• Carrot cake et son caramiel de noisettes

    carrot cake

     

    Le grand avantage de faire soi-même ses douceurs, outre celle d'éviter certains allergènes (gluten, caséine, lactose, noisettes, cacahuètes, la liste est loin d'être finie), et les graisses trans (voir mon billet à ce sujet ) est de doser exactement le sucre, et de choisir celui-ci.

    En effet, le sucre est un véritable poison. Que ce soit le sucre blanc de betterave, ou tout autre sucre raffiné, comme le sirop de glucose fructose (lire le livre de W.Reymond à ce sujet, TOXIC), le miel chauffé, ou même le vrai bon sucre complet de canne (rapadura ou muscovado suivant les provenances) en excès; Pour absorber le sucre raffiné, le corps a besoin de nutriments. Qu'il puise dans vos réserves, bien sûr... Si pour pallier à cela vous mangez du sucre complet, très bien mais en excès, celui-ci va fatiguer votre pancréas, diminuer vos défenses immunitaires, et influer sur l'état de vos nerfs... Le récent témoignage d'une jeune femme en sevrage de sucre et de café à propos de son calme intérieur retrouvé, après seulement 4 ou 5 jours SANS.... me le prouve une fois encore. Et les crises des petits après des journées "sucre" (fêtes, anniversaire, saint-Nicolas) sont un indicateur également de cet état de fait.

    Cela dit, le sucre agit comme une drogue sur le cerveau, et il est difficile de décrocher! C'est dans ce but que nous organisons un cours "Au secours je suis accro au sucre", avec des outils mis au point par Taty (j'ai suivi les cours de profilage alimentaire qu'elle dispense), des infos sur les "bons sucres" et quelques recettes "peu sucrées".Vous trouverez le programme de ces cours ici.

    J'ai déjà proposé ce carrot cake aux clients du restaurant. La garniture de noisettes peut-être sucrée à votre goût, avec plus ou moins de miel. Vous pouvez même ne pas mettre de miel du tout.

    Ingrédients :

    250 gr de carottes
    2 oeufs
    100 gr de sucre complet
    50 gr de farine

    10 gr de levure chimique

    130  g de noisettes en poudre

    2,5 cl d'huile (ou 25 gr)
    1 pincée de sel
    Cannelle
    1 poignée de cerneaux de noix grossièrement hachés

    Purée de noisettes

    1 cac de miel non chauffé

    Comment faire:

    Eplucher, laver, et couper en gros morceaux les carottes. Les cuire dans l'eau à la cocotte minute pendant 5 minutes à partir du commencement de la sortie de la vapeur.
    Préchauffer le four à 180°C.
    Fouetter ensemble les oeufs et le sucre.
    Mélanger dans un saladier la farine, la levure, les noisettes en poudre (je les moud au moment même avec mon Jazz Max). Ajouter le mélange oeufs-sucre.

    Ajouter l'huile, le sel, la cannelle, les noix hachées, puis les carottes cuites et réduites en purée au mixer. Beurrer un moule à manqué,  puis y verser la pâte.
    Cuire 10 minutes ou plus selon votre four, en faisant le test du couteau pour savoir si c'est cuit.Laisser refroidir dans le moule, puis démouler sur une grille.

    Au moment de servir: mélanger 2 cas de purée de noisette et 1 cac de miel liquide non chauffé. SI la pâte est trop épaisse, détendre avec un peu d'eau. Etaler avec la cuillère sur le dos du gâteau.


     

  • Cure anti fatigue Taty : Résolution DETOX !

    blé en herbe

    Début janvier: ce sont les bonnes résolutions...

     

    Quelle est la vôtre ? Après ces agapes et divers banquets, où l'on a fait le plein des sens, d'amitié, de famille et de sucres, moi j'ai comme des envies de crudités, de jus frais, de soupes de légumes et de smoothies verts. C'est aussi le moment où je me dis: c'est l'hiver, une petite cure anti-fatigue, anti-rhume et   bonne humeur garantie ne me ferait pas de tort! Autant bien commencer l'année.

     

    2 soirées starter "cure anti-fatigue de Taty"

    Voilà pourquoi nous avons concocté, Christine et moi,  2 soirées cure anti-fatigue de Taty, suivie chacune d'une semaine de menu "cure anti-fatigue" chez Trop Bon, entre le 9 et le 23 janvier. Kesaco ? Eh bien, vous connaissez peut-être Taty (si vous me lisez, c'est probable, j'en parle déjà ICI en décrivant son livre, ou bien ICI, en parlant des menus que je mets au point pour les fameux we "Cure anti-fatigue" ) qui a mis au point cette cure hypotoxique, qui nettoie votre corps tout en le rechargeant en nutriments. On n'a pas faim, et grosse cerise sur le gâteau, lucidité, bien-être et allégement pondéral sont en général au rendez-vous. Pendant la soirée, tous les principes, un plan de la cure, une liste des courses vous sont expliqués, et détaillés. De plus nous réalisons quelques recettes "cure" ensemble, et on mange très bien, vous pouvez m'en croire!

    Les deux soirées (9 et 16 janvier) sont déjà complètes, mais un désistement est toujours possible, donc, écrivez à  tropbon at tropbon.be  si vous êtes intéressés, également pour la prochaine soirée qui aura certainement lieu au début du printemps.

    Rien ne vous empêche cependant de commencer la cure anti-fatigue à la maison (le livre est à un prix dérisoire).

    Chez Trop Bon, le midi, pour une assiette "Détox" et "Anti-fatigue"

    Vous voulez commencer lundi  ?  Chez Trop Bon  dès ce 5 janvier,  nous vous proposons notre menu DETOX, jusque vendredi 9 janvier.

    Ce menu est servi sans pain, mais avec du gomasio (mélange de sel et de sésame, très riche en calcium, phosphore, fer, magnésium,silice, aluminium, chrome, nickel, cuivre, et en sélénium, ainsi que la quasi-totalité des vitamines du complexe B, E et F. Il combat l'acidité de l'estomac, désacidifie le sang)

    Un jus est composé de carotte ou betterave rouge, céleri blanc, pomme, citron, germes de poireau ou herbe de blé.
    Les feuilles et les racines  du céleri sont dépuratives, diurétiques, carminatives, stomachiques, toniques, et fortement stimulantes. Les germes de poireaux sont diurétiques, riches en calcium, en fer aussi en iode, en zinc et en cuivre, et en vitamines A, B1, B2 et C. L'herbe de blé est très dépurative.

    L'assiette est composée d'une généreuse portion de  céréales sans gluten,de crudités, de légumes vapeur, d'une légumineuse et une sauce crue, au colza (riche en oméga 3) et à l'umé su, « faux » vinaigre qui résulte de la mise en saumure des prunes umebosis, réputé pour l'élimination de toxines.

    Vous pouvez prendre également une soupe. Comme d'habitude, celle-ci ne contient que des légumes, ou des légumineuses ! Pas de pomme de terre, ni de crème animale...

    Par ailleurs, la semaine du 12 au 16 janvier et celle du 16 au 23 janvier,  chez Trop Bon, vous pourrez manger "Cure anti-fatigue de Taty" chaque midi, suivant les principes préconisés par Taty (Soupe et/ou Jus, assiette protéines+légumes).

     

    A quand un week-end "Cure anti-fatigue de Taty" ?

    Autre bon plan: vous faire dorloter "le temps d'un week-end" . Anne Evrard, avec qui j'ai co-organisé de nombreux we "Bien-Etre" vous propose un séjour "cure anti-fatigue Taty " comprenant également séance de réflexologie et profilage alimentaire! le WE du 16 au 18 janvier. Tous les renseignements sont ICI.

     

    Quoi que vous décidiez... prenez bien soin de vous, il n'y a que vous qui puissiez le faire comme vous l'aimez!

     

    TROP BON 1 chaussée de Vleurgat 1050 Bruxelles Réservation pour les menus détox et cure anti-fatigue: 02 640 40 57


     


     

  • Coeur de nouvel an sablé et chocolat : le bonheur est partout

    sablés coeur nouvel an blog

    J'en profite pour vous adresser mes voeux pour 2009... voeux de santé, évidemment, d'équilibre et de simplicité ! Les petits bonheurs sont partout, et le grand, au fond du  coeur de chacun d'entre nous. 


    A travers mes voyages récents dans les blogs culinaires (j'ai beaucoup lu et peu écrit ces derniers temps...) j'ai eu l'oeil attiré par les mêmes sablés au coeur de chocolat qu'illustrés ci-dessus. Une fois le temps de faire cette recette impossible de retomber sur le blog qui l'a publié! Aaaargh! (et bien sûr je n'avais pas marqué la page) Je me suis donc rabattue sur une recette "de base" (trouvée chez Tini, merci à toi) et j'ai bricolé pour le coeur en chocolat (du simple chocolat noir fondu). Comme pour tous les sablés, la confection même du biscuit est un peu longue (comparée à des madeleines ou des cookies) mais le côté "je me tiens bien et ya - presque- rien qui dépasse" fait le charme de ces biscuits qui sont très mignons à offrir. Et merci à  José qui a pris la peine de faire la photo pour moi !

    Ingrédients

    250g de farine bio blanche "à pâtisserie", elle est à 65%

    125 g de beurre (je n'avais plus de cru, du pasteurisé, donc)

    70g de sucre de canne roux

    1 càc de poudre levante (un mélange d'acide tartrique et de bicarnonate de soude)

    1 oeuf entier pour la pâte, 1 jaune pour le glaçage.

    50 g de chocolat noir (j'utilise les callets bio de callebaut à 70%)


    Comment faire


    Sabler le beurre (sorti du frigo depuis quelques heures) avec la farine (à laquelle vous avez préalablement ajouté la poudre levante) , à la main. Rajouter le sucre, et ensuite l'oeuf.  Laisser reposer la pâte au frigo 1 heure, c'est indispensable. Vous pouvez aussi l'y oublier une nuit, comme moi.

    Abaisser la pâte à 5mm. Y faire des coeurs à l'emporte pièce (coeur ou autre ! ). Avec un bouchon de liège, faire un creux. Passer avec un pinceau imbibé de jaune d'oeuf pour dorer vos biscuits. Les cuire pendant 8' à 150°.

    Pendant que cuit votre première fournée de biscuits, faire fondre à la vapeur le chocolat. Celui-ci ne doit pas être trop liquide, mais déjà bien fondu.

    Quand les biscuits sont un peu refroidis sur la grille, verser dans chaque creux un peu de chocolat...

    Attendre le refroidissement complet avant de servir les biscuits avec le thé... ou de les emballer dans un joli sachet transparent fermé par un beau noeud.