Astuces gain de temps - Page 2

  • Galettes au céleri rave express, idée petit déjeuner paléo, sans gluten

    Galette paléo Céleri rave V3.jpg

    Cette recette est extraite du prochain livre de Taty Lauwers, à paraître ce mois-ci: cuisine paléo pour un Jules

    Mon passage à une forme plus souple (nous dirons 80% même si je m'estime plus proche des 100%, avec de temps en temps un extra de type pain ou pâte) du plan paléo ne me fait pas abandonner le premier repas de la journée sous sa forme la plus dense possible= légumes, graisses, protéines. (vous ne savez pas ce qu'est le plan paléo ? Lisez les grands principes dans ce billet).
    J'ai réalisé ces galettes à la demande de Taty pour illustrer son prochain opus, et les ai goûtées  par la même occasion. Waouw! J'ai adoré. Faites les le dimanche, comme moi,  et vous en aurez pour quelques jours. Je vous ai déjà partagé certaines recettes de mes petits déjeuners paléo, comme ces pancakes au butternut, ou ce porridge sans avoine, et je suis heureuse de vous proposer cette recette-ci, car le passage à un petit déjeuner salé n'est pas facile, quand on vient d'un classique combo "jus d'oranges-céréales au chocolat".
    En plus ce qui ne gâche rien, c'est que c'est un excellent moyen d'utiliser ces petits restes de légumes cuits qui vont finir à la poubelle (après un séjour trop prolongé dans les oubliettes du frigo). Utilisez les au maximum deux jours après leur cuisson. La rapidité de la recette en fait aussi une véritable astuce "gain de temps" !

    GALETTES AU CÉLERI RAVE EXPRESS

    Ingrédients (pour 8 à 10 galettes de 8cm de diamètre)

    150 gr de restes de légumes cuits (ici, du céleri rave cuit vapeur et grossièrement écrasé au presse purée).
    3 oeufs
    125 gr de poudre d'amandes
    3 c à s d'eau
    1/2 jus de citron
    3 c à s de graisse de coco ou de palme bio non hydrogénée
    1/4 de c à c de sel
    Poivre
    Noix de muscade

    Comment faire

    Dans le blender (ou avec le mixeur) mixez oeufs, eau et jus de citron. Ajoutez la poudre d'amandes, mixez. Versez ensuite les légumes écrasés (ou émincés) dans la pâte et mélangez à la fourchette.
    Faites chauffer la poêle et versez 1 càs de graisse. Lorsqu'elle est fondue, versez avec une grosse cuillère 3 tas de pâte, qui vont former 3 galettes, épaisse comme des pancakes. Laissez cuire 3' à feu moyen, ensuite, retournez les.
    Vous pouvez déguster ces galettes chaudes ou froides. J'en ai dégusté lundi dernier à mes deux repas de la journée, (pas le temps de me poser vraiment, si vous voyez ce que je veux dire).  Réchauffées par la suite avec une tranche de lard pour un petit déjeuner, c'était aussi topissime !

     

    Des renseignements sur mes prochains cours de cuisine, ici, clic. En cuisine santé nous abordons les propriétés des aliments, des recettes pour rendre tout délicieux (ce n'est pas parce que c'est sain que c'est triste! ), pour cuisiner vite et bien, pour cuire sans nuire, et pour gérer frigo, placard courses et menus dans la bonne humeur. Regardez aussi le prochain cycle de cuisine paléo qui commence le 26 mars 2014 !

     

  • Racines d'hiver rôties au four, astuce gain de temps (4), recette paléo

     

    gratin racines, paléo, patates douces, topinambour,

    Depuis quelques mois, mon sens de l'organisation a été mis à rude épreuve. Mon activité professionnelle s'est fractionnée, je travaille selon de nouveaux schémas. Je suis réellement maîtresse de mon agenda, mais cela implique une bonne discipline, et des délais aussi impératifs que lorsqu'on travaille avec un patron ;-)

    Et depuis juillet, j'ai décidé de manger à 100% paléo, afin d'en éprouver les bénéfices sur moi-même et de mieux vous en présenter les principes (j'envoie quotidiennement des photos de mes plats sur mon compte instagram "cathpiette", si vous voulez avoir des idées).

    Du coup, j'ai aussi du changer presque toutes mes habitudes (manger sans pain, pas évident, et abandonner toute son éducation sur les céréales non plus!)... Cela implique d'en créer et d'en intégrer de nouvelles.

    Donc, plus que jamais, entre mes cours de cuisine, les achats pour ceux-ci, la confection, rédaction des recettes et des cours, des articles, la réalisation des photos (promis, Marcelline, on fera un atelier photo ensemble), les coaching santé, mes interventions pour Slow Food, mes rendez-vous , j'ai besoin d'astuces "gain de temps".

    Quand j'en ai une qui fait vraiment la différence, je la partage avec vous! (et avec Baptiste, qui ne sait jamais quoi faire avec ses légumes racines)

    Qu'est-ce qui est pratique et rapide dans ce plat ?

    1. Toutes les racines que vous recevez dans votre panier bio (moi je suis abonnée chez les "Paniers Verts" et j'adore leurs légumes) vont trouver place dans votre plat à four: carottes, persil racine, panais, betterave jaune, rouge, chioggia, radis vert, rouge, noir, daikon, navet, rutabaga, céleri rave, carottes jaune, violette, orange, topinambour, patate douce...

    2. Une fois que vos légumes sont lavés, pelés et coupés en morceaux, vous pouvez en cuire deux plats à la fois... Après tout, l'énergie dépensée dans le four sera presque pareille. ET celle que vous avez dépensée à la préparation, à peine plus grande.Remuez une fois ou deux pendant la cuisson, et c'est tout.

    3. C'est une réserve de légumes cuits pour plusieurs jours, (vous pouvez même en congeler une partie, si vous avez fait 2 plats) à utiliser 1.  réchauffés à la vapeur ou à la poêle 2. en caviar, mixé avec votre épice favorite pour un dip savoureux 3. mixés avec du bouillon pour une soupe express 4. Écrasés au presse purée pour un parmentier au four,  avec plein de beurre cru pour une purée réconfortante.

    Donc, vous prenez ce qu'il vous faut dans votre réserve de légumes cuits au frigo, et vous n'avez plus qu'à réchauffer et customiser (herbes, graines concassées ou germées) pour présenter un légume cuisiné en 10'! Qui est le chef ?

    Racines d'hiver rôties au four

    Ingrédients (pour le plat présenté ci-dessus, mais faites avec ce que vous avez)


    +/- 400gr de persil tubéreux
    +/- 300gr navets jaunes
    1 navet « Red Meat »
    1 radis vert
    1 grosse patate douce +/- 300gr
    1 topinambour, +/- 100gr
    2 gousses d’ail
    4 càs d'huile d'olive
    1 càs de sirop d'érable (n'est pas indispensable à la réussite de ce plat)
    Sel marin
    Poivre du moulin

     

    Comment faire

     

    Peler, couper en morceaux  de 3/3cm maxi (si les carottes ont une belle peau, vous pouvez juste les laver et non les peler). Poser dans un plat à four (idéalement en 1 SEULE COUCHE). Ajoutez l'ail grossièrement haché, le sel et poivre, 'huile d'olive, et le sirop d'érable pour une touche sucrée/salée, si vous aimez.  Bien enduire tous les légumes d'huile d'olive. Placer le plat au four à 170° pour 45'. Remuez deux fois avec votre cuillère en bois, vérifier la cuisson en piquant l"un ou l'autre morceau. Remettre à cuire 10' si nécessaire.


    Dans le cadre de vos bonnes résolutions santé, d'ailleurs, réservez déjà les cours de cuisine de l'année prochaine, dont le programme se trouve sur cette page, car les cours se remplissent très vite!
    Si c'est pour se faire aider de manière individuelle, c'est aussi très efficace. Voyez mes offres de coaching santé sur cette page ici, et envoyez moi un mail pour me demander le mini bilan gratuit! Ce sera un pas décisif pour reprendre en main votre santé!

     



  • Astuces gain de temps pour repas rapides et sain (3)

    Cuitvapeur.jpg

    Quand j'ai pris la décision de me cuisiner toujours (et pour la famille aussi, du coup) des repas sains à base d'ingrédients les plus locaux, sains et naturels possible (jusqu'à choisir la plupart de mes ingrédients en bio) j'ai donc forcément mis un focus important dans ma vie sur l'alimentation.

    Cependant, j'ai plein d'autres passions !  J'ai donc cherché la manière d'augmenter ma capacité à « produire » des bases de repas sains !

    J’ai donc choisi de faire faire plusieurs choses à la fois, à mon cuit-vapeur, à mon four et à ma cuisinière (lesquels, ça tombent bien, sont tous réunis dans la même pièce). Et ça marche, voyez plutôt.

     

     Aujourd’hui :  des légumes  vapeur toujours prêts !

     

    Tant qu’à être en cuisine, je mets à profit ma présence !  Avant de me mettre à préparer cette fameuse salade, ou de couper des oignons, de ranger le frigo, de dégager les plans de travail, je nettoie et pare des légumes que je jette dans le cuit vapeur (il y a deux étages, j’en profite !)  En 20’, voire 30’ pour certains, la cuisson est terminée, bien souvent, avant que je n’aie quitté la cuisine (nous y mangeons aussi).


    Quand les légumes (ou pommes de terre) sont cuits, je les laisse refroidir avant de les ranger dans le frigo. Ils serviront de base à une soupe, une purée de légumes, une cocotte de viande, ou seront simplement servis natures, au repas suivant.


    Dans le même esprit, je prépare en 5’ un bouillon maison à l’ancienne, qui mettra plusieurs heures à frémir et ne requiert pas ma présence dans la cuisine, mais par précaution, je prévois toujours de rester dans la maison ; ou je mets au four à basse t° le morceau de rôti prévu pour cette semaine.

     

    Cette astuce fait tilt chez vous ? Vous avez envie de connaître d’autres astuces, recettes « deux-en-une », tuyaux d’organisation pour les courses, le frigo, le placard ? Manger bon et sain, tout en gagnant du temps et de l’argent ? Mon cycle d’ateliers « Bases de la cuisine nature » est fait pour vous !

     

    POUR DÉCOUVRIR
    Les PROCHAINS ATELIERS CULINAIRES de "BASES de la CUISINE Santé Nature "

    Et tous les ATELIERS CULINAIRES que je VOUS propose,
    cliquez sur cette bannière !

     

     

     

  • Astuces gain de temps pour repas rapides et sains (2)

    Rationaliser les gestes en cuisine (et dans toute activité, d’ailleurs) est une excellente voie pour gagner du temps. J’ai du coup traqué les habitudes que je pouvais regrouper, sans dommage pour les aliments, et aussi pour en finir avec des bouts d’oignons tout secs dans la porte du frigo, puisque mon chéri ou moi-même chaque jour, entamions un nouvel oignon (en oubliant l’autre déjà rangé…) pour agrémenter nos crudités.

     

    Oignons sous huile.jpg

     

     Aujourd’hui : une réserve d’oignons hachés pour les préparations.

     

    Dorénavant, lorsque je coupe en petits morceaux un oignon (ou une échalote) pour assaisonner une salade, j’en débite un deuxième que je garde dans une boîte plastique, sous huile (un mélange d’huile d’olive, colza et tournesol. L’huile d’olive fige au froid, du coup, je suis ne suis pas obligée, à la sortie du frigo pour utiliser mes oignons).

    Du coup, j’ai toujours des oignons émincés prêts pour ma vinaigrette, car j’ai rarement besoin d’un oignon entier à chaque repas. Au lieu de couper/émincer des oignons chaque jour, je le fais seulement deux fois par semaine ! Autant pleurer le moins de temps possible ! Dès que je veux me faire une salade verte, ou assaisonner des carottes râpées, avec de l’huile et des oignons, ça me prend 30".

     Cette astuce fait tilt chez vous ? Vous avez envie de vous approprier d’autres astuces, des recettes « deux-en-une/trois-en une », des tuyaux d’organisation pour les courses, le frigo, le placard ? Manger bon et sain, tout en gagnant du temps et de l’argent ? Mon cycle d’ateliers « Bases de la cuisine nature » est fait pour vous !

     

    POUR DÉCOUVRIR
    Les PROCHAINS ATELIERS CULINAIRES de "BASES de la CUISINE Santé Nature "

    Et tous les ATELIERS CULINAIRES que je VOUS propose,
    cliquez sur cette bannière !


    Autre astuce gain de temps

    Et vous, quelle est votre meilleure astuce "gain de temps" ? Que pensez-vous de celle-ci ?

     

  • Astuces gain de temps pour repas rapides et sains

     

    Préparer un repas sain et savoureux en 20’, c’est possible ! Comme toute mère surchargée et employée survoltée, j’ai vécu la panique du soir, quand pointent les voix affamées de la famille…  Certes, j’adore cuisiner, mais en semaine, c’est toujours rock’n roll pour tout caser entre le retour à la maison et le coucher, que l(es) enfant(s) soient encore petits, ou déjà partis !

     

    J’ai alors demandé aux autres parents férus de cuisine (ou non) comment « eux » faisaient, lu des blogs d’autres mères soucieuses de cuisiner frais et sain chaque soir, ensuite, imité, rationnalisé et essayé pour moi-même d’abord ! J’ai acquis un certain nombre d’automatismes dont je me rends compte qu’ils me font vraiment gagner du temps.

     

    Aujourd’hui: une belle salade, chaque jour, prête en un tournemain !

     

    Belle salade conservée.jpg

     

    Quand je réceptionne ma salade, d’une extrême fraicheur (pardi, en circuit court, les distances entre le champ et votre assiette sont très réduites), je la lave directement. Dans un bac d’eau fraiche (ne pas faire couler l’eau du robinet à toute puissance sur les feuilles, cela les abîme). Je regarde bien les côtes, quitte à relaver deux fois. Ensuite j’essore, et la garde dans un grand bac plastique tapissé d’un essuie propre, que je referme sur la salade, sans mettre de couvercle. La salade, de cette façon reste belle jusqu’à 6 jours, et je pioche dedans au fur et à mesure des repas pour une salade minute.

     

     

     

    Cette astuce fait tilt chez vous ? Vous avez envie de connaître d’autres astuces, recettes « deux-en-une », tuyaux d’organisation pour les courses, le frigo, le placard ? Manger bon et sain, tout en gagnant du temps et de l’argent ? Mon cycle d’ateliers « Bases de la cuisine nature » est fait pour vous !

    Envie d'en savoir plus sur mon parcours ? C'est ici.


    POUR DÉCOUVRIR
    Les PROCHAINS ATELIERS CULINAIRES de "BASES de la CUISINE Santé Nature "

    Et tous les ATELIERS CULINAIRES que je VOUS propose,
    cliquez sur cette bannière !


    Et vous, quelle est votre meilleure astuce gain de temps ? N'hésitez pas à partager !