Recettes au jazz max - Page 4

  • Verrine aux deux fenouils

    verrine fenouil

     

     

    Mon premier est un lit de fromage de chèvre, verdi d'un peu de jus de tiges de fenouil frais, mon second est une couche de mousse de bulbe de fenouil (cuit à la vapeur) et de purée d'amandes blanches, mon troisième est une couverture de jus de tiges de fenouil gélifié à l'agar-agar, et mon tout une entrée fraîche, douce et anisée (et coule dans le fond de la gorge d'Annie).

     

    C'est donc la réponse au billet précédent. Oui, ce sont bien des tiges de fenouil; passées au Jazz Max, elles vont rendre un jus à la saveur anisée, pas trop amère (du moins je trouve... mais j'ai surtout utilisé les tiges, et non les feuillages... ceux-ci, en jus mélangés à la carotte, la pomme et le céleri feront un cocktail tonique et dépuratif).

     

    Les méthodiques vont me détester; je n'ai pris aucune note durant la fabrication de cette verrine, donc, je n'ai pas les proportions (à part pour l'agar agar) exactes!

     

    Ingrédients (j'ai fait 3 verres...)

     

    2 bulbes de fenouil et ses tiges feuillues

    1 fromage de chèvre frais (100g)

    1 cas de purée d'amandes blanches

    2 g d'agar agar

    Poivre mélangé (j'utilise un mélange de chez Desmecht)

    1 goutte d'he de gingembre

     

     

    Comment faire

     

    Faire le jus avec les tiges. En prélever 2 cas, et réserver au frais, dans un pot sombre et hermétique.

    Mélanger les 2 cas de jus de tiges avec le fromage de chèvre, et poivrer.

    Tasser le fromage au fond des verres (sans salir ceux-ci, j'ai pas trouvé le truc; sinon nettoyer avec un morceau d'essuie-tout)- Réserver au frais-

    Cuire le bulbe à la vapeur.

    Le mouliner et le passer au chinois.

    Rajouter la purée d'amandes et poivrer. 

    Y mettre la proportion suffisante d'agar agar (1g pour 250ml).

    Chauffer doucemement jusqu'à ébullition, 30 secondes.

    Verser la mousse dans les verres.

    Réserver au frais.

    Pendant ce temps-là, chauffer doucement le jus de tiges de fenouil, avec l'agar agar.

    Faire frémir 30 secondes. Couper le feu, rajouter 1 goutte d'he de gingembre.

    Laisser refroidir un tantinet (juste le temps d'ouvrir la télé pour apercevoir que oui, c'est bien Julien "Jean d'Ormesson disco suicide" Doré qui gagne la Nouvelle Star) et verser sur la mousse, déjà solide.

    Bon, là, maintenant, vous pouvez laisser au frigo toute la nuit;

    Et déguster le lendemain...

     

     

     

     

     

     

     

  • Flan de carottes à l'agar agar

    Flan de carottes

     

     

     

    Lors de ce dernier week-end "Bien-Etre" , j'ai pu mettre au menu une des recettes de "Agar agar" de Clea car elle ne comporte que du jus de carottes, des carottes cuites, (un peu de purée d'amande- mon grain de sel- et d'une sauce miso et noix).

     

    En effet, les menus de ce week-end sont basés sur la"cure anti-fatigue" de Taty, et reprennent les principes d'une détoxination générale de l'organisme, par une alimentation basée sur des légumes, la dissociation- pas de protéines et d'hydrates de carbones ensemble-, l'absence de sucre, de gluten, de graisses cuites...

    Le tout pour un résultat détonnant suivant les métabolismes et les surcharges, suivi d'une écoute nouvelle des sensations du corps... même après 2 jours, encore plus fort après 5 ou 10 jours...

     

     

    Cette recette était donc parfaite pour s'intégrer au menu: que des légumes, un peu d'oléagineux, du soja fermenté (miso)...

     

    J'ai accompagné ce délicieux flan de lentilles vertes et courgettes cuites à la vapeur, ainsi que de salade fraîche du jardin, assaisonnée d'une vinaigrette huilre d'olive/citron/échalote des plus classiques.

     

    Ingrédients (pour 8 personnes-ici 2 petits flans pp)

    6 carottes

    500 ml de jus de carottes (le mien est fraîchement pressé grâce au Jazz Max évidemment)

    300ml d'eau

    2 cas de purée d'amandes blanche

    2X2 g d'agar (j'utilise celui de la marque Lima)

    16 noix

     

     

    Comment faire:

    Cuire les carottes émincées à la vapeur

    Réaliser 500ml de jus de carottes

    En prélever 250ml,

    Y délayer 4g d'agar agar

    Chauffer doucement ces 250ml de jus, surveiller, et compter 30' de frémissement

    Dans le blender, mélanger

    Les carottes

    Le jus froid

    Le jus chaud

    L'eau

    La purée d'amandes.

    Verser dans les moules choisis

    Les mettre au frigo pour min. 1h

    Ouvir les noix, garder 16 cerneaux pour garnir les flans.

    Concasser les autres noix, mélanger 1 cc miso, 2 cc d'huile de noix.

    Démoulez les flans, y verser la sauce miso, et garnir chaque flan d'un cerneau.

     

     

     

    Voici tout le menu du we de ces 4-5 et 6 mai

     

    Vendredi soir

     

    Soupe  Laitue & fenouil

    Taboulé de quinoa aux parfums asiatiques

    (recette de Pol Grégoire)

    Guacamole& Caviar d’algues*

     

    Samedi matin

    Pamplemousse

    Crème Budwig (démonstration et… dégustation)

     

    Samedi midi

    Jus vert soleil : pommes, carottes, fenouil, citron, gingembre

    Flan de carottes  (recette de Cléa)

    sur lit de lentilles et courgettes

    Salade de printemps,

    Légumaise corail

     

    Samedi soir

    Soupe aux orties

    Epigramme de jeunes poireaux, rave et potimarron

    Riz et crème de rave aux amandes

    (recette de Pol Grégoire) 

    Dimanche matin

    Smoothie « Vis Ta Vie »

    Crème Budwig

    ou crème chaude d’avoine aux amandes

    ou compote de fruits vapeur aux amandes

     

    Dimanche midi

    Soupe de carottes aux graines germées

    Petits flans aux cèpes

    (recette de Taty)

    Vapeur minute de chou fleur

    Crème d’échalote à l’ail et au persil

    (recette de Pol Grégoire)

     

    Collations

    Hydromel (eau chaude/citron/miel)

    Fruits secs

     

     

  • Gaspacho verde

    Gaspacho

     

     

     

    En cette chaude journée de javrillet, un gaspacho est une idée fraîcheur simplissime et savoureuse, rapide de plus, sans cuisson, sans pain (celui-ci en tous les cas), bref tout pour se gorger de vitamines, de minéraux et de fibres, sans compter les quelques graisses crues de première pression et les puissants antioxydants de l'ail !C'était l'entrée en matière "nutritionnelle"

     

    Je l'ai réalisé avec le moulin doux Jazz Max (d'après une idée de Hughes ) mais je suppose que le même résultat serait obtenu avec un bon mixer ou un blender (quoique... disons que vous aurez un gaspacho, ce ne sera pas le même...) Je fais avec ce que j'ai sous la main!

     

    Ingrédients (pour 4 personnes) :

     

    1 concombre

    7 tomates

    1/2 poivron vert

    5 gousses d'ail

    1/2 citron

    3 carottes

    Huile d'olive

    Sel,

    Poivre

     

    Comment faire

     

    Faire un jus (avec le cône à jus) avec les carottes, et 4 tomates.

    Réserver au frais

    Faire une purée (avec le cône à purée) avec le concombre, les 3 tomates destantes, les 5 gousses d'ail.

    Rajouter le jus du 1/2 citron.

    Goûter ! et rajouter huile d'olive, citron, sel, poivre selon votre goût.

     

    Une autre soupe froide sur ce blog.

    Une recette d'un vrai gaspacho andalou. chez "Station Gourmande".

    Un gaspacho d'avocat et concombre et citron vert chez Lorette ("à la table de L")

    Un autre gaspacho d'avocat chez "La cuisine du jardin".

     

    Des idées en pagaille pour profiter de votre we "terrasse" ou "jardin"...

     

  • Tartinade de lentilles à la Frank Fol

    tartinade lentilles

     

     

     

    L'autre soir, lors de sa conférence autour des tartines et collations de nos petits, Taty nous a stimulé pour inventer de nouvelles façons de faire manger des aliments ressourçants aux enfants, plus souvent monomaniaques que désireux de goûter à toute nouvelle chose présentée par maman (mais il y en a, il y en a...).

    En  nous parlant des sauces commercialisées chez Delhaize et mises au point par Frank Fol, et nommée "Légumaises", mon imagination s'est mise en route. Je n'ai pas attendu d'aller en lire la compo lors de mes prochaines courses (vu que je n'y vais plus guère...). Du coup, tout à l'heure, certains composants de mon frigo se sont tout naturellement mis à chanter ensemble qu'ils voulaient faire un essai !

     

    FAM_step

     

     

     

    (comme dans cette pub ci contre où des boulettes délaissées chantent leur désespoir de n'être mangées par le fils absent, qui se garde bien de téléphoner, l'ingrat).

    D'où cette tartinade, testée à la fois par ma fille, et par mon jules, et approuvée! Yes! J'ai enfin trouvé comment leur faire manger du beurre cru (ce sont tous les deux des monomaniaques de l'huile d'olive sur leurs légumes, pommes de terre, etc.). Pourvu qu'ils ne lisent pas ce billet!

     

    Ingrédients:

    100 g de lentilles roses prégermées (trempées 1 nuit, germées 1 jour) et cuites

    50g de poivron (il était déjà cuit. La prochaine fois j'essaye avec un cru, comme dans le pâté provençal au tournesol)

    50 g de beurre cru salé, à la température de la pièce

    Curry masala en poudre

     

    Comment faire:

    Passer les lentilles et le poivron au moulin doux Jazz Max (ou au mixer)

    Travailler le beurre ramolli avec la purée de légumes,

    Ajouter le curry, goûter, rectifier...

     

    Délicieux: sur des tartines, dans des légumes, avec une galette de quinoa, sur des légumes crus. Beaucoup d'applications (les enfants adorent tremper des légumes dans des trempettes, pourquoi pas celle-ci ?)

     

    Variantes: avec chou fleur, carottes, brocoli, céleri rave, fenouil, aubergines, betteraves cuit(e)s, gingembre, roquette, persil, basilic, alfalfa, germes de poireaux, poivron crus... J'ai hâte de vous les présenter.

    J'ai déjà essayé légume cuits/ huile (à monter comme une mayonnaise). Cette version au beurre cru conviendra aux organismes très fragilisés, pour lesquels les huiles végétales, même vppf sont encore trop difficiles à assimiler. De plus, cela permet de varier son apport en graisses originelles, de manière originale, et pour certains... déguisée!

     

     

     

     

     

     

     

  • Fruits et légumes (encore!)

    Jus Oscar 4

     

     

    Betterave rouge, carotte, pomme, gingembre

     

     

     

    Suite à mon "coup de g..." envers Mister K et ses "liquides colorés" (le marketeur a poussé l'audace jusqu'à accoler le mot "VIE" à sa marque...), Taty* m'envoie un mail dont je reproduis quelques extraits ci-dessous :

     

    "il faut évaluer que le producteur ne doit pas indiquer sur l'emballage les conservateurs et autres additifs peu ragoûtants car
     
    1/ ceux que le producteur brésilien ou sudafricain du jus "concentré"  a ajouté n'entrent pas en compte; seuls comptent les additifs que mr K. ajoute lui-même;
     
    2/ on peut, mais on ne doit pas ajouter les additifs qui sont considérés comme inoffensifs... or des personnes fragiles réagissent même à l'acide citrique quand il est sous forme de poudre.
     
    3/ je ne suis pas sûre que le producteur doit noter sur l'étiquette les vitamines de synthèse ajoutées, mais il a dû obligatoirement en utiliser car les traitements industriels ont dénaturé une grande partie (pas toute) des nutriments.
     
    4/ je ne crois pas qu'il y ait d'études sérieuses sur la viabilité des phytostérols, des flavonoïdes, etc des fruits et légumes après traitement "concentré"... mais au goût et à l'effet sur ma propre jubilation cellulaire, je peux imaginer qu'ils n'en sortent pas grandis. J'ai goûté ces jus, je n'en ai retenu que le goût sucré.
     
    Rien n'indique non plus le pourcentage de résidus de pesticides et engrais + autres molécules de synthèse, qui viendraient perturber la joie cellulaire de ton collègue...
     
    Il suffit d'ailleurs de faire la dégustation comparative: le jus au Jazz Max ou autre extracteur est non seulement infiniment meilleur mais il te fait te tenir vertical. Même les enfants lors de mes démos dans les magasins bio s'exclament! ça me fait toujours grand plaisir..."
     
     
    * C'est vrai que Taty distribue le Jazz Max. Vous pourriez penser qu'il s'agit d'un argument publicitaire contre un autre...
    Mais comme elle le témoigne abondamment, chez elle, l'alimentation saine n'est pas un gadget; Taty lui doit d'être toujours en vie. Laisserez-vous Mister K. vous empoisonner ? D'ailleurs, tout jus frais produit avec n'importe quel extracteur doux vous ravira le palais et fera chanter vos cellules...
     
    Santé ! (le mélange ci-dessus est un délice!)
  • Fruits et légumes (la suite)

    L'autre jour, un collègue m'a fait part, tout guilleret, de sa nouvelle martingale infaillible pour gagner à tous les coups contre les maladies de l'hiver: le jus de fruits et légumes! Intéressée, je le regardai sortir de sa poche une petite bouteille plastique contenant un liquide rouge foncé: K... de nouveau!

    Une fois de plus, je ne mets pas de lien, mais vous avez peut-être déjà vu des publicités ou des petites bouteilles au rayon "frais" de votre supermarché. Les gros pontes marketing de chez K. ont surfé sur la vague "Bar à jus" du moment, et proposent donc d'augmenter votre ration de fruits et légumes chaque jour, car comme pour les petites bouteilles contenant une substance à base de lait (et de sucre) sensée augmenter votre immunité - on rigole doucement quand même- il est bon d'en boire une bouteille chaque jour.

    Chaque bouteille fait 100 ml et se vend par pack de 3, au prix (au Delhaize du coin) de 2, 29 euros.

    Plus de 70 cent la bouteille donc. Pas cher le médoc anti-grippe ?

    Ben voyons. Non, 0,70 € par jour, ce n'est pas très cher. beaucoup de personnes me disent pouvoir donner cela, intéressées qu'elles sont par ces nouveaux "aliments" bon pour la santé. Par contre des mêmes personnes sont très choquées par le prix de l'Oscar (375 € pour le modèle en blanc). Pourtant, le calcul est vite fait:

    Pour une famille de 4 personnes, comptez 2,99 € par jour en p'tites bouteilles de K.

    Ce qui nous amène à un budget de 1091,35 € par AN et une MONTAGNE de DECHETS...(pour 400 ml de jus / jour!).

     

    Pour le même prix, vous aurez 1 Jazz Max (garanti 3 ans, super solide, et capable de vous faire des litres de jus SANS ARRETER ! , d'un nettoyage ENFANTIN- 1'30" maxi) et 716,35 € de légumes et fruits BIO !

     

    Vous aurez un jus FRAIS, au goût INCOMPARABLE, plein d'ENZYMES, jus dont  la structure moléculaire sera respectée par la vitesse réduite du moulin. Vous contrôlerez intégralement ce que vous rajoutez dans votre jus: huile vppf, cannelle, gingembre, acérola ou non...

    Pour info voici la compo de l'un des jus K.

    "29% jus d’orange concentré, 29% pulpe de banane, 23%, jus de carotte concentré, 13% jus de potiron concentré, 4% pulpe d’orange, 1,5% jus d’acerola concentré, jus de citron concentré, fibres (pectine de pomme)."

    Tous ces jus "CONCENTRES" ça ne vous file pas le bourdon ? Et ces fibres rajoutées ? Si vous voulez des fibres, croquez des carottes ! Et en plus, sur la bouteille, il est marqué PASTEURISE ! Donc, pour ce qui est des vitamines, vous pouvez vous BROSSER.

     

    Tandis que dans un jus, extrait grâce à l'oscar, vous bénéficiez de toutes les VITAMINES et NUTRIMENTS des jus fraîchement pressés.

     

    Petite expérience: j'ai pressé 400g de fruits et légumes

     

    Fruits&légumes

     

    Mandarines, fenouil, carottes, céleri rave.

     

    Et obtenu 250ml de jus:

     

    Jus Oscar bis

     

     

    La preuve par 4 que ce n'est pas cher de prendre soin de sa santé en bio et en frais!

  • Caviar rose

    caviar rose

     

    500g de graines de tournesol

    ½ poivron rouge

    2 c à s de purée d’amandes grillées

    2 c à s de shoyu

    2 cc de curry en pâte (Rajah Curry Paste dans ce cas-ci)

    1/3 de betterave rouge, crue, pelée.

     

     

    • Faire tremper les graines dans de l’eau, 6 h maxi
    • Passer les graines, le poivron, la betterave rouge au moulin doux (type Jazz Max)
    • Mélanger la pâte obtenue avec la purée d’amande, le shoyu, le curry. Rectifier après avoir gouté.
    • Servir sur tartines, canapés, en trempette avec des carottes, ou en garniture sur des feuilles de chicon.