Et si nous rangions (enfin) notre placard à provisions ?

 

Placard.jpg

Et récupérions 160 € d'ici la fin de l'année ? 

Je m'explique. Comme moi, vous avez accumulé farine de riz, quinoa, sarrasin et polenta; lentilles, pois chiches et pois cassés et cetera... Et puis, comme toujours nous tournons sur le combo pâte/riz/pommes de terre/pain. Quand ce n'est pas uniquement pain/pâtes. Hum. Il est temps de vider nos armoires, reflet de nos bonnes résolutions mal tenues (re hum) ou de notre propension à accumuler (re re hum). 

D'ici à la fin de l'année, donnons-nous ce #challengeplacard. Ce sera toujours ça en moins à payer au passage en caisse en comptant 20€ par semaine jusqu'au 31/12 !  (publiez vos recettes sur FaceBook et sur Twitter avec ce mot #challengeplacard)

1.Vérifions la date de validité.

Pour les sardines, aucun problème, elles bonifient en vieillissant. Pour d'autres produits, farines, épices, céréales, légumineuses, il faut respecter la date de péremption. Vérifions les insectes (une réalité, surtout pour les produits non irradiés). Jetons tout ce qui est périmé. A propos des épices, elles s'éventent rapidement et perdent leur goût et leur odeur. inutile de garder ce vieux paprika tout décoloré, il n'apportera plus qu'un goût de poussière à nos préparations...(D*, toujours à l'affut des bons tuyaux m'a renseigné une appli pour smartphone qui s'appelle "Date Limite" vous permet de rentrer vos produits et d'être rappelés lorsque la date limite approche.)

2. Décidons ce que nous allons utiliser cette semaine (au moins deux produits différents).

Réservons plutôt la quinoa à notre dîner "copines" ou à nos lunch-box si personne n'accroche dans la famille... Mais beaucoup d'ingrédients "passent" bien auprès de convives plus difficiles sous une couche de fromage passé au grill, de sauce tomates ou agrémenté de lardons (voici des astuces que j'utilise souvent, il faut le dire).

3. Soyons inventifs

  • plusieurs fonds de paquets de pâtes différentes, c'est fun en gratin avec une sauce blanche mélangée à une purée de céleri rave et de l'emmental.
  • de la quinoa et des lentilles roses se cuisent très bien ensemble. Pas besoin de viande pour ce repas ci, avec du potimarron rôti, et éventuellement un peu de fêta.
  • Des haricots rouges, avec de l'ail, du gingembre, du curry, de la tomate concassée et du persil haché se marient très bien avec un fond de couscous, de boulgour, ou de sarrasin. 
  • des crêpes salées fourrées aux sardines écrasées. Faites revenir un oignon et de l'ail dans un peu d'huile d'olive, ajoutez y la sardine, écrasez la grossièrement avec quelques zestes de citron. Servez avec une salade de carottes râpées.
  • la polenta se pare de toutes sortes d'épices, et pas qu'italiennes. Avec du cumin et de la coriandre, vous en ferez l'accompagnement d'un plat de boulettes d'agneau, et une salade de chou blanc.
  • Des flocons d'avoine feront un crumble original, sur un reste de viande et de légumes cuits. Mélangez les flocons avec du beurre, du sel du poivre et de la muscade. Cela marche avec les flocons de quinoa aussi, ou de la farine. Pour ma part, je cuis à part le crumble pour le rajouter ensuite sur le reste de légumes/viande à "customiser".

4. Comment remplir intelligemment notre placard

Peu mais bien.

1. Détectons le plat best-seller qui vous sauvera un jour d'impro ! Prévoyez de quoi le faire pour deux repas... pas plus.

2. Besoin d'un ingrédient "pas banal" ? Essayons de privilégier le magasin où nous pourrons l' acheter au poids, en vrac. Juste ce dont nous avez besoin. Sinon, profitons de votre nouvel ingrédient pour le remettre au menu et créer une nouvelle habitude. 

3. A moins d'habiter loin de tout magasin, inutile de faire de grosses réserves.

4. Voici une base, si vous avez besoin d'idées:

500 g de lentilles,
haricots rouges ou blanc,
pois chiches, si vous en faites régulièrement (1 fois par semaine),
des pâtes (blanches, les pâtes complètes sont déminéralisantes);
du riz - blanc si votre état digestif n'est pas au top, ou complet-
du sucre,
de la farine de froment à 70% - tous usages- ou 55% (pâtisserie).
Couscous, boulgour, sarrasin et quinoa sont à introduire petit à petit ou à acheter au coup par coup, pour remplacer riz ou pâtes. N'oubliez pas la réserve de poudre à lever pour les biscuits et les cakes.

Ce travail est à doubler pour le congélateur. Perso, j'y ai au moins pour 50€ de poisson à manger pour ces 8 semaines, je suis donc déjà à presqu'un tiers des économies du challenge! 

Et vous, ce sera quoi les provisions à utiliser ? 

 

Besoin d'un challenge "dirigé" pour vous donner des objectifs de ce type, semaine après semaine ? Venez vivre un coaching avec moi et être certain(e) d'enfin passer à un stade supérieur dans votre cuisine, et pour votre alimentation santé. D'ici à fin novembre, il y a une promo ici clic ! Se faire aider permet des changements  rapides et durables, qui se remarquent de l'extérieur et qui vous permettent de ne pas faire l'impasse sur des aliments et des petits pas indispensables.

 

 

 

 

 

Commentaires

  • Bonjour !
    En lisant ce billet, j'ai pensé que cette idée était sensée, mais pas pour moi, pensant "écouler " au fur et à mesure ce que j'ai dans les placards. Mais j'ai voulu jouer le jeu tout de même et suis allée voir...l'enquête a commencé !
    En fait, j'ai bien des choses qui traînent la patte depuis un peu trop longtemps, plus que je n'aurais imaginé. Particulièrement dans des rayons oubliés, tels que thé/tisanes et épices/aromates. Alors j'ai commencé le jeu : deux-trois produits à l'honneur par semaine, et du coup, créativité, nouvelles saveurs et découvertes sont au programme des menus.
    Merci pour cette idée, Catherine !

  • @ Claire : génial, bravo ! J'ai le même souci: j'achète beaucoup, je pense utiliser beaucoup, mais c'est par à-coups! Donc, hier, petite soupe du dimanche soir avec lentilles corail, cumin, coriandre, cannelle, concentré de tomates entamé dans le frigo pour un cours, et reste de potimarron rôti au four décongelé. Résultat: tout le monde en a mangé et ma famille n'est fan ni de lentilles, ni de potimarron! Youpie. Et on renouvelle le placard, comme ça !

Les commentaires sont fermés.