Pour qui sonne le gras

grascoverp1.JPG Sous ce titre un peu blagueur se cache un indispensable bouquin reprenant les nombreuses feuilles déjà écrites par Taty (notamment dans les excellentes "lettres de la cuisine nature" qui ne sont plus disponible), et les toutes dernières infos disponibles quant à cette mystérieuse maladie très répandue, j'ai nommé la "lipidophobie" (lisez l'intro).

C'est grave docteur ?

Effectivement, depuis la mode des régimes "chaudières" nous avons honni le gras, (moi la première, je les ai tous fait les régimes, dans les années 80 et 90) sous toutes ses formes, sans distinction de qualité : ces régimes  nous comparent à des chaudières, où "la machine" (ainsi nommé notre organisme) doit ingérer autant de calories qu'elle n'en dépense, afin de rester "mince". Et comme le gras est ce qui est le plus calorique, ces régimes merveilleux ont fait du gras l'ennemi à abattre, oubliant que nos cellules sont composées à 60% de lipides, et que "ces mêmes lipides interviennent dans la régulation des réactions intercellullaires, dans lec ommunications intercellullaires et dans la transmission des données entre neurones" (Marcel Arickx). Le corps, épuisé par ces diètes ne respectant pas ses besoins, prend le dessus en fin de journée (Ah, les craquages de 18h) lorsque le cerveau vous ordonne d'ouvrir le frigo ou le placard et de manger du gras (et alors, n'importe quoi: chips, cacahuètes grillées, biscuits industriels, chocolats).

Mais alors, je dois manger gras... et je peux rester mince ?

Changer ses habitudes, ce n'est pas facile. Mais le jeu en vaut largement la chandelle. Il faut bannir TOUTES LES GRAISSES INDUSTRIELLES ET LES PRODUITS EN CONTENANT. Une razzia dans le frigo et les placards s'impose. Mais la toute première chose à faire est de remplacer son huile tout venant par de la bonne huile végétale de première pression à froid. Ensuite, de faire des mélanges soi-même pour bénéficier des apports différents de chaque huile, à manger crue, sur les aliments cuits ou crus. Puis de ne plus cuire qu'à la graisse de palme; coco; saindoux ou huile d'olive... quelques pistes dans cet article. Progressivement, vous n'aurez plus besoin de vous jeter sur n'importe quel aliment gras et sucré (en général) pour être rassasié.

Pour plus d'enseignements sur cette matière très peu médiatisée, lisez aussi le blog tenu par Taty, qui reprend ses réponses à des questions de lecteurs par mail sur ce sujet.

Autres:

Qui est Taty ?

Où trouver ses bouquins ? chez Trop Bon (notamment) et sur Internet.

Graisses saturées

 

 


Commentaires

  • Oh non il n'est pas disponible chez Amazon. dur dur.

  • très intéressant
    bon dimanche
    val

  • Ca y est je suis en plein dedans et je me regale. Amusant comme les livres arrivent a temps dans mon raisonnement.

    Je viens de switcher de l'huile de lin dans mes smoothies verts pour les graines de lin moulues (en fait 3 vol de lin, 2 vol de tournesol et 1 d'amande LTA). Et ca va aussi bien qu'avant.

    Et comme je sors d'une annee de vegetarisme mal negocie, je comprends mieux les processus. J'avais en particulier des problemes de dents que je ne comprenais pas. Je me suis remise a la creme fraiche mais CRUE et au beurre cru et tout va mieux. J'ai lu un livre http://www.curetoothdecay.com/ qui rejoint bien les explications de taty. Il rajoute des oeufs crus de bonne qualite, mais je n'ai pas encore saute ce pas, pour cause de manque de confiance dans mes sources d'approvisionnement d'oeufs. Je prends des oeufs bio Carrefour pour mes cuissons mais crus en alicaments je ne sais pas ou aller.

    Le livre de Taty met en lumiere la doctrine de Kousmine et ca me plait vraiment bien comme explications. Manger des huiles VPPF faisaient deja partie de mon histoire alimentaire mais maintenant je sais lesquelles choisir et pourquoi.

    Par contre il y a un an j'avais fait une cure de bourrache et onagre (a la place de l'huile de lin) (pas en gellules mais en petites bouteilles chez Aromazone.fr) pour des bouts de doigts qui etaient secs et 'gerces' et ca avait fait du bien, plus de signe de ce type.

  • Salut Tex Mex,
    J'ai un ami qui traque les fermes où il y a des poules qui courent et qui picorent, même si les oeufs ne sont pas certifiés bio ! Et je comprends mieux la mode des mini élevages de poules car un oeuf frais obtenu sur ce mode ancestral a une valeur inouïe ! Merci pour le truc des doigts secs, cela va en intéresser plus d'un(e). Ma fille qui avait des douleurs de règles intenses a vu celles-ci être supprimées carrément après une cure mensuelle de 10 jours (mais en gélules) des 2 plantes, juste avant le début des règles.
    Merci pour ton commentaire judicieux et intructif, et pour ta lecture critique. Amitiés !

  • Ouf je viens de finir le livre. J'ai fait du ghee pour la premiere fois aujourd'hui, mais j'ai quand meme fait monter mon beurre a 65oC. Bon enfin le but etant de recuperer le gras jaune pour pouvoir faire de la cuisine. J'experimente mais avec le filtre a cafe le processus n'est pas parfait, j'ai du faire encore une separation du liquide blanc et du ghee lui-meme. Y a t il une meilleure methode?

    Qu'est ce que vous utilisez au restaurant pour cuire a la poele?

    Parce que pour moi je n'ai pas la moindre idee d'ou chercher du saindoux ni du blanc de boeuf. Moi et les boucheries avons toujours ete separees. Et puis comment savoir que c'est de la graisse d'un bon animal. Enfin je commence avec le ghee et ma bouteille d'huile d'olive reste proche quand meme.

    Le dernier chapitre "le regime de Miss Piggy" est un peu abrupte et tombe comme un cheveu sur la soupe. Pas trop d'explication sur le comment du pourquoi. Une combinaison de regime proteine avec du bon gras. J'ai lu ce chapitre a 5h ce matin et ca m'a un peu decue.

    Au total un bon livre sur les graisses qui remet l'eglise au milieu du village en terme des omegas-3, 6 et 9, qui egratigne beaucoup de mythes portes par les industriels. J'ai besoin d'une deuxieme lecture pour absorber toutes les informations. Apres quelques mois d'utilisation du ghee. Quand a la creme fraiche crue et au beurre cru c'est deja adopte ici.

  • Hello,
    On utilise de la graisse de palme non hydrogénée de la marque Vigean au resto. A la maison, je privilégie plutôt ghee, graisse de palme, graisse de coco pour cuire.Le saindoux et le blanc de boeuf= à faire soi-même, je dois faire des essais (avec viande bio, bien sûr) et je te tiens au courant de mes essais.
    Amitiés

  • très intéressant
    bon dimanche
    val

Les commentaires sont fermés.