Que boire en été et en quelle quantité ?

Thé des verriers, feuilles de cassis et de groseillers

Thé des verriers (voir recette plus bas, merci à Charles Wart)

Vous avez été plus de 1000  à télécharger la fiche "Boissons" offerte dans ma newsletter fin du mois de juillet. J'ai eu envie d'en faire un prolongement sur le blog car plusieurs d'entre vous m'ont écrit, et je voulais vous remercier et  transmettre ces témoignages et ces recettes à tous ! MERCI beaucoup pour cet enthousiasme, et pour vos mails, ça m'a surprise, en plein coeur de l'été ! (le blog  Ideal Meal l'a également relayéGénial !!!! 

Alors, c'est sûr, on se demande toujours comment savoir si l'on boit assez (toutes boissons confondues), si il y a une proportion d'eau pure versus tisane/thé/café/eau aromatisé à respecter (une question de Bertrand), si nos petiots ne boivent pas trop de jus de fruits, de limonades ou de sodas - même non pétillants-. 

 

S'il y a une formule qui permet de calculer si l'on s'hydrate assez ? (Pour rappel, c'est votre poids + 00 : 3 = x   ml , par ex. 55kg+00 = 5500 : 3 = 1833ml) Car tout dépend évidemment de ce que nous buvons et mangeons par ailleurs.

Pour faire simple (et Brigitte me le rappelle), la meilleure des boissons... est l'eau pure. Celle qui hydrate vraiment nos cellules, aussi. Hum. Mais il y a plein d'eau dans les légumes, la soupe, le thé et le café. Et beaucoup d'autres "actifs" aussi, plus ou moins diurétiques, excitants, nutritifs, encrassants, sans compter le sucre et le sel. Donc, il faut veiller à prendre au moins la moitié de son apport journalier en eau pure*... Mais tout cela est à moduler, car: 

  • Nous avons besoin de plus ou moins d'eau suivant notre nourriture: salée, industrielle, très protéinée. Dans ce cas, nous devons boire beaucoup plus qu'une personne qui mange une cuisine maison avec beaucoup de légumes, crus et cuits.
  • Nous avons aussi besoin de plus ou moins d'eau suivant notre âge: les bébés, jeunes enfants et personnes âgées doivent faire l'objet d'une surveillance rapprochée, surtout par fortes chaleurs. 
  • Nous avons aussi besoin d'aider notre corps à éliminer en cas de prises multiples de médicaments.
  • Les sodas et autres  boissons sucrées ne doivent pas être une option quotidienne ! Le sucre contenu dans n’importe quel soda, jus de fruit (frais ou non) ou limonade de fabrication industrielle est une véritable bombe dans l’organisme, le vôtre ou celui de votre enfant. Et ne parlons pas des autres additifs, édulcorants, colorants ou arômes artificiels qui sont parfois ajoutés dans certaines boissons. Les additifs sont également reconnus pour être responsables de l’hyperactivité de certains enfants. 
  • Le besoin en eau, ou en nourriture est différent chez chaque être humain... Il faut aussi écouter sa soif...
  • Savez-vous que trop boire peut être la cause de votre constipation ? C'est donc à une véritable écoute de soi que je vous invite... C'est toujours à vous de maintenir l'église au milieu de votre village !
  • Quelle eau boire, me direz-vous ? A tout le moins une eau du robinet sortant d'une carafe filtrante, si vous ne pouvez pas vous permettre un dispositif à osmose inverse. En effet, l'eau en bouteille a non seulement un bilan carbone épouvantable (production transport/emballages en plastiques perdus) mais le transfert des polluants entre contenant et contenu est avéré (rendu possible par la chaleur et la lumière). Alors à vous de choisir... 

Alors, si vous buvez beaucoup de sodas et de jus de fruits (ou vos enfants) et que vous voulez  faire une transition en douceur, pour arriver à (faire) boire de l'eau presque pure, j'ai ci-dessous quelques recettes sympas.

EauMentheConcombre.jpg

 Eau aromatisée concombre & menthe

1l d’eau froide, de 2 à 4 branches de menthe, 6 tranches de concombre. Faites infuser au minimum 4 heures au frais. Filtrez à l’aide d’une petite passoire. 

Thé glacé aux fruits

1 l d’eau froide- 3 c à s de tisane de fruits (mélange tout fait). Si nécessaire, vous pouvez sucrer au miel d’acacia, au sirop d’érable ou au sucre de canne, en diminuant progressivement les doses. Laissez infuser la nuit au frigo, en mettant le sucrant choisi dans l’eau. Filtrez et buvez. Vous pouvez rajouter des fruits frais dans l’eau.

Thé glacé thé vert & citron

 1 l d’eau froide, 3 sachets de thé vert au citron, 3 c à s de sucre de canne. Faites infuser le thé dans l’eau au frigo durant la nuit. Enlevez les sachets et secouez bien avant de servir avec du citron.

Eau chaude nature: la meilleure option pour lutter contre la déshydratation ? 

Brigitte a testé cette recommandation de médecine ayurvédique et chinoise : " les récentes grosses chaleurs belges m'ont confirmé cette bonne idée: pas vraiment diurétique, pas vraiment sudorifique, vraiment désaltérante, un bonheur à chaque fois!  Je n'en bois toujours pas 1,5 litre, mais plusieurs tasses d'affilée parfois".  D'ailleurs, le chaud désaltère plus que le froid, et Claire a gardé de son enfance africaine l'habitude de boire du thé au citron chaud ou froid, comme le lui servait sa maman. Et les bonnes habitudes ont été transmises à sa fille. Tandis que Apollina me confirme qu'à Bombay (température toute l'année entre 28 et 32°) la boisson idéale pour lutter contre la transpiration excessive sans épuiser le corps est chaude, ou à température ambiante.

J'ai eu la chance de goûter un échantillon des tisanes et thés Twen'tea ! Je vous en parlerai plus dans un autre post, mais la gamme de tisanes pour enfants est vraiment originale (pas trop d'hisbiscus et de pommes comme on en trouve partout) et je vous engage à essayer (billet non sponsorisé). C'est une jeune entreprise de Louvain-La-Neuve, à soutenir ;-)
 
Par ailleurs, Charles Wart, auteur de L'envers des étiquettes, m'a aussi envoyé cette recette, que je me suis empressée d'essayer: c'est en effet très désaltérant, à la fois amer et astringent. L'astringence permet aussi de ne pas transpirer excessivement.
 
Thé des verriers (utilisée dans la région des verreries pour étancher la soif des souffleurs de verre)
 
2 l d’eau, 1 citron bio coupé en rondelles, une petite poignée de feuilles de groseillier ou cassis, porter à ébullition, couper la source de chaleur aux premiers frémissements laisser refroidir une nuit, filtrer pas de sucre ou très peu (personnellement, j'ai utilisé à la fois des feuilles de cassis et de groseillier, et  du sirop d'érable).
 
Si vous aussi, vous avez envie de recevoir des infos, des fiches et des conseils dans votre boîte mail, alors, vite inscrivez votre mail ici à gauche (en plus, vous serez avertis de chaque nouvel article de blog) ou ici, clic, sur mon site.  Vos réactions sont très appréciées, alors n'hésitez pas, que ce soit par mail, en commentaire ci dessous, ou sur la page facebook, ici, clic.  Merci et à très bientôt !

Commentaires

  • t'es magnifique, Catherine !

  • @Véro Merci

  • merci de me faire parvenir infos fiches conseils.

    bonne fin de week-end

    patricia

Les commentaires sont fermés.