Risotto d’épeautre au potimarron et porc fumé

 

Epeautresotto.jpg


Pour ce jour d'hiver indien, donc tardif, record de froid depuis 1845 (on tient des statistiques depuis de temps là, dis donc...) allez, allez, je décide de terminer mon dernier potimarron. Après, il fera beau, chaud, ce sera le printemps, et on aura envie de feuilles vertes, légères et dépuratives.

Donc,  en avant pour un risotto à l'épeautre (en Belgique, sur le sol pauvre de l'Ardenne, l'épautre est une céréale ancestrale, et donc une céréale locale, non hybridée, et savoureuse), sans produit laitier (le moelleux est apporté par le potimarron qui se défait en cuisant). Ne soyez pas pressé(e)s car il faut une petite heure pour la cuisson, et les grains restent fermes sous la dent.



Ingrédients (2p.)

 

125gr d’épeautre
150gr de chair de potiron (nettoyée)

 200gr de porc fumé dit "kasseleer"
400ml de bouillon de poulet maison
½ verre de vin blanc
Herbes
1 échalote
1 gousse d’ail

 Poivre, sel, huile d'olive

 

 

Comment faire

 

Epluchez et émincez l’échalote, faites la revenir dans un peu d’huile d’olive, versez dessus l’épeautre, remuez bien sur feu vif.

 

Ajoutez le bouillon et le vin blanc d’un coup, sur feu plus doux, avec les herbes, l’ail haché, le sel et le poivre. Ajoutez ensuite les dés de potimarron. Laissez cuire 30’, et goûtez. Cela doit rester ferme, et le potimarron doit être écrasé légèrement (vous pouvez l’y aider avec un presse-purée).

 

Pendant la cuisson, couper le porc en petits dés et les faire revenir dans une poêle, sans graisse ajoutée. Ajoutez les en fin de cuisson à l’épeautre, ou servez les à part sur le dessus de l’épeautre, ce qui vous permettra de contrôler la portion servie (75/80gr par personne est amplement suffisant).

 

 

 

Les commentaires sont fermés.