Recettes au jazz max - Page 3

  • Cupcakes girly et bio (enfin, presque...)

    Cupcake rose.jpg

    Pour le dessert du repas du tournage d'un court-métrage organisé (et réalisé) par ma grande fille, j'ai voulu offrir un dessert sympa et attirant. A part le chocolat, qu'offrir à des ados en quête de sucreries ? Les cupcakes, ça marche, non ?  Je suis partie de deux recettes, celle de Pascale Weeks (C'est moi qui l'ai fait)  pour la pâte (et de son livre "Muffins&co" qui est enfin réédité) et celle de Jamie Oliver dans "L'Amérique de Jamie" pour le glaçage au fromage blanc et au beurre. Mais il y a pléthore de recettes sur le net...

    Originalité de celle-ci ?  j'ai juste usé d'une astuce bien connue pour le colorant rose: du jus de betterave crue.

    Ingrédients

    200g de beurre mou (bio pasteurisé, salé)
    200gr de sucre de canne blond
    200gr de farine bio 65%
    2 càc de levure chimique
    4 oeufs

     

    Comment faire

    Préchauffer le four à 180°. Mettre des caissettes en papier dans les moules à muffins (utiliser deux caissettes toutes seules ça marche aussi). Dans un saladier, mélanger beurre et sucre, jusqu'à  ce que ça fasse une "pommade". Ajouter les oeufs un par un (je mélange au mixer , ça marche très bien). Après j'ajoute la farine à laquelle j'ai bien mélangé la levure chimique auparavant.  Remplir les moules à 3/4 de leur hauteur. Cuire 15à 20'. Les cakes doivent être bien gonflés, et dorés. Laisser refroidir avant de garnir!


    Le glaçage

    50gr de beurre (salé) bio pasteurisé mou
    100gr de sucre glace (moudre le sucre de canne blond dans un petit moulin pour obtenir du sucre glace!)
    150gr de fromage blanc (j'utilise celui de la ferme Grodent, entier, il est très "solide" et absolument délicieux)
    3 càs de jus de betterave crue (extrait grâce à mon Jazz Max)

    Mélanger le beurre au sucre, "pommade". Ajouter le fromage blanc et le jus de betterave rouge.

    Mettre au frais dans une "poche à douille" jetable ou non (j'ai découvert cela et maintenant, j'ai du mal à faire sans, c'est trop pratique pour des tas de choses, notamment  servir dans des verrines étroites ).

    Garnir vos cupcakes!


    NB: les bonbons sur le dessus ont été glanés à gauche à droite (Dr Oetker chez Colruyt et chez "Fancy cake" ) et non, ils ne sont pas bio...


  • Pesto d'orties !

    Pesto d'orties

    Dois-je l'appeller pesto ou tartinade de graines de tournesol aux orties ?

    Le pesto (normalement à base de basilico genovese) peut être décliné avec plein de variantes:   un végétal (feuilles) frais, une oléagineuse, de l'huile de première pression à froid, de l'ail, du fromage... Chaque famille a la sienne, et j'espère que ce n'est pas grave si je continue à l'appeller pesto. Même en Italie il y a une version de pesto d'hiver avec des feuilles d'épinards.

    Variations de pesto

    Cette année, j'ai pris le pli d'aller récolter régulièrement de plantes sauvages afin de les proposer en différentes pesto (lierre terrestre, ail des ours, orties). Et ce samedi 29 mai, au cours "Cuisine du marché" chez Trop Bon, nous avons décliné le pesto avec des fanes de radis, une superbe manière de recycler des feuillages en général passés à la poubelle ! Donc à votre imagination.... Afin de proposer ces petits + de l'assiette énergétique. Ce pesto (ne contient pas de fromage...) constitue avec un morceau de pain une collation complète et équilibrée.

    Cette recette (il y en a d'autres!) est parue dans le "BIOZINE" , magazine édité à l'occasion de la semaine du bio et distribué dans TOUS les magasins bio et partenaires de la semaine du bio.

    Ingrédients
    100 g de  graines de tournesol
    50g de têtes d’ortie
    2 gousses d’ail
    Sel, poivre
    Huile d’olive

    Comment faire
    Faire germer les graines pendant 3h dans un bol d’eau. Allez pendant ce temps cueillir les orties (même en ville, dans un coin un peu sauvage pas trop embouteillé !). Ne cueillez que les 3 feuilles de la « tête ». Lavez-les soigneusement. Coupez le maximum de tige, car elle est un peu dure. Essorez-les.
    Egouttez les graines de tournesol. Pelez deux gousses d’ail, et mettez les graines, les orties, l’ail, le sel, le poivre et deux cuillères à soupe d’huile d’olive dans le bol d’un robot (ou dans votre moulin doux Jazz Max, si vous en avez un). Actionnez jusqu’à obtention d’une pâte verte. Goûtez ! et rectifiez l’assaisonnement si cela est nécessaire. Non, cela ne pique plus… et c’est délicieux, tartiné sur une belle tranche de pain complet grillé.

    D'autres idées de pesto ? cliquez ci-dessous.

    Pesto d'ail des ours de Scally


    Pesto rouge de M-L. Tombini


    Pesto genovese des Jardins de Pomone

  • Caviar d'aubergines, recette au Jazz Max

    caviar d'aubergines

    Encore une recette ultra rapide au Jazz Max. Celui-ci mérite bien son surnom de "fast food de cuisine nature"... Bon, cela dit, ce n'est pas une recette crue, comme à l'habitude, car l'aubergine ne se mange que cuite. Mais l'huile d'olive et l'ail qui relève le goût de cette purée sont crus.

    Ingrédients

    1 aubergine

    1 ou 2 gousses d'ail selon goût

    2 ou 3 cas d'huile d'olive vierge première pression à froid


    Comment faire

    Faites cuire au four une aubergine entière, ou coupée en deux, les 2 faces contre le plat; Vous pouvez profiter de la cuisson d'un autre plat pour faire cuire votre aubergine en même temps; ou alors la cuire à la vapeur au dessus de pommes de terre en train de cuire.

    Quand elle est bien cuite, la peau se détache facilement, mais la chair reste attachée en filaments.

    Otez la peau de(s) (la) gousse(s) d'ail.

    Passez la/les gousse(s) d'ail + la chair de l'aubergine au cône broyeur du jazz max.

    Mélangez la purée obtenue avec de l'huile d'olive, du sel et un peu de poivre.

    La purée prise en photo a été obtenue avec une aubergine dont j'ai gardé la peau. C'est comme vous voulez (une aubergine bio...vous pouvez garder la peau).

    Si vous ne voyez pas comment l'utiliser en dehors des bruschetta ou canapés estivals, essayez ceci:

    Omelette au caviar d'aubergine (oufs + purée d'aubergines)

    Tarte aux courgette et caviar d'aubergine (tartiner la pâte de purée d'aubergines avant d'y placer les rondelles de courgettes et de les recouvrir d'oeuf battu au romarin)

    Une bonne raison d'en faire beaucoup à la fois!





  • Soupe froide à l'espagnole, recette au Jazz Max

    gaspacho JM

     

    Rien de nouveau sous le soleil avec ce classique andalou, mais une re-découverte, ces vacances: le gaspacho au jazz max. (Il n'y avait pas de mix-soup dans notre location! Heureusement, nous avions pris notre fidèle extracteur) Après une version plus grumeleuse en "gaspacho verde", cet été, j'ai testé cette version avec DU PAIN SEC.

    Une fois trempé dans l'eau, et bien réhydraté, celui-ci est passé au cône broyeur du jazz max, et mélangé à des tomates bien mûres (de celles qui ne feront plus très bonne figure en salade crue), du poivron, du piment, de l'ail, une peu de concombre, et de l'huile d'olive. De la fleur de sel, et des glaçons pour servir si vous l'avez fait en dernière minute, comme moi.

    La famille a testé et approuvé. Recette rapide garantie.Récupération du pain sec et tomates molles. Vive la crise.

     

    Retrouvez le blog de Taty consacré au Jazz Max

    Un diaporama consacré aux extracteurs sur femininbio

  • Smoothie rose betterave kéfir

    Smoothie betterave kéfir

     

     

    Jus de légumes et de fruits, smoothies: mode ou aliment santé ? 

    Comme Texmex du blog "La vie au jour le jour" j'aime les jus de légumes...  J'ai peu l'habitude de les combiner avec du lait ( de céréales) ou du yaourt pour en faire des "smoothies". Cependant, ne confondez pas ces jus de fruits mixés et terriblement sucrés, ("la folie smoothie" vous les décrit) vendus en mignonnes bouteilles dans les étals dits "healthy", avec les jus santé dont je vais parler ci après. En effet, ceux-ci sont toujours pasteurisés, pas toujours bio et à mon avis bien trop sucrés pour vous faire du bien (sur le long terme).

    Jus de légumes à la mode smoothie

    Ici, prise d'une inspiration subite après avoir combiné carottes,betterave rouge et chou rouge, j'ai rajouté du kéfir maison (au lait cru) et mixé 10" avec un mixeur plongeant, pour un résultat très joli en couleur. Le jus de légumes adouci par le kéfir, en aurait presque douté de la composition du smoothie....J'ai déjà remarqué qu'un soupçon de chou rouge dans un jus de légumes est peu décelable au goût  en tant que tel (et le trompe... essayez et faites des dégustations à l'aveugle c'est surprenant). La couleur est tellement forte que l'on pense qu'il y a des fraises ou des framboises dans la composition! Et de plus les qualités du kéfir au lait cru se rajoutent à celle du jus de légumes!

    Pourquoi boire du jus de légumes ?

    • Simple pour vous assurer de votre apport en nutriments quotidiens (à condition de les choisir bio)
    • Rapide, si vous êtes débordé. Pas de cuisson, pas de préparation longue... A peine faut-il éplucher les légumes, juste bien les nettoyer.
    • Drainant, avec 2 ou 3 jus par jour, en cure d'une semaine au moment du changement de saison.

    Faut-il combiner avec des fruits ?

    • Les fruits sont plutôt une gourmandise, un dessert. Le sucre qu'ils contiennent peut vous être nuisible si vous souffrez de glycémie instable.
    • Une pomme (ou autre fruit de saison, bien mûr) par verre de jus, si vous redoutez l'astringence de certains légumes (verts, notamment) peut vous aider à faire "passer" un goût un peu trop fort.

    Quelles sont les meilleures combinaisons de jus ?

    • Un légume doux (fenouil, concombre, carotte, céleri rave) + un peu de légume fort (céleri tiges, feuilles de céleri, navet, ail, betterva rouge, chou)
    • J'aime bien combiner les couleurs: du vert ou du blanc avec du vert, du jaune; de l'orange, du blanc avec du rouge. Mélanger des carottes et du céleri est délicieux, mais donne un couleur brun orangée pas terrible! Dans ce cas, selon le contenu du frigo... je rajoute un morceau de légume rouge: chou rouge ou betterave rouge.

    Que rajouter dans votre jus pour en faire un vrai petit déjeuner santé ou une collation de sportif (au choix ou combiné, c'est à votre goût) ?

    • 1 cuillère à soupe d'huile vierge de première pression à froid, et bio, au choix en variant de jour en jour.
    • Cannelle, cumin, cardamome, curry... Je vous conseille le mélange pomme-chou rouge- cannelle. Le jus de chou au cumin est aussi un délice
    • Yaourt au lait cru maison
    • Kéfir au lait cru maison
    • 1 morceau de gingembre, qui stimule le feu digestif
    • 1 morceau de citron
    • 1 oeuf cru bien battu

     

     

     

    Avec quelle machine faire votre jus ?

    • Un extracteur: vitesse de rotation lente, respectant la fragilité des enzymes et des nutriments, extraction maximum, deux arguments pour vous décider à investir. Un autre avantage: les jus s'abîment moins, vous pouvez faire d'un coup les 3 jus de la journée, par exemple, ou ceux du lendemain (à condition de les conserver au frigo dans un récipient fermé).
    • Une centrifugeuse, si vous aimez nettoyer le filtre en cours de manoeuvre, consommer le jus directement, perdre du jus dans la pulpe éliminée, etc. Sourire. Oui je sais, je ne suis pas objective, moi j'ai un Jazz Max !

    Bonne fête de Pâques, qui coïncide cette année avec le printemps. Bonne fête du renouveau...

  • croquette de crevettes grises à l'ostendaise

    Croquettes ostendaises

    La croquette de crevettes grises est au belge ce que la madeleine est à Proust: un retour à l'enfance, et aux vacances passées sur "la côte belge" car on ne disait pas encore "De kust". En ce temps là, nous vendions des fleurs en papier crépon dans des présentoirs façonnés dans le sable, contre des couteaux (fort prisés) et des coquillages, nos minuscules filets plongés dans les vagues froides et grises nous rapportaient quelques crevettes transparentes, et nos parents nous trainaient pour des balades "respirez, c'est plein d'iode"  entre mer, dunes et digue, contre la promesse d'une glace ou d'une gaufre, suivant la saison. Les croquettes s'achetaient chez le poissonnier- alignés à la queue leu leu le long de l'Albert Laan- et étaient frites le soir dans un petit appartement aux chambres pleines de lit superposés, dont la cuisine aux carrelages jaunes s'ouvrait sur le salon aux canapés en skaï.

    La croquette de crevettes grises est aussi un test de restaurateur: selon certains critiques gastronomiques,celui qui la prépare lui-même et la réussit vous promet beaucoup d'autres délices...

    Même Taty s'y est mise, car de temps à autres, ce mets ostendais, réalisé avec de tous bons produits de base ne peut vous faire de tort!

    Le meilleur vin qui s'accorde à la croquette de crevette est une bière; Pour moi une blanche de Hoegaarden, car sa saveur d'agrume légère et son caractère rafraichissant vont contrebalancer le salé du fumet, base de l'appareil à croquettes.

    De plus, cette recette peut avantageusement être réalisée par votre enfant dès 12 ans (et demi, me souffle ma grande fille), pour vous dire comme c'est simple. Il suffit juste d'être patient et méticuleux (la photo est de mon homme, comme cela, vous avez vraiment une réalisation familiale!).

    Ingrédients (pour 20 croquettes)

    350 de crevettes grises (épluchéesà

    ou 900 gr de crevettes grises à éplucher

    80g de beurre cru

    200g de farine d'épeautre

    75 d'emmental rapé

    3dl de fumet de poisson

    1,5 dl de crème (fraîche crue ) ou crème d'avoine

    1 blanc d'oeuf

    Chapelure

    Citron

    Sel

    Poivre

    Persil frisé

    Vin pour le fumet

     

    Comment faire

    Eplucher les crevettes. Garder les carcasses et les têtes, pour le fumet. Rajouter à celles-ci un petit verre d'eau et la même quantité de vin blanc- ici un pinot blanc de la maison Stoeffler et sélectionné par Laurent Mélotte dont je ne vous cesse de vous dire qu'il faut y aller chercher votre vin, vos épices, huiles, tisanes, et conseils avisés tout du moins si vous êtes en Belgique). Faire cuire 10', et ensuite, passer les têtes et carcasses au Jazz Max, pour en extraire un jus brun orangé très parfumé à rajouter au liquide déjà obtenu;

    Faire fondre le beurre, rajouter la farine, et incorporer le fumet jusqu'à obtention d'une pâte épaisse, mais fluide. Poivrer abondamment, saler légèrement. Rajouter le fromage, puis l'oeuf. Bien mélanger jusqu'à ce que la pâte n'adhère plus au poêlon.

    Ecarter du feu et mélanger la crème jusqu'à ce qu'elle ne soit plus visible.

    Ajouter déclicatement les crevettes pour ne pas les abîmer.

    Sur une planche étaler la pâte à 2 cm d'épaisseur. Pour ne pas m'embêter, la première fois, j'avais tout versé dans un grand plat à gratin. Erreur: ce fut difficile pour démouler les carrés par la suite. J'utilise une planche avec du film alimentaire en dessous, et suffisamment de longueur restante pour "emballer" le dessus. Mettre la planche au frigo pour un repos d'une nuit.

    Le lendemain, découper les carrés (ou rectangles), tremper dans le blanc d'oeuf légèrement battu avec une fourchette et puis dans la chapelure. Encore un peu de repos (le blanc doit sécher) et puis direction une friture à 180°- chez moi, deux par deux dans le wok avec de l'huile de palme), et puis zou, au four à 80° pour attendre les copines avant de se faire servir- Le persil frisé est frit traditionnellement pour accompagner les croquettes.

    Voyez une autre recette ici (clic) 

    Des cours pour mieux utiliser votre extracteur de jus ? C'est par ici (clic)

     

     

  • Délice de poires au gingembre,cumbava et vanille

    délices de poires

    Au moment de faire l'étiquette, j'ai eu le réflexe d'écrire "Gelée de poires" mais je me suis retenue, car, avec 50g de sucre, cette"pâte" de poires ne peut prétendre au titre de gelée ou de confiture. De même, la recette, simplissime, ne comporte pas de fruits cuits, comme dans cette "gelée de poires au romarin".

    Pas de sucre, pas de fruits cuits ? C'est encore un tour de force de Jazz Max ou d'un autre extracteur de jus... que vous aurez sous la main, et de quelques poires bien mûres et du gélifiant Marmello.

    Quel intérêt : les confitures, c'est tellement délicieux? Et de plus, c'est une grande tradition culinaire. Néanmoins, 70kg de sucre consommé par personne et par an, cela interpelle, quand on sait que le sucre est un "aliment" du cancer (oui, oui, je suis en train de lire "Anticancer" de D.Servan-Schreiber, ) ça me donne encore plus d'arguments pour diminuer ma dose de sucre journalière...

    Ingrédients

    Poires (pour faire 1,3 l de jus)

    2 gousses de vanille

    2 sachets de 25g de Marmello 2 (lisez dans le site renseigné par ce lien la différence entre le 1 et le 2)

    +/- 6 cm³ de gingembre

    Cumbava (kaffir lime), un citron vert ridé et très parfumé, dont les feuilles constituent un condiment de la cuisine thaï.

    Comment faire:

    Extraire le jus des poires et du gingembre. Y ajouter le jus du cumbava. Verser les 2 sachets de Marmello, mélanger. Y jeter 1 ou 2 gousses de vanille, suivant goût. Les fendre auparavant...

    Mettre le jus sur le feu et porter à ébullition. 1 minute!

    Retirez le récipient du feu. Retirer les gousses de vanille, gratter les grains noirs, les remettre dans le liquide et mélanger. Réserver les gousses. 

    Mettre en pots, très soigneusement lavés, ébouillantés, couvercles compris. Verser jusqu'au bord, et répartir les gousses de vanille dans les pots. Refermer et reposer les pots à l'envers. Lorsqu'ils sont refroidis, ranger dans votre armoire à confiture.

    Un mois après sa confection, il ne reste plus qu'un pot... Mais tout est resté bien conservé jusqu'ici! A garder au frigo après ouverture, tout de même... Le jus, naturellement sucré, et épais, des poires donne un résultat, épicé par le gingembre et le cumbava... délicieux! D'où le nom sur l'étiquette, finalement!

     

    POUR DÉCOUVRIR
    Les PROCHAINS ATELIERS CULINAIRES de "RECETTES AU JAZZ MAX"

    Et tous les ATELIERS CULINAIRES que je VOUS propose,
    cliquez sur cette bannière !