A voir, à savoir - Page 5

  • Au secours, je ne sais pas quoi manger pendant les fêtes !

    Sapin.jpg

    Les personnes que je coache durant l'année pour leur plan alimentaire (que ce soit pour épuisement chronique, fatigue, fibromyalgie, burn out, diabète ou tout autre désir de perte de gras, amélioration de l'énergie, de la santé, car le coaching santé que je propose vous aide pour des tas de maux, petits ou grands ), ces personnes me demandent avec angoisse ce qu'elles sont "autorisées" à manger durant les fêtes (ou pour Pâques, le buffet de communion de leur enfant, leur anniversaire, ou tout autre réjouissance comprenant boissons et aliments).

    Lorsque j'étais moi-même coachée pour mon poids chez WW (chaque semaine durant 1 an !) j'ai reçu beaucoup de conseils pour affronter ce type de situation (et je n'ai pas honte de dire que j'ai repris les 25 kg perdus cette année là... C'est la triste histoire des régimes se basant sur la restriction calorique).

    Tous les conseils que j'ai reçus n'étaient pas à retenir (depuis, j'ai pris mes distances avec la vision lipidophobe de Weight Watchers, voir carrément glucidophile ! Pour la petite histoire, WW est détenu par une famille belge (Ullens) héritière des Sucreries de Tirlemont, revendues depuis, pour acheter WW. WW fait partie d'un grand groupe assez discret, Artal, principalement composé d'entreprises pharmaceutiques).

    J'ai donc depuis, fait le tri dans les conseils, et adopté mes propres stratégies.

    Ce qui peut vous aider vous, comme cela m'a aidé moi-même:

    - Les fêtes- qu'elles qu'elles soient- avec leur cortège de "tentations", de "plats pas permis", de "bombes caloriques" (on a bien compris qu'on s'en fout des calories, mais bon, le schéma est imprimé dans notre cerveau!), de "cholestérol à outrance" (les huitres! le foie gras!) de "boissons alcoolisées pleines de sucre", et bien ces fêtes font partie de votre vie ! Ce sont des traditions, des moments de réjouissance, de convivialité et de partage avec ceux que vous aimez. CEUX QUE VOUS AIMEZ. Si on vous "force" à faire la fête avec des gens que vous n'aimez pas, fuyez!  Car c'est alors que la nourriture deviendra un refuge émotionnel, et vous rendra malheureux/se.

    Donc, ces moments là sont plein de belles choses à vivre qui ne concernent pas que manger !

    Concentrez-vous sur l'attention aux autres, l'écoute, l'émerveillement, la joie de voir ceux que vous ne côtoyez peut-être pas assez, prenez de leurs nouvelles, donnez des vôtres. Concentrez vous sur le côté ensoleillé de votre vie, et laissez pour une fois les plaintes de côté. 

    Ces fêtes font partie de la vie et sont (en théorie) des moments heureux, n'en n'ayez pas peur.

    - Diaboliser un aliment le rend très, mais trèèèèèès désirable... Rien n'est interdit lors d'une soirée de fête (c'est le message principal que je donne, ce qui réjouit toujours mes coachés!).

    Cependant, je vous invite à ceci: prenez du plaisir à manger et à boire ! Savourez, d'abord avec les yeux, ensuite avec le palais! Prendre le temps de savourer, de mâcher, de discriminer les saveurs, de détecter ce qui nous délecte particulièrement... Mâcher, savourer, c'est aussi donner à son cerveau le temps de détecter sa satiété... Pour cela, mangez et buvez de toutes petites portions si vous voulez aller au bout du menu sans inconfort ;-)

    - Les lendemains de fêtes (ou le surlendemain), écoutez votre corps... Pas faim le matin ? Inutile de manger, même si je répète qu'un repas de roi le matin est nécessaire à beaucoup d'organismes, et que c'est devenu aussi votre mantra. Juste envie d'un bouillon de poulet ? Sortez votre réserve du congélo et faites-vous un bon bol chaud de ce remède incomparable.. Une petite cure de jus de légumes, avec un détoxifiant puissant comme la spiruline peut aussi aider votre foie, fatigué ou surmené...Même pour un jour!

    Et ensuite, reprenez votre plan alimentaire habituel, jusqu'à la prochaine fête, anniversaire, soirée de nouvel an...

    - Préparez-vous même tout ou partie des agapes - ou faites le faire par un cuisinier sous vos indications, et faites le en harmonie avec votre choix alimentaire du moment (paléo, sans gluten, sans sucres, sans additifs, sans phosphates, même et surtout si vous êtes atteint de fibromyalgie, diabète, burn out, épuisement chronique... ). Des personnes tout de suite malades avec l'alimentation industrielle tout venant n'ont parfois pas d'autre choix ! Je pense à certaines poly-sensibles, affectées par la moindre miette d'alimentation conventionnelle. Souvent ces personnes, d'ailleurs, sont vues comme le mouton noir de la famille (oh, toi, avec ton bio/tes trucs bizarres/tes graines germées/ta viande crue/tin beurre cru, biffez les mentions inutiles ). Mais souvent, une fois mise dans le bain, la famille en question trouve ça très bon, ce que vous préparez... Votre mine splendide les convaincra plus que tout, d'ailleurs. Donc, haut les cœurs, on affiche sa grande forme !

    Je vous souhaite une très bonne période de fêtes, un très bon réveillon de Saint Sylvestre et un début d'année en pleine santé (puisque c'est vous qui décidez!).

    Dans le cadre de vos bonnes résolutions santé, d'ailleurs, réservez déjà les cours de cuisine de l'année prochaine, dont le programme se trouve sur cette page, car les cours se remplissent très vite!
    Si c'est pour se faire aider de manière individuelle, c'est aussi très efficace. Voyez mes offres de coaching santé sur cette page ici, et envoyez moi un mail pour me demander le mini bilan gratuit! Ce sera un pas décisif pour reprendre en main votre santé!

    Par ailleurs, si l'approche "manger en pleine conscience" en période de fêtes vous parle, je vous conseille de lire l'article de Gabriella Tamas, une coach et naturopathe en France,  sur le sujet. Il est aussi très inspirant !

     

     

     

     

     

     

  • ⚑ Bain dérivatif: comment aider le corps à chasser les toxines

     

    bains dérivatifs, remède naturel, France Guillain, bain de siège, Louis Khune

    De l'eau froide, un bidet, des chaussettes bien chaude, un radiateur et une douillette robe de chambre, plus un roman: de quoi faire un bain dérivatif détoxinant et vivifiant!

     

    Dans mes coaching en alimentation et en cuisine santé, outre les plans alimentaires, les menus, les trucs et astuces pour mieux s’organiser en cuisine, en approvisionnement, je recommande souvent des techniques additionnelles.

    En effet, il y a des remèdes très simples, souvent gratuits ou presque, qui donnent des résultats étonnants pour peu que l’on se donne la peine de les appliquer de manière régulière. Cela donne des résultats pour la perte de poids, la fatigue chronique, le burn out, la fibromyalgie, et tout état d’engorgement.

     

    La technique dont je vais vous parler ici a été remise à l’honneur il y a presque 30 ans par plusieurs naturopathes (dont la chanteuse israélienne Rika Zaraï qui fait par la suite des études de naturopathie, et qui fut une prosélyte inlassable des bains de siège dès 1985  dans son livre « ma médecine naturelle »), et par France Guillain, mais à l’origine, c’ était un autodidacte suisse, Louis Khune, qui a fait cette découverte concernant cette technique de refroidissement de l’aine par l’eau froide. J’en ai déjà parlé ici . Et ici !

     

    J’ai été « soignée » comme cela depuis toute petite. Cela n’empêchait pas les maladies d’enfance, mais réduisait fortement leurs symptômes et accélérait leur guérison. Depuis, j’ai toujours utilisé ce remède additionnel pour aider le corps, simplement, à mieux éliminer les toxines (l’accumulation de celles-ci, et l’impossibilité du corps de « sortir ses poubelles » sont à l’origine de nombreux maux, y compris de la fatigue et la fatigue chronique). Lors de la réfection de ma salle de bain, j’ai fait installer un bidet (le top pour cette pratique) et un rebord pour poser mon livre, et hop, c’est parti pour une séance rafraichissante et détoxinante. Cela assure aussi une meilleure résistance aux variations de température, un remodelage du corps et un meilleur sommeil. C’est pour cela que j’aime à conseiller cette technique lors de mes coaching en alimentation et en cuisine santé. La santé est un tout, et dépend autant de votre alimentation, que de votre oxygénation et de votre équilibre émotionnel.

    La pièce doit être chauffée, et la personne qui fait le bain de siège couverte au maximum, avec un bonnet, de grosses chaussettes, une robe de chambre bien épaisse. C’est le différentiel de température entre le corps et les parties rafraîchies qui crée le mouvement d’élimination par les fascias.

     

    Pour les femmes : S’asseoir à califourchon. Les fesses ne trempent pas dans l’eau froide. On fait glisser un gant de toilette ou une éponge, trempée dans l’eau froide, sur l’aine, de chaque côté du pubis, vers l’anus, alternativement à gauche et à droite.

    Pour les hommes, la technique diffère : S’asseoir à califourchon. Les fesses ne trempent pas dans l’eau froide. Mais le bout du pénis, dont le patient tient le prépuce tiré au dessus du gland est plongé dans l’eau froide. Avec l’autre main, on frotte en continu. (Pas possible de tenir son roman, dans ce cas, oui, je sais bien.)

     

    10’ par jour, pour une pratique de santé, mais si vous êtes malade, pour aider votre corps à récupérer plus vite, faites plusieurs séances par jour !

    Ces remèdes, et bien d’autres, ainsi que mes plans alimentaires, menus, recettes et conseils pour mieux s’organiser (courses, cuisine, etc.) je les partage lors de mes coaching santé. Burn out, fatigue chronique, diabète, dysbiose, problèmes de peau, et de poids ?Le bain dérivatif est une technique additionnelle  très importante. Mais l'alimentation est aussi est des piliers majeurs du bien-être et de la santé. Prenez-vous en main, et décidez que vous ne vous laisserez plus dicter votre vie par d'autres: venez suivre un coaching avec moi et changez votre alimentation!

    Pour recevoir gratuitement un mini bilan alimentaire, cliquez sur ces lignes. Demandez moi le test Ross 8 classes, remplissez le et je vous renverrai mes observations et conseils.

     

  • Comment combattre la fatigue ? Venir à bout du burn out ?

    lutter contre la fatigue,aliments anti-fatigue,jazz max,jus de fruits,jus de légumes

    jus frais de légumes sont une excellente stratégie anti-fatigue, anti burn out, anti kilos !

    Personnellement, ( et pourtant, je suis du matin!) j'ai souvent eu l'impression qu'il faudrait un treuil pour me sortir du lit au moment où le réveil sonne! Comment combattre la fatigue et ne pas tomber dans le burn out, dans le grand stress de nos vies modernes ? 

    Plusieurs stratégies pour lutter contre cette grande fatigue de fond sont possibles à mettre en place, j'en ai essayé plusieurs... Une des plus efficaces et durables dans le temps est la cure anti-fatigue de Taty.

    Je l'ai testée pour la première fois au printemps 2005, sur moi-même, après avoir vu la photo de Taty  "avant après" sur son site .Je  n'ai pas fait de photos de moi, à ce moment là, mais à partir de cette semaine là, c'est sûr, mon regard sur l'alimentation anti-fatigue et les aliments à éviter et ceux qui nous ressourcent a changé, définitivement.

    J'ai appris que le sucre, le café, le chocolat, l'alcool, les farineux et les fromages en excès fatiguent notre organisme. En effet, foie, intestins, reins, passent beaucoup de temps (et demandent beaucoup de nutriments) rien que pour éliminer, traiter ces aliments nocifs (en grande quantité, et sur le long terme). La fatigue s'installe, le burn out guette...

    De plus, on a perdu l'habitude de manger des aliments crus ou quasi crus (je ne compte pas la feuille de salade avec le sandwich de midi).

    J'ai donc, pendant cette cure (et toutes les autres qui ont suivi) réintroduit le cru ou presque cru (via des jus de légumes frais comme celui dont je vous donne la recette plus bas, des smoothie verts, des légumes vapeurs assaisonnés d'huiles crues ou de beurre de ferme cru) en grande quantité, pendant une période qui va de 5 à 15 jours (c'est une cure, donc un régime à durée limitée). 

    Résultats ? Après 3 jours, le corps revit. On se sent plus optimiste, le cerveau moins embrumé, plus clair, difficile à décrire, mais réel (j'ai ressenti ces effets sur moi-même, et depuis lors, vérifié ces paramètres avec quantité de personnes que j'ai accompagnées!). Le désir de sucre s'estompe (ces cures ont été le début de ma déshabituation au sucre). Le sommeil est meilleur... On se réveille plus facilement le matin, la peau devient plus lumineuse, le visage s'ouvre, le ventre dégonfle, les intestins se remettent en route.

    Jus de carotte, fenouil, citron, gingembre (recette détox!)

    Ingrédients (pour 1 verre)

    2 carottes
    1/2 fenouil
    1/2 citron
    1 morceau de gingembre

    Comment faire 

    J'utilise un extracteur de jus Jazz Max, mais votre centrifugeuse fera l'affaire! Lavez les légumes (bio) et coupez le bout des carottes (trop amer). Je pèle les citrons "à vif" pour l'extracteur, et coupe les fenouils à bonne dimension. Je ne pèle pas le gingembre, il est juste lavé comme les autres légumes.

    Pas de machine à jus ? Investissez alors dans de tout bons jus bio (comme Pajottendander, par exemple) pour votre cure détox maison! 
     

    Prêt(s) pour cette stratégie là ? Venez rejoindre mon atelier "Cure anti-fatigue". Grille de menus, liste des courses, recettes, compléments alimentaires pour aider au nettoyage et astuces pour accompagner votre cure anti-fatigue!

    Et si vous êtes en burn out, je vous indiquerai quelles stratégies additionnelles utiliser pour une efficacité maximale.

    Cliquez ici pour voir les détails de cet atelier

    Envie d'un coaching personnalisé ? Pour commencer quand vous le voulez.

    Plus de renseignements sur ce régime anti-fatigue et anti-stress ? cliquez ici.

  • Comment je suis devenue organisée et rapide en cuisine ...

    Herbes.jpg

     

    J'ai eu une grande chance dans ma vie: celle d'avoir eu les deux parents qui cuisinent (maman la semaine et papa le week-end). Jouant volontiers les marmitons, j'ai bénéficié d'un apprentissage en douceur, à la fois des techniques de bases et des bons produits.

    Mais un jour, comme beaucoup, je me suis retrouvée à jongler avec boulot, enfant, trajets, réunions tardives, crèche, école et ... nécessité de cuisiner des repas sains (j'y tenais mordicus) pour toute la famille (et dans celle-ci papa ne cuisine pas!)

    La cuisine quotidienne... C'est parfois un poids, une responsabilité toujours. Une préoccupation, dès le matin. J'y pensais sans cesse ! Ne pas oublier les courses. Que faire à manger ce soir ? Comment ne pas y passer trop de temps, comment concilier ma fierté de maman (ma fille mange de tout sans rechigner) et les goûts et surtout dégoûts de la donzelle ? Comment faire plaisir à mon homme (cuisine méditerranéenne) et ne pas me nier (j'adore les saveurs asiatiques) ? Comment faire diminuer le sucre et le gluten à une ado dont les intestins sont rebelles, tout autant qu'elle ? 

    En plus, dans les livres de Taty, je lisais sans cesse cette phrase : "cuisiner un repas simple, sain et savoureux,c 'est possible en 20' " ! Même moi, qui cuisinais depuis toujours, je n'y arrivais pas !

    Alors, j'ai appris à m'organiser. A rationaliser les courses. A faire des listes. A tenir un cahier avec les recettes basiques qui plaisent à la famille (et à les transmettre à mon ado dès qu'elle en a eu envie). A prévoir le placard avec les pâtes et la sauce tomate toute prête pour les mercredis père/fille (au lieu du fast food parce que papa n'aime pas cuisiner et qu'il n'y a rien dans le frigo). A prévoir le placard pour les imprévus. A remplir le congélateur uniquement avec les mets favoris, portionnables facilement, si possible cuisinés à la maison. A connaître par coeur les rayons de mon magasin bio. A faire partie d'un groupement d'achat pour avoir des prix plus intéressants, et faire des économies. A cuisiner, encore et toujours, mais plus simplement, tout aussi bon, mais rapide et surtout, j'ai appris à faire mes recettes en deux ou trois fois, à rentabiliser le temps passé en cuisine, à sélectionner les plats "uniques", "qui cuisent tout seuls", à simplifier les recettes (le risotto: non, je ne passe pas 30' à touiller dans le riz en rajoutant du bouillon louche à louche), à réutiliser les restes et à partir d'une même base pour plusieurs préparations.

    Un jour, j'ai demandé à Taty comment elle faisait, elle. "Je fais l'input (courses, repas), mon homme fait l'output (vaisselle, rangement). Et si mon gamin veut de la purée, il écrase sa pomme de terre dans son assiette" . Autrement dit, partage des tâches et simplicité. Ce qui n'empêche pas d'être savoureux et sain!

    Tout cela, avec mes acquis concernant les aliments remèdes, je rêve de le partager avec vous. Je pense que beaucoup d'entre vous seraient intéressé(e)s par mes astuces "gain de temps" et "gain d'argent", pour une assiette saine, savoureuse et si possible, bio et locale!

    J'ai donc mis au point des ateliers culinaires pratiques et concrets, pour faire le point sur "les bases en cuisine; organisation et recettes". J'ai découpé la matière en différents chapitres pour structurer, mais nous verrons, au fil des recettes et des astuces, tout ce que j'ai pu mettre au point ces dernières années!

    Ces cours ont lieu à Boitsfort, au "Relais du Triporteur", situé 124 rue de Middelbourg.

    JEUDI 17 OCTOBRE  19h Bases 1 

    Légumes de saison, céréales sans gluten

    JEUDI 14 NOVEMBRE 19h Bases 2
    Bouillons pour réveiller les morts !

    JEUDI 12 DECEMBRE 19h Bases 3
    Avec ou sans lait ? Lait végétaux, laits crus, yaourt et kéfirs maison.

    JEUDI  16 JANVIER 19h  Bases 4 
    Redimensionner la part des protéines dans son assiette : végétales et animales.

    JEUDI 13 FEVRIER 19H  Bases 5 : Desserts et friandises : assuétudes, les différents sucres, les substituts et autres subterfuges pour une vie moins sucrée mais tout aussi douce !

    Tous mes ingrédients sont bio, nous mangeons ensemble notre repas (5 ou 6 recettes sont préparées et dégustées) accompagné d’un verre de vin, vous recevez votre cours sous forme électronique le lendemain de votre venue, avec les recettes et la théorie vue pendant la soirée, et je réponds à vos questions (si pas directement, par la suite par mail… certains points méritent parfois des recherches plus approfondies).

    Prix :

    Cours individuel 60€

    Cycle de 5 cours : 50€ le cours, soit un total de 250€

    Membres du « Relais du Triporteur » 45€ le cours, soit un total de 225€.

    Toute inscription doit se faire par mail (info@catherine-piette.be), et être suivie du payement du ou des cours. Si vous ne pouvez venir à un cours de votre cycle, offrez le à un(e) ami(e). L’inscription n’est valable que si le payement auparavant.

     

     




     

     

  • Bookalokal ! Découvrez la cuisine locale chez des locaux, en voyage !

     

    Bookalokal.png

    retrouvez Bookalokal sur Facebook

    Marre des restaus ? Envie de contact avec les habitants de la ville que vous visitez ? Envie de rencontrer d'autres personnes que vos collègues de bureau dans la ville où vous venez de vous installer ?

    Bookalokal est votre solution.

    Ce site, qui existe depuis quelques mois en Belgique (mais aussi dans plein d'autres pays) met en contact des personnes offrant des repas avec d'autres désirant se restaurer, ou apprendre un tour de main culinaire, un dessert particulier, tout en faisant une rencontre !

    Bien sûr, cela ne vous est pas proposé gratuitement, mais Bookalokal prend en charge tous les aspects: réservations, payement, (via paypal, dès le lendemain de votre dîner), vérification des hôtes et de la qualité de leur nourriture, de l'endroit où vous allez manger.

    En contrepartie votre hôte verse une somme (dont seront déduits 10% pour Bookalokal) qui approche souvent le prix de revient des ingrédients, et défraye l'hôte du temps passé ( on ne peut parler d'un salaire, car entre mettre la table, faire les courses, passer l'aspirateur, préparer le repas, le servir, passer un super bon moment et ensuite faire la vaisselle et ranger, vous vous doutez bien que cela reste quasi du bénévolat).

    Mais c'est un super moyen de faire des rencontres, booster sa créativité culinaire, faire découvrir sa cuisine, son pays, ses coutumes à d'autres, passer un bon moment, partager et transmettre! Bref, tout ce qui m'anime est réuni!

    Ce samedi 17 août à 18h, je vous propose un dîner &  "cooking class", et repas "Slow And Belgian Food" 

    Nous préparerons d'abord le dessert (à mettre au frais)

    Trifle de speculoos artisanal, mousse au chocolat belge & crème fouettée ( ferme de Jambjoule)

    et l'entrée:

    Tomates anciennes au fromage de chèvre ( Le Larry), herbes du jardin et fleurs comestibles

    Ensuite, après une mise en bouche surprise, et la dégustation de l'entrée préparée ensemble,

    nous ferons honneur au platmoules de Zélande aux petits légumes, et aux frites maison, accompagnées de leur mayonnaise et de moutarde.

    Quant aux bières, je serai heureuse de vous faire découvrir, au choix, de la trappiste Westvleteren, ou un choix de bières de la Brasserie de la Senne.

    Toutes les réservations se font par bookalokal. Le cours se donnera en anglais; il est à parier que la conversation se fera également en cette langue, car deux de nos hôtes ce soir là sont américains... pour ceux qui ont envie de rafraîchir leur english, it's  now or never ;-).





  • Au milieu du gué !

    CatPEmer.jpgCe ne sera ni la première, ni  la dernière (je suis une grande instable indécrottable défricheuse de nouvelles voies) fois que je décide de changer de job. Bon, décider de vendre Trop Bon  a été une lourde décision. Nous connaissions le succès et la reconnaisance (du ventre) de nos nombreux clients; et cela a été un crève-coeur de leur annoncer que nous arrêtions, faute de repreneur du concept ! (Merci d'ailleurs à tous pour vos remerciements, petits mots, regards incrédules et même petits cadeaux- merci Zofia pour le livre de cuisine polonaise, merci Rebecca pour la printanière jacinthe- Bref, c'était intense, chaud, émotionnel).

    Mais voilà, adepte du Slow Food, je ne pouvais passer à côté de ma (Slow) life; et 5 ans de restauration, ça vaut 10 ans de vie de bureau, je vous jure! Donc, là, je ...décide...de... ralentir... le rythme!

    Mais bon, ceux/celles qui me connaissent bien savent que je suis hyperactive dynamique, et que j'ai 100 idées à la minute.... D'ailleurs, le semaine suivant la vente du restaurant, je n'arrêtais pas de noter toutes mes idées, de faire des listes, des mindmappings.

    Donc, pour ceux/celles qui veulent avoir des nouvelles de mes activités, c'est ici.

    Pour les nouvelles casquettes, il y a celle-ci.

    Pour me suivre au quotidien, il a mon compte twitter, ici.

    Et pour suivre mon prochain cours ouvert à tous, c'est ici.

    A très bientôt, merci pour votre fidélité!

  • Cure anti fatigue de Taty #bonnerésolution2012

    Chou rouge.jpg

    Vous, je ne sais pas. Mais à moi, le début d'année me fait le même effet que gamine, le jour de la rentrée des classes. Les congés ont eu un effet "gomme". On repart d'une page blanche. Oui, c'est puéril, mais c'est bien d'avoir ce sentiment de temps en temps, non?

    Du coup, on se prend à s'imaginer de nouvelles habitudes. on se dit que ce serait bien, si... cette année... on ferait enfin ce qui est sur sa "life list" depuis si longtemps (bon, je n'ai pas de "life list", je devrais peut-être).

    Mais ce que vous avez réalisé cette année, ou autrefois,  a d'abord été pensé et imaginé, et même rêvé! Alors pourquoi pas cette fois-ci se mettre à la cure anti-fatigue de Taty, depuis le temps qu"on en rêve ?

    Mais qui est cette Taty ?

    Taty Lauwers est belge, habite Nivelles, et est dotée d'une insatatiable curiosité, doublée d'un sens critique, d'une capacité à lire l'anglais, de synthétiser des centaines de pages, de sites, de conférence... et douée pour nous faire comprendre tout cela, avec l'humour en prime, dans ses nombreux ouvrages, et sur son site, très généreusement. Elle a été gravement malade, ce qui a été à l'origine de ses nombreuses recherches, et est maintenant en pleine forme (lisez son auto-portrait ici). Oui, tout cela est vrai, elle existe vraiment, ce n'est pas un mythe (je l'aperçois parfois chez Trop Bon, mais c'est un vrai courant d'air!).

     

    Et cette cure anti-fatigue, kesako ?

    C'est la première cure mise au point sur elle-même par notre infatigable "courtière en régimes". C'est LA cure (5, 10 ou 15 jours... ce n'est pas long) qui vous délestera de votre petit ventre, de vos lourdeurs, de votre teint gris et de vos traits tirés. Car pendant cette courte durée, vous allez alléger votre organisme de quelques petits poisons quotidiens. Vous allez en outre booster votre foie avec de la spiruline. Booster votre vitalité avec de hautes doses de vitamine C (en 15 jours, pas de risque d'overdose). Recharger votre organisme en acides gras essentiels, omégas 3, enzymes. Ne jamais avoir faim. Juste envie de sucre, un, deux, trois jours ? Ce sera vite passé. Un hydromel maison (1 càc miel, jus 1/2citron et 1/2 verre d'eau chaude) et vous n'y penserez bientôt plus.

     

    Comment ça se passe, en fait ?

    Le petit déjeuner

    (4 jours sur 5)

    La crème budwig si vous supportez le frais et le cru (fromage blanc cru, huile de tournesol, jus de citron, graines de sarrasin crues, pomme et banane crues, le tout écrasé peu ou prou suivant votre goût).

    ou

    Le porridge (à l'eau) assaisonné de cannelle, de beurre cru salé ou non, avec un peu de raisins secs ou de banane pour sucrer si vous préférer.

    ou

    Une soupe de légumes, moulinés ou non, avec du beurre ou de l'huile cru(e).

    Le 5ème jour

    Deux belles tranches de pain d'épeautre beurrée généreusement au beurre de lait cru.

    Le déjeuner

    Chaque jour, alterner une protéine différente (oeuf, poisson, poulet ou boeuf, lentilles, fromage de chèvre) avec plein, mais alors plein de légumes, crus, cuits, sous toutes leur forme.

    Le dîner

    Chaque jour, alterner riz ou quinoa, avec plein, mais alors plein de légumes, crus, cuits, sous toutes leur forme.

    En collation

    Le fameux hydromel (2 x par jour) vous donnera l'énergie qui vous manquera (plus de café, ni de thé, ni de vin... seront permis jus de légumes- avec peu de fruits-, tisanes et eau). Quelques oléagineuses vous aideront à tenir le coup en cas de fringale (plutôt amandes, noix, noisettes, cajous que raisins secs et abricots, même si vous pouvez en manger quelques uns).

    Les compléments alimentaires

    Bourrache et onagre (2x2 capsules par jour) Spiruline (2 x par jour) Vitamince C acérola (4 par jour)... Pas de risque, ce n'est que pour 5 à 15 jours.


    Il y a des effets secondaires ?

    Oui. Mieux vaut commencer un samedi, car l'effet nausées/mal de tête peut être handicapant. Et se coucher en boule sous la couette AIDE vraiment votre corps à ELIMINER toutes les toxines accumulées depuis .... heu, tout ce temps ? Ou alors, on diminue/supprime alcool, sucre et café la semaine précédant la cure, ça aide vraiment. Un sauna, une marche dans la nature, des profondes respirations, de bonnes nuits réparatrices, des siestes le week-end,  tout cela vous pemettra de "sortir vos poubelles" avec le moins d'inconfort possible.


    Et la reprise ?

    On y est, dans l'effet "gomme et page blanche". Après ce nettoyage/drainage, votre organisme va repérer franchement ce qui ne vous convient pas. Le sucré va vous paraître trop sucré, le chocolat limite écoeurant et vous n'aurez plus envie de café... jusqu'au jour où... vous reprendrez vos habitudes, une fois, deux fois, trois fois. Pas grave. Quand vous avez nettoyé votre baignoire, cela ne vous empêche pas de vous y prélasser à nouveau ? Quitte à devoir re-nettoyer! Bon, ben, comme votre temple personnel. Votre véhicule temporel. Vos petites cellules chéries. A drainer et ripoliner comme neuf / neuves de temps à autre... une à deux fois par an.


    C'est difficile à cuisiner ?

    Non, vraiment pas. Son livre donne plein de recettes, sans compter des grilles de menus suivant les saisons, et les conseils et principes énoncés très rapidement ci-dessus. Pas besoin du livre si vous êtes déjà "cuisine saine". Juste beaucoup de cuissons vapeur pendant ces quelques jours, des graisses crues (huiles, beurre, coco) en pagaille, et la crème Budwig ou le porridge. Sinon, vous pouvez toujours piquer mes idées de recettes ou de menus, comme ces bonbons de saumon au four doux.


    Pour une prise en charge "externe", (si vous ne travaillez pas trop loin d'Ixelles) Trop Bon organise tous les mois 5 jours de cure (repas de midi seulement ou "pack complet" - chaque jour, vous venez chercher vos repas de midi et du soir, le panier "petit-déjeuner" vous étant fourni en début de cure avec la recette).

    Pour faire une vraie coupure, des marches dans la campagne et des siestes quand l'envie vous en prendra: des cures en résidentiel, notamment chez Chantal Leclaire, voir ici.

    Sur son site, Taty publie également un FAQ qui pourra sans doute répondre à toutes vos questions sur le sujet, s'hésitez pas, c'est très instructif!