• composition d'un menu

     

    Pour le "Week-end Bien-être" je passe pas mal de temps à composer le menu, en fonction des produits de saison, et des principes de Taty (Une cure anti-fatigue); donc pas de graisses cuites, pas de mélange de protéines, une protéine à midi, une céréale dépourvue de gluten le soir, de la crème budwig le matin, des légumes crus ou presque (cuits à la vapeur...) et beaucoup d'inventivité (en tous cas j'aime tester des mélanges et des saveurs, alterner couleurs, croquant, doux, amer, fraîcheur et piquant).

     

    AssietteWE6

     

    Assiette du samedi midi: présentation des lentilles corail en "quenelles", une tombée d'épinards vapeur, purée de céleri rave et poireaux, caviar d'algues et salade de blé citronette, herbes fraîches.

     

     

    Menu du week-end bien-être du 17 au 19 /11/2006

    Vendredi soir

    Soupe verte

    Quinoa

    Salade fraîche

    Carottes vapeur au thym

    Sauce aux cèpes

     

    Samedi matin

    Pamplemousse & Crème Budwig

     

    Samedi midi

    Jus de légumes réchauffé de bouillon de légumes

    Lentilles corail, purée de céleri rave&poireaux

    Salade & Caviar d’algues

     

    Samedi soir

    Soupe de chou-navet au cumin

    Riz, sauce curry

    Salade d’hiver 3 couleurs

     

    Dimanche matin

    Pamplemousse & crème Budwig

     ou crème d’avoine, ou compote de pommes vapeur

     

    Dimanche midi

    Soupe de potimarron

    Chèvre chaud à l’orientale

    Salade de chou blanc au poivron vert

    Topinambours vapeur sauce sésame

     

  • Topinambours je vous aime

     

    Pardon, j'ai dit que vous étiez laids. Ce n'est pas toujours vrai, la preuve, voici ceux que j'ai trouvé ce week-end à la campagne.

     

     

    Topinambour

     

    Et en plus vous étiez délicieux!

    Cuits à la vapeur, avec une sauce "sésame"....

     

    Sauce "sésame"

    2càs de tahin (purée de sésame)

    2 càs d'huile de sésame grillée

    1/2 citron

    sel, poivre

    Bien mélanger, la sauce prend comme une mayonnaise et devient blanchâtre et épaisse.

  • Willi Waller

    027.willi

     

    Quand j'épluche mes légumes, je le fais avec ça.  Rire et sourire font aussi partie de mes astuces santé... ça masse le ventre, oblige à muscler le périnée (pour ne pas faire pipi ) fait travailler les zygomatiques, donne de jolies rides et entretient le moral...

    Pour entretenir la bonne humeur, louez-vous quelques shows d'humoristes pour de temps à autres vous en payer une bonne tranche (moi je craque pour Gad Elmaleh); ou bien faites la lecture à haute voix à votre chéri dans le lit de la rubrique désopilante de Sophie Fontanel "courrier électronique" dans le Elle- pour ceux, celles ? qui trouverait Elle trop frivole, trop plein de pub, de filles maigres, de produits de luxe, de parisiennes et de français, ça existe en livre...- ou bien jetez vous le soir ou en douce au bureau sur les post hyper bien foutus de mère indigne. Ou comment attraper des complexes! Bien écrit, et ça fait rire en plus! Aaarrgh! (rire jaune)

  • Velouté de topinambour (à ma façon)

    Fred (du magasin Biologic) m’a donné quelques topinambours poussés à la sauvage dans son jardin, derrière le magasin.

    Le topinambour est un légume tellement laid qu’il est difficile de le prendre en photo, et d’ailleurs, j’y ai renoncé. C’est un croisement entre une racine de gingembre et une pomme de terre, et malgré la mode de cuisiner des « légumes oubliés », vous pourriez vous demander

    1) comment on nettoie cela,

    2) si c’est bon.

     

    D’ailleurs pour parler de mode même dans le "Elle" de cette semaine, on parle de topinambours ! Si c'est pas de la hype, qu'est-ce donc ?

    Velouté recette Elle

     

    Pour le nettoyage, simple: munissez vous d’une brosse à légumes, frottez bien vos topinambours, en ôtant au couteau les parties abîmées (doucement, ce n'est pas une casserole non plus).

    Une fois rincés, dans le panier vapeur et zou, c’est parti pour une cuisson allant de 25 à 40’, suivant que vous voulez les déguster en tranches, en morceaux ou en purée, voire velouté. Vous ôterez la pelure une fois cuits, ça va tout seul !

     

    Est-ce bon ? Si vous aimez l’artichaut, ça vous plaira ! C’est une saveur délicate et fine, et en soupe, avec un peu de beurre et de lait, notamment c’est délicieux.

     

    soupe topinambour

     

    Velouté de topinambour (à ma façon)

     

     

    500g de topinambours cuits à la vapeur (en purée…)

    100ml de lait tiédi

    200 ml d’eau frémissante

    1cc de bouillon de légume Morga

     

    Pour rajouter un goût un peu  plus « nerveux » : quelques cl de jus de céleri vert, à rajouter dans le bol ou l’assiette. Verdira joliment la soupe…et son astringence corrigera quelque peu l’extrême douceur de cette soupe.

     

    Si vous êtes intéressés par ces légumes « oubliés » voici une conférence  prochainement à Bruxelles (le 29/11) pour tenter de vous en souvenir !

     

     

     

  • Galettes de Riz

    Croquette de riz

     

    Mon attitude générale dans la vie est celle de l'anti-gaspi...(enfin sauf oubli!). Donc, je recycle beaucoup, ou je donne pour que cela serve encore ou soit recyclé. En économie ménagère (mais on n'apprend plus cela dans les écoles, ni dans les familles) il s'agit donc de cuisiner les restes. Les restes! quelle horreur! Personne n'aime la multiplication des tupperwares avec juste une part (alors qu'on est trois à la maison) à réchauffer difficilement et qu'on oublie jusqu'à ce que ce soit moisi ou pourri...

    Moi j'aime cuisiner de grandes portions, soit pour en congeler 1 part ou 2, pour les jours de presse, ou bien pour cuisiner le plat sous une autre forme... En général, sous forme pâté, hachis parmentier, croquettes ou galettes comme celle-ci en haut.

    Comme dans la recette des boulettes de haricots noirs, j'ai profité de mon moulin doux Oscar pour mouliner un reste de riz, poulet,et chorizo en une pâte, que j'ai détendue d'un oeuf et allongée de farine de pois chiches.

    C'est le même principe à chaque fois : l'oeuf permet de lier(ce blanc d'oeuf! une vraie colle) et de dorer la galette (le jaune à l'oeuvre), la farine donnera un peut de corps à une préparation trop molette, des épices donneront un goût assez fort même en cas de collation froide (ma petiote adore).

    Allez y doucement pour la cuisson: c'est le secret (faut pas être pressé... Il y a des galettes qui cuisent pendant que j'écris ce billet). Une poêle avec de la graisse de coco, un feu tout doux, et résultat: des galettes croquantes, à manger chaudes en accompagnement d'une salade fraîche ou de quelques carottes rapées, ou froides, avec une soupe en repas rapide.

  • Crème au chocolat

    Crème chocolat

     

    Eh oui, je craque parfois pour un dessert et je cuisine aussi pour mon homme et ma fille...

    Ce qui m'a attirée dans cette recette, parue dans le "ELLE" France de la semaine dernière, c'est que cette crème se cuit au four doux, à 90°.

    Je vous livre la recette avec mes petites corrections d'usage (moins de sucre, plus de gras)

    Attention, cette recette se prévoit la veille: il faut 12h de repos une fois le mélange prêt.

     

    Pour 6 personnes

    1l de lait entier cru ou pasteurisé, au pire.

    250g de chocolat noir (j'utilise les pastilles de chez Callebaut).

    90 g de sucanat.

    8 jaunes d'oeuf (j'ai surgelé les blancs pour une utilisation ultérieure).

    1 gros oeuf entier (on garde donc le blanc).

     

    • Faire chauffer le lait jusque 95° (juste avant de bouillir, quoi... à surveiller) avec le sucre, tout en mélangeant.
    • Verser ce lait sucré sur le chocolat, et remuer avec un fouet, pour faire fondre le chocolat.
    • Quand ce mélange est refroidi, y verser les jaunes + l'oeuf préalablement fouettés, tout en continuant de fouetter.
    • Laisser reposer ce mélange 12h au frigo. Il se forme une peau...
    • 12h après: enlever la peau si vous ne l'aimez pas. Versez le mélange dans des pots. (les miens sont d'anciens pots à yaourt)
    • Allumer le four à 90°. (Th3). S'il est ventilé, poser les pots sur la plaque. Sinon, mettre les pots dans un bain-marie, à 3/4 de leur hauteur. Laisser cuire 50', laisser refroidir et réserver au frigo jusqu'au moment de servir.
    • Si jamais, une fois refroidis, la crème est encore liquide, eh bien redonnez 30' de cuisson, toujours à 90°.

    Bon, d'accord, c'est riche de chez riche! Mais 1- on n'est pas obligé d'en manger beaucoup, ni d'en faire toutes les semaines 2- en faisant gaffe, et utilisant du lait cru bio, des oeufs bio, du sucanat (malheureusement pas encore de Callebaut Bio), on a quelque chance de manger un aliment "de confort" qui peut aussi vous faire du bien, contrairement à toutes ces crèmes pour lesquelles la pub prétend qu'on se lève tous!