Plats complets - Page 5

  • Crumble de courgettes à l'agneau

    DSCF0234

    Difficile de résister aux légumes d'été alors que le mercure frôle les 30°. Pourtant, dans mon jardin bruxellois, point de tomates, de courgettes, d'aubergines ni de poivrons... Juste des salades, des radis et de la bourrache. Nous sommes trop nordiques pour bénéficier des légumes provençaux en agriculture locale de pleine terre dès juin. Pour goûter à ces premières courgettes, il nous faudra les faire venir d'un peu plus loin, de France, par exemple (ou des serres belges). Voici de quoi se régaler de ces première courgettes, en attendant les nôtres ! Ah oui, pas facile tous les jours d'être locavore*

    Ingrédients (Pour 4 personnes)

    800 g de courgettes
    500 g de haché d’agneau
    100g de beurre
    200g de farine (prenez de la farine de riz si vous êtes intolérant au gluten)
    50 de flocons d’avoine (ou de riz)
    1 càc de cumin,
    Quelques brins d’herbes : ciboulette, persil, coriandre…
    1 gousse d’ail
    100g de beurre
    Sel,
    Poivre
    Graisse de palme non hydrogénée et bio

    Comment faire

    Sortez le beurre du frigo. Ciselez vos herbes. Ecrasez l’ail.
    Préchauffez le four à 180°.
    Faites revenir le haché dans une grande poêle avec 1 càc de graisse de palme. Ecrasez la viande à la fourchette afin qu’elle se détache en petits morceaux. Salez la viande. Pendant la cuisson, lavez vos courgettes (mais ne les pelez pas). Enlevez les bouts et coupez les en rondelles de 5mm. Faites les cuire à la vapeur pendant 10’. A ce moment-là, la viande est cuite et vous pouvez graisser votre plat à four. Mettez la viande dedans, ensuite les courgettes, et puis les herbes.
    Faites le crumble : mélangez dans un plat le beurre coupé en petits morceaux, la farine, les flocons, le cumin, l’ail, le sel (1càc) et le poivre (quelques tours de moulin). Avec vos mains, en les frottant l’une contre l’autre, le mélange doit  « sableux ». Répartissez le tout sur les courgettes. Faites dorer au four pendant 15’. Le crumble doit colorer, mais pas noircir !

     

    Ceci est une autre des recettes publiées dans le Biozine qui annonce la semaine du Bio du 5 au 13 juin. Venez nombreux aux différentes animations proposées, notamment par Trop Bon. A chaque client nous offrons une dégustation de nos délicieux jus frais faits au Jazz Max.

    * Lisez à ce propos l'excellent bouquin de Barbara Kingsolver, " Un jardin dans les appalaches"

  • Paniers cuisinés

    IMG_6887

    Photo: Sophie Van Den Eynde

    Quand j'étais encore une cadre-stressée-mais désireuse de bien manger, je m'étais abonnée aux paniers hebdomadaires de légumes. J'adorais car j'avais mon quota de légumes de saison chaque semaine, à bon prix. Mais il fallait éplucher tout cela et trouver des recettes pour chaque nouveau légumes rencontré... Du coup, maintenant que j'ai changé de vie, cela nous a donné une idée, à Christine et moi :

    Trop Bon a lancé il y a quelques semaines le "panier cuisiné" sur le modèle des paniers de légumes hebdo.

    Un "panier cuisiné" est un plat cuisiné à réchauffer avec des légumes de saison et locaux ultra-frais, des protéines (animales, ou végétales) de provenance garantie (comme tout le reste), des matières grasses ajoutées de première qualité, peu de sel et des aromates, cuisiné comme à la maison...

    Ce plat se réchauffe à la vapeur ou au four. Il n'est pas cuisiné dans le contenant alu,(seulement assemblé) que nous avons sélectionné pour son plus faible coût environnemental que le plastique (l'alu se recycle dans le sac bleu).

    Quelques exemples de paniers cuisinés ? Vous avez déjà adoré

    "Betteraves rouges et carottes au fromage de chèvre, curry indonésien et noix de cajous" (végétarien)


    "Gratin de chicons au jambon et purée de céleri rave, pecorino, sauce légère à l'arrow root" (carné)

    "Curry de seitan, lentilles corail, carottes, chou blanc,céleri, tomate et noix de coco"
    (végétarien)

    "Mijoté à la marocaine : haché bœuf agneau, pois chiches, tomates, poireaux et navets "(carné)

    "Gratin de panais, carottes, céleri rave, origan, tomates séchées et fromage de chèvre"
    (végétarien)

    Les paniers cuisinés changent chaque semaine en fonction de l'arrivage des légumes et de mon imagination...

    Comme nous travaillons sur commande,vous êtes certains que les plats que vous recevez ont été cuisinés pour vous, en dernière minute, et sans adjuvants néfastes (conservateurs, édulcorant, sel en excès, structurant...)

    Chaque semaine (au plus tard le mardi à 17h) vous pouvez commander le ou les paniers qui seront disponibles le vendredi chez Trop Bon(Ixelles- Flagey), BioV(Uccle-Vanderkinderen) ou Be Positive (Ixelles-Quartier Léopold).D'autres points de vente (Etterbeek, Woluwé Saint Lambert, Jette) sont en passe de devenir nos dépositaires.

    Quoi de plus rassurant ? Un label "BIO" accordé par Certysis d'ici quelques semaines, et la composition de nos plats, très clairement indiquée - toujours sans gluten, en général sans lactose- vous assureront de la plus grande importance que nous accordons à votre désir de transparence et de certitude quant à la qualité de votre alimentation.

    Chaque plat fait 450gr, ce qui convient pour deux mangeurs "normaux", car il faut rajouter un féculent et une petite crudité pour que le repas soit tout à fait complet!

    Végétarien : 12€/panier cuisiné

    Carné: 14€/panier cuisiné




  • Flan scarole & fromage de chèvre

    Flan chèvre scarole
    La scarole est la cousine du chicon, et donc de la famille des chicorées! C'est comme une salade épaisse, avec des feuilles vertes et ondulées. Je la cuis à la vapeur, et ensuite, je l'essore bien (en récupérant le jus si je fais une béchamel pour faire un gratin par exemple) et je la coupe en morceaux. Aujourd'hui, je l'ai proposée à Trop Bon en stoemp (notre purée de pommes de terre pas trop bien écrasée avec des morceaux de légumes bien de chez nous) accompagnant une saucisse de campagne de chez Coprosain, (avec la complicité de Driss et Ronald du Marché Vert, un super magasin bio à Uccle) ou en flan, avec des oeufs, des flocons de quinoa et du fromage de chèvre frais. L'amertume de ce légume relève admirablement bien tout appareil un peu farineux, ce qui en fait l'accompagnement idéal de pommes de terre, béchamel ou quinoa comme dans cette recette. Il y avait beaucoup de scaroles dans le jardin de mes parents. J'ai donc pas mal de souvenir de plats avec cette chicorée-là...


    Ingrédients (pour 6 personnes)

    1 chicorée ou scarole

    6 oeufs

    200 g de fromage de chèvre frais

    100g de flocons de quinoa

    125 g de crème fraiche

    Sel, poivre et muscade


    Comment faire ?


    Cuire la scarole à la vapeur. Une fois cuite, bien la tordre pour en exprimer tout le jus; La couper en morceaux pas plus gros que le doigt.

    Bien graisser un plat à four, disposer la scarole dans le fond de manière régulière. Dans un bol, battre les 6 oeufs, les poivrer, saler, muscader (je la rape grâce à microplane, et je ne suis pas payée pour le dire, cette rape a changé ma vie- ou presque!) et y inclure les flocons de quinoa, ainsi que la crème.

    Ensuite: verser le mélange oeufs-crème-quinoa sur les scaroles. Emietter votre fromage de chèvre (grossièrement) sur toute la surface et enfourner 40' au moins à four chaud (180° pendant 20', à 150 pendant encore 20').

    Dégustez chaud ou tiède, en repas ou en collation!

    NB: Chez Trop Bon, nous mettons en ligne notre menu, chaque jour, en français et en néerlandais (Et c'est Christine qui fait cela tous les soirs!) Comme la carte change tous les jours...comme ça, vous êtes au courant!

  • Crumble de bettes et viande hachée

    CRUMBLE BETTESter

     

    La bette à carde (ou blette, ou poirée pour certains de nos amis français) pousse très facilement dans les jardins. Le vert des feuilles se cuit comme l'épinard, tandis que le blanc (appellé carde) fait d'excellents gratins. Certaines cardes sont rouges, ou jaunes, plus décoratives crues que cuites, car la couleur a tendance à se perdre dans l'eau de cuisson. Les gens de la ville ont tendance à ne plus connaître ce légume délicieux, et du coup... à ne pas savoir comment le préparer...

    Pour cette recette, j'ai marié le flocon d'avoine en crumble, la bette (feuille et carde) et de la viande hachée pour un délicieux gratin.

    INGREDIENTS

    1 botte de bettes (ou un pied...)

    200 ml de bouillon de poulet

    100g de farine 85%

    1cas de graisse de palme

    100g de flocons d'avoine fins

    700 g de viande haché porc/boeuf

    Origan, sel, poivre,noix de muscade

    30g de beurre

    COMMENT FAIRE

    Laver les bettes, séparer les feuilles des cardes. Couper les tout en petits morceaux. (au contraire des épinards, les feuilles des bettes restent fermes). J'ai l'habitude de cuire les blancs et le vert dans des paniers vapeur séparés, mais ici, cela n'a guère d'importance. Cuire 30'.

    Pendant ce temps, préparer la sauce béchamel. Faire fondre la graisse, y ajouter la farine, la faire cuire un moment, puis verser d'un coup de bouillon froid, remuer vivement au fouet pour éviter les grumeaux. Assaisonner avec sel, poivre, muscade. Y mélanger les bettes une fois cuites.

    Assaisonner la viande crue avec sel, poivre, origan, et l'étaler dans le fond d'un plat à gratin.

    Verser dessus les bettes en sauce. Aplanir.

    Ensuite, saupoudrer de flocons d'avoine, et mettre 3 noix de beurre à intervalles réguliers.

    Mettre cuire au four 30 à 45', 180°.

     

    Suivant votre intolérance au blé, vous pourrez utiliser, au lieu de farine, du kuzu ou de l'arrow root pour lier la sauce, qui sera alors plus souple.

    Nous avons servi ce plat chez "Trop bon" ce vendredi 10 octobre. Un plat en accord avec une belle journée aux frimas matinaux.

                                                               

  • Mini quiches carottes & gouda sans gluten

    Mini quiches au riz

    La variété en alimentation est mère de sûreté: en effet, notre alimentation moderne contient, par rapport au mode alimentaire de nos ancêtres, énormément de substances irritantes, pour ne pas dire empoisonnantes. Les produits chimiques, polluants persistants, pesticides et autres végétaux hybridés, l'abus de gluten, caséine, lactose, sucre, amines, lectines surchargent et encrassent nos organismes. Les personnes à la digestion fragile devraient de plus faire particulièrement attention à ne pas ingérer trop d'aliments différents par jour!

    Il est  important de respecter des périodes "sans". Comme dans le cycle naturel des saisons, jadis. Des périodes sans tomate, sans gluten, sans fromage (aïe, dur, dur), sans sucre...

    Même sans être allergique au gluten, il est donc intéressant de changer de recette pour sa quiche, par exemple, et de préparer ce genre de petite pâte simplissime et craquante!

    Ingrédients (pour 12 tartelettes- +/- 5 cm de diamètre)

    250g de farine de riz

    50 g de fécule de maïs (ou d'arrow root)

    1 càs de poudre d'acide tartrique (remplace bien le "baking powder", en magasins bio)

    5 ou 6 càs d'huile quatuor (courge, sésame, colza, olive)

    Sel, graines de pavot

    Ce qu'il faut d'eau pour avoir une boule de pâte, assez souple.

    1 carotte rapée, 2 oeufs, 1 tranche de gouda bio

    Comment faire 

    Mélanger farine, fécule ou arrow root, sel, poudre levante et graines de pavot. Ajouter d'abord l'huile, et ensuite l'eau, pétrir à la main, rapidement. Faire patienter la pâte 1 heure, recouvert d'un film.

    Faire préchauffer le four à 180°. Ensuite, prélever une boule (tient dans le creux de la main), placer celle-ci au centre de l'empreinte, et étaler avec le pouce, jusqu'aux bords. Faire cuire les fonds (pas besoin de lester la tarte, elle ne va pas bouger)15'.

    Garnir ensuite: ici vous avez 1 pincée de carottes rapées, 3 petits morceaux de gouda et un peu d'oeuf battu, salé et poivré.

    Vous pouvez aussi, un jour sans oeuf, ni viande, les garnir de fenouil coupé en julienne fine, cuit à la vapeur, saumon fumé et tofu soyeux battu avec de l'aneth....

     Recuire avec la garniture entre 10 et 15'...

     

  • croquette de crevettes grises à l'ostendaise

    Croquettes ostendaises

    La croquette de crevettes grises est au belge ce que la madeleine est à Proust: un retour à l'enfance, et aux vacances passées sur "la côte belge" car on ne disait pas encore "De kust". En ce temps là, nous vendions des fleurs en papier crépon dans des présentoirs façonnés dans le sable, contre des couteaux (fort prisés) et des coquillages, nos minuscules filets plongés dans les vagues froides et grises nous rapportaient quelques crevettes transparentes, et nos parents nous trainaient pour des balades "respirez, c'est plein d'iode"  entre mer, dunes et digue, contre la promesse d'une glace ou d'une gaufre, suivant la saison. Les croquettes s'achetaient chez le poissonnier- alignés à la queue leu leu le long de l'Albert Laan- et étaient frites le soir dans un petit appartement aux chambres pleines de lit superposés, dont la cuisine aux carrelages jaunes s'ouvrait sur le salon aux canapés en skaï.

    La croquette de crevettes grises est aussi un test de restaurateur: selon certains critiques gastronomiques,celui qui la prépare lui-même et la réussit vous promet beaucoup d'autres délices...

    Même Taty s'y est mise, car de temps à autres, ce mets ostendais, réalisé avec de tous bons produits de base ne peut vous faire de tort!

    Le meilleur vin qui s'accorde à la croquette de crevette est une bière; Pour moi une blanche de Hoegaarden, car sa saveur d'agrume légère et son caractère rafraichissant vont contrebalancer le salé du fumet, base de l'appareil à croquettes.

    De plus, cette recette peut avantageusement être réalisée par votre enfant dès 12 ans (et demi, me souffle ma grande fille), pour vous dire comme c'est simple. Il suffit juste d'être patient et méticuleux (la photo est de mon homme, comme cela, vous avez vraiment une réalisation familiale!).

    Ingrédients (pour 20 croquettes)

    350 de crevettes grises (épluchéesà

    ou 900 gr de crevettes grises à éplucher

    80g de beurre cru

    200g de farine d'épeautre

    75 d'emmental rapé

    3dl de fumet de poisson

    1,5 dl de crème (fraîche crue ) ou crème d'avoine

    1 blanc d'oeuf

    Chapelure

    Citron

    Sel

    Poivre

    Persil frisé

    Vin pour le fumet

     

    Comment faire

    Eplucher les crevettes. Garder les carcasses et les têtes, pour le fumet. Rajouter à celles-ci un petit verre d'eau et la même quantité de vin blanc- ici un pinot blanc de la maison Stoeffler et sélectionné par Laurent Mélotte dont je ne vous cesse de vous dire qu'il faut y aller chercher votre vin, vos épices, huiles, tisanes, et conseils avisés tout du moins si vous êtes en Belgique). Faire cuire 10', et ensuite, passer les têtes et carcasses au Jazz Max, pour en extraire un jus brun orangé très parfumé à rajouter au liquide déjà obtenu;

    Faire fondre le beurre, rajouter la farine, et incorporer le fumet jusqu'à obtention d'une pâte épaisse, mais fluide. Poivrer abondamment, saler légèrement. Rajouter le fromage, puis l'oeuf. Bien mélanger jusqu'à ce que la pâte n'adhère plus au poêlon.

    Ecarter du feu et mélanger la crème jusqu'à ce qu'elle ne soit plus visible.

    Ajouter déclicatement les crevettes pour ne pas les abîmer.

    Sur une planche étaler la pâte à 2 cm d'épaisseur. Pour ne pas m'embêter, la première fois, j'avais tout versé dans un grand plat à gratin. Erreur: ce fut difficile pour démouler les carrés par la suite. J'utilise une planche avec du film alimentaire en dessous, et suffisamment de longueur restante pour "emballer" le dessus. Mettre la planche au frigo pour un repos d'une nuit.

    Le lendemain, découper les carrés (ou rectangles), tremper dans le blanc d'oeuf légèrement battu avec une fourchette et puis dans la chapelure. Encore un peu de repos (le blanc doit sécher) et puis direction une friture à 180°- chez moi, deux par deux dans le wok avec de l'huile de palme), et puis zou, au four à 80° pour attendre les copines avant de se faire servir- Le persil frisé est frit traditionnellement pour accompagner les croquettes.

    Voyez une autre recette ici (clic) 

    Des cours pour mieux utiliser votre extracteur de jus ? C'est par ici (clic)

     

     

  • Bonbons de saumon au four doux

    Saumon Teryaki

    Les premiers jours de l'automne sont propices à la "cure anti-fatigue" de Taty, comme d'ailleurs, chaque changement de saison....Je m'y suis mise en rentrant de Barcelone, et la recette qui suit prouve que l'on est pas obligé de cuisiner et manger "triste" pour autant... Je détaillerai dans un billet suivant les grands principes de cette cure, qui sont très simples. Le plus dur, comme pour tout changement d'habitudes, c'est de s'y mettre... Mais les bénéfices sont là: énergie, déshabituation du sucre, perte de poids (pour les surpoids), drainage grâce aux jus de légumes et à la spiruline.

    L' alimentation prise lors de cette cure est la plus crue possible, et si elle est cuite, pas à plus de 100° (à la vapeur ou au four). Les protéines seront cuites de cette façon aussi (sans graisses cuites). Ici, il s'agit d'une recette de Taty, inspirée de cette de Martine, des Banlieusardises.

    Ingrédients pour 1 personne

    Saumon, en filet ou en pavé,

    Marinade: 1 càs sauce shoyu (soja), 1 càs huile de sésame grillé, 1 càc de miel, 2 gousses d'ail pilées, 2 cm³ de gigembre finement haché. L'ail et le gingembre ont des propriétés anti-vieilissement et anti-cancer.

    Comment faire: 

    Détailler le saumon en lanières (enlever la peau si c'est en filet), et les tremper dans la marinade pour au moins 1h.

    Eponger les lanières avant de les placer sur une grille (au dessus de la lèche-frite, dans le four à 80° pour 30'- si votre four va à 100°, réduisez le temps de cuisson à 15')

    Le plus dur va être de garder suffisamment de "bonbons de saumon" pour votre lunch de midi le lendemain! Accompagnés d'une salade de chou croquante à l'huile de nigelle, au poivre de Tasmanie et au citron, ces fondants de saumon vous permettront de passer le cap du repas de midi avec beaucoup de plaisir! Une petite soupe chaude (en thermos) clos parfaitement le repas, tout en vous réchauffant s'il en est besoin (le seul inconvénient de cette cure, pour moi est que j'ai froid... preuve que mon organisme est en train de réagir, et que ma combustion est différente).