Broyer ses épices .... avec son extracteur

 

Epices.jpg
Un mélange d'épices aux senteurs marocaines.

Le fabricant et l'importateur interdisent formellement cette opération...Car l'extracteur n'est pas profilé pour 

broyer des aliments secs, mais uniquement des aliments ré-hydratés (sauf les racines de curcuma- j'y ai laissé mon tambour) gras ou frais (top pour les racines de gingembres, celles de curcuma frais, les gousses d'ail). Donc, cette opération n'est pas couverte par la garantie! Soyez attentifs !

Cependant, si vous vous y prenez de manière prudente comme sur la photo ci-dessous, il n'y a pas de problème. Vous obtiendrez des

Extracteur broyeur d'épices.jpg

mélanges d'épices fraichement moulus aux parfums et aux saveurs démultipliées. En effet, les mélanges s'éventent vite, surtout quand on maintient ses pots d'épices sur l'étagère au dessus de la cuisinière... Dans la vapeur et la chaleur, sans compter la lumière, ceux-ci perdent rapidement leurs saveurs. 

Par ailleurs, certains produits sont irradiés et ne conservent plus beaucoup de vertus ! On l'oublie souvent, (en se focalisant seulement sur leur goût) les vertus médicinales des épices sont véritables, et historiquement, la raison première de leur utilisation.

Dans mes cours, mes clients me demandent souvent comment obtenir plus de saveurs dans leurs préparations. Voici donc un de mes secrets (épices bio, fraîches, ou fraîchement moulues) !

Mélange aux senteurs marocaines

Ingrédients

2 càc de cumin en poudre
2 càc de graines en poudre
2 càc de cannelle en poudre
4 càc de paprika en poudre

Comment faire

Mélangez les épices dans un bol, (broyées comme non broyées). Mettez 1 cuillère à soupe sur l'entonnoir (comme montré ci-dessus) et donc PAS DIRECTEMENT DANS LA CHEMINEE ! Mettez l'appareil en route.... Les vibrations vont faire avancer tout doucement les épices vers la cheminée et la vis broyeuse (mettez un réceptacle à la sortie de la vis)

Vous n'avez donc rien d'autre à faire pendant le broyage.... Mon conseil: repassez plusieurs fois le mélange dans l'appareil. Mais toujours avec le même mode opératoire.

Sur la photo du haut, vous voyez le mélange tel qu'obtenu après 3 passages. Vous pouvez le passer au tamis fin si vous désirez un mélange sans "morceaux".

Comment ça s'utilise ? Dans une cocotte de légumes, pour twister une bolognese,  une omelette, pour parfumer un pain de viande d'agneau aux abricots (recette à venir).

D'autres astuces, techniques et tours de main avec l'extracteur ? Voyez ici les cours "Fast Good Food" proposés en 2015. Pour le cours de janvier, il n'y a plus que 2 places disponibles ! (clic, ici).

 

Commentaires

  • Bonjour,
    Je débute dans l'alimentation vivante, je n'y connais pas grand chose.

    Je viens d' acheter un jazz max et j'aimerais connaitre comment l'utiliser au mieux. J'aimerais m'inscrire à l'atelier du 26/03.
    Si une place se desiste en janvier je suis preneuse.
    Cordialement
    Edith Muller

  • @ Edith,
    Je vous inscrits bien volontiers (voir votre mail). Vous êtes 6ème sur la liste d'attente en janvier ;-)

Les commentaires sont fermés.