• Frigo (épisode 13)

    Frigo21août2007

    Un pe'tit frigo, ça fait longtemps! Dans les tiroirs du bas, dits "bacs à légumes", pâtissons, chou rave, oignons, carottes, potimarrons. Sur la planche supérieure, 4 douzaines d'huitres que m'a rapporté Hughes en direct de Vendée, et des algues (dulce) salées, (et non séchées). Sur la planche au dessus des huitres, des pots de "crème hydratante maison" à base d'huile d'argan, de macérat de lys, de cire d'abeille, d'hydrolat d'hamamélis, d'huile essentielle de bois de rose et d'hélychrise. Les pots sont de la récup (merci Véro) et je les conserve au frigo pour plus de sûreté (bactériologique).La recette de base vient des banlieusardises. A droite des crèmes de beauté, des charcuteries de chez Coprosain; Encore au dessus, des tuppi avec du rôti de porc au spiringue cuit au four doux; des foies de poulet et de canards faits de la même façon. Un pot avec du kéfir, et un autre avec des abricots réhydratés (dont j'ai fait un gâteau délicieux). Plus haut, l'assortiment habituel de graisse de palme, beurre cru, margarine non hydrogénée, curry thaï; oignons, capres, cornichons au vinaigre; Idem dans la porte: moutardes, currys en pâtes, oeufs, huiles, mayonnaise, lait de vache et lait de riz...Y compris un pot de sauce andalouse william (kkbeurk)sans lequel mon homme ne conçoit pas les frites (au four!)...

     

  • Lyonnais: veinard(e)s !

    A.

    A point. Le restau (de 8h à 18h) où vous pouvez manger bio et sain à Lyon. 

    Si l'un(e) de vous a déjà eu l'occasion de tester ce restau, qu'il me fasse signe... Avant que je ne puisse aller y goûter pour de vrai en passant dans la région. C'est l'interview d'Alain Alexanian  sur fémininbio.com qui m'a titillée ce matin, car j'aime sa profession de foi: (extraits)

    "Manger bio, c’est manger plus sain. La cuisine bio participe à une prise de conscience de l’homme sur la planète, tout en prenant du plaisir.(...) Ensuite, on va faire son marché et on découvre les produits qui sont bons en comparant les produits bio et ceux qui ne le sont pas. Je dirais donc que ce sont les petits producteurs qui m’ont donné envie de goûter et d’utiliser des produits cultivés dans le respect de la terre. J’ai eu envie de les défendre. (...) Tout est dans le mariage des saveurs. Deux ou trois raisins de Corynthe dans des carottes râpées et ça n’a plus rien à voir. Un aliment peut tout changer. Selon moi, le plaisir n’est pas dans l’aliment brut : l’association noisette-citron-framboise est exceptionnelle par exemple.J’aime m’amuser avec ma cuisine. Réaliser des recettes bio, c’est plus difficile, c’est un défi. On ne se tourne pas vers la facilité, c’est intéressant."

  • Cours de cuisine-santé

    collageRedu3

    Un peu d'auto-promo Clin d'oeil: mes cours de cuisine-santé débutent le 21 septembre prochain à Waterloo au Centre Surya. D'autres cours auront lieu aussi à Schaerbeek (dans ma toute nouvelle cuisine...), en attendant le prochain "Week-end Bien-Etre".

    Les cours de "cuisine-santé" sont basés sur mes chers "fondamentaux" : beaucoup de légumes bio, des céréales complètes, de la viande de première qualité, des huiles vierges de première pression à froid,du bouillon de poulet, des légumineuses, des oléagineux, des graines germées, des fromages et du beurre crus, des cuissons douces, du sucre complet, des épices et de l'imagination, pas trop de temps pour cuisiner et l'envie de se ressourcer avec une alimentation à la fois saine, bonne à manger,et simple à faire...

    Des formules vous pemettront aussi de ramener à la maison les plats cuisinés ensemble (pour fâire goûter à sa famille ou ses amis), ou bien de vous initier en une soirée à la cure anti-fatigue Taty et ses incontournables (les principes, la crème Budwig, l'hydromel, la quinoa et sa cuisson...) en repartant avec un panier contenant les provisions pour 5 jours de cure!

    Tous les renseignements, dates,prix, lieux, contenus des cours et eau à la bouche ici!

  • Gâteau léger aux abricots (sans lait ni beurre)

    gâteau abricots

    Quand deux blogueuses culinaires se rencontrent, que se racontent-elles ? des histoires de bonne bouffe, bien sûr. Mitsuko et moi (quoique nous puissions aussi aborder bien d'autres sujets) n'y avons pas échappé l'autre soir, et nous avions évoqué le billet qu'elle venait de poster, à propos de notre aversion commune des desserts dits "light" (à grand renfort de blanc d'oeuf, d'aspartame et de beurre allégé), mais finalement pas si savoureux que cela. Sa recette (la version de Tours et Tartines ici)  m'a bien inspirée, et j'en ai tiré cette variante, dont l'index glycémique (bientôt un billet à ce propos) est assez bas, grâce à la farine (presque) complète, et les abricots secs.

    Ingrédients

    6 cas de sucre de canne complet

    6 cas d'eau 

    8 abricots secs (sans soufre, qui leur garde leur jolie couleur orange mais qui gâche les qualités nutritionnelles des abricots, c'est pour cela que les abricots sec bio sont bruns!)

    190 g de farine à 85%

    50 g de sucre complet

    2 cc de poudre levante

    Coco masala (épices indiennes: hibiscus,cumin, curcuma, ail, oignon, sucre, moutarde jaune,goda masala,cardamome, piment. Ce mélange se consomme habituellement avec de la noix de coco, d'où son nom).

    250ml de lait de riz

    1cc de jus de citron.

    Comment faire:

    Préparation (hors trempage abricots) 10' - Cuisson: 30'

    Faire tremper les abricots la veille...

    Préchauffer le four à 175°. 

    Faire un caramel avec le sucre et l'eau.

    Pendant ce temps, peser et mélanger les ingrédients secs.

    Verser le jus de citron dans le lait de riz.

    Verser le caramel dans le fond du moule (en silicone, ou en matière anti-adhérente).

    Disposer vos 1/2 abricots (facile quand c'est réhydraté), côté rond sur le caramel.

    Mélanger le lait de riz à la farine, sucre et poudre levante, ainsi que le mélange d'épices (cela peut aussi être de la poudre de gingembre, de la cardamome, de la cannelle, du poivre rose, selon l'envie ou l'inspiration!).

    Verser sur les abricots disposés côte à côte.

    Enfournez pour 30'.

    Ce gâteau tient presque du pain d'épices, et les abricots lui apportent un moëlleux inédit...Par ce temps de rentrée, idéal pour un thé d'après-midi mélancolique! Rapide à faire, en plus.

  • Coprosain: juste, bon, propre et local

    Coprosain

    Marché Place St Lambert, Woluwé, samedi

    Dans mon précédent billet, j'écrivais à propos de Slow-Food, association (sans but lucratif) qui affirme que la nourriture doit avoir bon goût; qu'elle doit être produite de façon propre, sans nuire à l'environnement ou à notre santé; que les producteurs doivent être rémunérés à la juste valeur du travail fourni; et... pour limiter les gaz à effet de serre, être le plus possible achetée au plus près de son lieu de production...

    La fermeture annuelle de "Biologic" m'a poussée vers d'autres points d'approvisionnement, et j'ai trouvé au marché du samedi matin de Woluwé Saint-Lambert, une alternative valable, totalement Slow-Food: des légumes biologiques, et d'autres produits, non bio, mais produits localement et le plus sainement possible, dans la région de Ath.

    Grâce à Coprosain, quelques 45 producteurs ont pu maintenir leur emploi dans la région. Cette coopérative soutient également ses producteurs, et leur assure, grâce à ses points de vente fixes et mobiles ( camions sur les marchés) des débouchés de leurs produits.

    Dans le camion présent au marché ce matin, j'ai trouvé des légumes et des fruits bio, du pain, de l'épicerie bio, des fromages, du beurre et du lait cru, des oeufs, de la viande, de la charcuterie...

    Sur le site de Coprosain vous trouverez les lieux de vente à Bruxelles et ailleurs... Par ailleurs, beaucoup de magasins, comme Biologic vendent la viande bio de chez Coprosain, emballée sous vide.

  • Slow Food à Bruxelles, enfin!

    Karikol-Bruxelles_red

    Vous êtes partisan d'une alimentation diversifiée et éthique, vous privilégiez les produits locaux, cultivés ou élevés dans le respect de la terre, des animaux et du consommateur. Vous consommez des produits bio, ou vous agissez de manière responsable en choisissant les aliments que vous consommez, vous vous sentez acteur de votre rapport à l'environnement par vos achats et votre comportement...

    Vous avez à coeur de protéger la diversité de toutes les productions alimentaires locales, vous êtes un(e) gastronome, un(e) gourmand(e), un "foodist" , voire une "food addict"...

    Rejoignez le mouvement Slow Food, et participez avec Karikol, notre convivium (ouvert à tous les bruxellois, toutes les bruxelloises, sans oublier les brabançons, flamands ou francophones) à toutes les manifestations, soirées et activités autour de thèmes gourmands et conscients, dans la convivialité et la bonne humeur qui nous caractérise...(Eh oui, c'est une bande de joyeux drilles, dont je fais partie!)

  • Une toute nouvelle cuisine

    Cuisine 190806Acuisine 1
    Oui,  c'est la même cuisine...(enfin, la même pièce...)

    De fait, l'écriture régulière de billets pour ce blog correspond au début des travaux de la cuisine!

    C'est donc possible 1- de cuisiner sans gazinière (mais pour les recettes sans four, je vais tester quelques chose pour Réquia), 2- de bien manger sans "vraie" cuisine. Mais ce plaisir est décuplé (sans compter la rapidité acquise grâce à l'ergonomie des emplacements) dans cette toute nouvelle pièce, que nous avons voulue zen, pratique, belle et bien équipée....

    Maintenant que mes rangements sont quasi terminés...que j'ai regardé chaque pièce, examiné chaque tiroir, trié, (comme chez Pascale , je pourrais bientôt tenir un stand d'épicerie au marché!) mis de côté pour L'Armée du Salut, Oxfam et les Petits Riens, décidé de limiter mes achats impulsifs, gadgets, double emploi ou qui-sert-une-fois-dans-l'année, je vais pouvoir me remettre à cuisiner !