Cours de cuisine & séminaires - Page 2

  • 63% des belges ont peur de leur assiette !

    Café moderne cacahuète.jpg

    De quoi est réellement composée notre alimentation ? Que laissons nous pénétrer au plus intime de nous-même ?

    C'est une enquête appelée "Le Thermomètre des belges" qui le révèle ce lundi 9 décembre (Enquête Solidaris, La RTBF et Le Soir).

    Bernard Padoan dans Le Soir écrit:  "Deux de nos concitoyens sur trois regardent leur assiette d’un œil dubitatif. Tout le monde en prend un peu (voire beaucoup) pour son grade: que ce soit au stade de la production, de la transformation ou de la distribution, la méfiance est de mise. En vrac, cela va des méthodes agricoles intensives à la publicité (accusée de nous pousser à manger plus et mal), en passant par les farines animales, l’étiquetage (jugé incompréhensible) ou les prix bas (qui entraîne la qualité dans leur sillage): 55% des personnes interrogées disent qu’on nous cache des OGM dans divers produits; 69% jugent que la productivité agricole se fait au détriment de la santé des consommateurs; 65% pensent que les trajets des aliments produits par l’industrie agroalimentaire sont opaques… Et ils sont 67% à opiner quand on leur soumet l’affirmation suivante, qui résume bien leur désarroi: «Au fond, on ne sait plus très bien ce que l’on achète comme produits alimentaires car on ne connaît pas vraiment les traitements subis, d’où viennent les aliments, etc» " (Le Soir 9 décembre 2013)

    Je me sens totalement en adéquation avec ces chiffres! Pas vous ? C'est pour cela que je suis une défenseuse acharnée des circuits courts, du contact entre les producteurs et les consommateurs, de la cuisine à la maison, des produits bruts, de l'alimentation locale, bio, durable, du jardinage même sur quelques pots en terrasse!

    Je m'insurge totalement contre ce que veut nous faire manger l'industrie agro-alimentaire! Les belges ont raison de se méfier! Le même article poursuit en disant (dans l'interview d'Alain Cheniaux, secrétaire général de la Mutualité socialiste du Brabant wallon) que les pouvoirs publics doivent"créer une garantie qualitative plus claire".

    En attendant cette "garantie" (ça peut durer longtemps vu les intérêts économico-financiers en présence...) , que pouvons-nous faire ?

    Résister... Cuisiner... Acheter nos produits à des personnes que nous pouvons interroger sur les aliments qu'ils nous vendent ! Car ils les ont tiré de la terre ou élevé eux-même... Apprendre à faire soi-même ses aliments. Oh, rien de bien compliqué, juste un cours de cuisine avec des bases simples et rapides: faire sa pâte à tarte, son yaourt, ses biscuits, son bouillon. Rien de très compliqué, il faut juste que je vous montre...Avec de bons produits, vous goûterez la différence !

    Un de mes cours de cuisine se propose de vous apprendre les bases du "Fait Maison". Ce sera le jeudi 20 février, à Schaerbeek (19h) . En petit comité, comme ça chacun/chacune aura bien le temps de voir, de faire, de goûter, d'essayer. Et de s'organiser pour refaire ça chez soi. Et prendre son indépendance, sa santé en main ! Cuisiner, c'est résister ! Pour s'inscrire à ce cours, c'est ICI. Les renseignements, vous les trouverez ICI. 



  • Jus de légumes, détox facile. Au revoir fatigue et burn out !

    Jus frais, jazz max, jus de légumes, détox

     

    Bientôt 8 ans que le Jazz Max (anciennement sous son petit nom Oscar) tourne constamment sur mon plan de travail. Je vous avais fait ici  un article qui parlait déjà des avantages des jus frais, par rapport à ceux que l'on vous vend (même bio) mais, pasteurisés, pour des raisons de conservation. Pourtant, je n'avais jamais fait de cure de jus, toute une journée. 

    Depuis les débuts de ma cure paléo, je me fais très régulièrement des jus, principalement de légumes (disons, 3 ou 4 fois par semaine) C'est une façon très agréable et très facile de manger une grande quantité de légumes frais sans fatigue pour les intestins; de faire le plein d'enzymes; de bénéficier de nutriments de toute première main (en choisissant des légumes bio évidemment), et de drainer facilement les toxines de notre organisme. 

    La fatigue produit des toxines... le saviez-vous ? Celles-ci s'accumulent dans les cellules déjà bien engorgées par une alimentation dévitalisée... C'est formidable de pouvoir éliminer nos toxines avec ces merveilleux jus frais ! Quant au burn out, il vous empêche tout effort de cuisine (et même toute concentration pour imaginer des menus)... L'extracteur de jus peut aider grandement les personnes fatiguées, épuisées, ou en burn out,  qui se feront livrer des paniers à domicile, et  qui demanderont à une personne dévouée de les laver et les couper en morceaux, avant de composer des jus selon leurs goûts. Pas de cuisine, juste de l'assemblage de première classe!

    Après le rythme très soutenu de ces dernières semaines, j'ai eu envie de passer à une cure de jus totale, ou disons, un jeune de jus (et de bouillon de poulet bien chaud, nous sommes tout de même en décembre)...

    Voilà donc, mon premier jour de jeûne de jus. J'ai alterné jus de fenouil, persil, orange, pomme, citron et bouillon de poulet. J'ai eu très faim vers 17h, et me suis refait du bouillon chaud, qui m'a paru un vrai délice. Et j'ai terminé la journée, sans faim, avec un deuxième jus, sans aucun fruit à part du citron.

    En plus, avec le Jazz Max, je peux me faire  du jus pour 24 h , ce qui n'est pas le cas d'une centrifugeuse, qui va beaucoup plus vite...et qui abîme les nutriments qui seront très vite oxydés dans ce cas.

    Peut-être pensez-vous depuis longtemps à vous faire ce cadeau ? N'hésitez plus. Vous vous ferez là un merveilleux cadeau de santé.

    En tant que démonstratrice du Jazz Max, je peux vous proposer des super conditions pour ce mois de décembre. Contactez moi par mail !


    Par ailleurs, si vous désirez un mini bilan pour connaître ma façon de travailler, et avoir quelques pistes pour aller mieux et prendre soin de votre santé, contactez moi par mail également, pour me demander le "Test 8 classes".

    Vous qui êtes en recherche d'une meilleure santé par l'alimentation, une belle offre cadeau vous attend ici !



  • Paléo : manger plus de légumes, c’est facile !

     

    Capture d’écran 2013-11-22 à 07.04.06.png

    Depuis une bonne dizaine d’années, je suis adepte de l’abonnement à un panier de légumes (sauf quand je cuisinais pour « Trop Bon », le restau dont j’étais le chef, évidemment, car j’avais une chambre froide pleine de légumes variés à ma disposition !). 

    Je m’y suis remise depuis quelques mois : un panier de légumes, c’est l’assurance de légumes de saison, frais et locaux chaque semaine, en quantité suffisante !

    Oui, mais il y a un mais…le « mais » que pas mal d’entre vous me partagent, lors des cours de cuisine que je donne aux particuliers, pour les bases, l’alimentation paléo, ou les thèmes précis que sont les compulsions sucrées, la cure anti-fatigue …

    Ce « mais » concerne les sortes de légumes que l’on reçoit (sans les avoir demandés, c’est le principe du panier composé par le maraîcher), et qui ne sont pas « sexy » comme me le glisse Noémie. Bon, elle veut dire par là que ce ne sont pas des légumes qui lui font de l’œil, qu’elle a envie de cuisiner et de manger tout de suite…

    Un légume absolument pas sexy, pour moi, il y a quelques années, c’était la betterave rouge. Je détestais son côté terreux, son goût fort et la texture mi gluante mi spongieuse de la betterave cuite. Voilà, c’est dit. A l’époque j’en recevais, en hiver, 2 ou 3 par semaine…

    C’est une copine de bureau, à qui je me plaignais de payer pour des légumes que je ne mangeais pas, qui m’a fait un cadeau incroyable : la recette de soupe à la betterave rouge, cumin, citron qu’elle tenait de sa famille polonaise (encore merci Ingrid), que j’ai depuis, partagé dans nombre de mes cours de cuisine ! (vous la retrouverez bientôt sur le blog)

    Depuis, croyez le ou non, j’adore les betteraves. En soupe froide (recette paléo), en tarte à la scarmozza  , en salade cuite coco curry vert (recette paléo) ou crue en caviar sur des toasts (recette paléo, sans le toast).

    C’est pour cela que j’ai trouvé très chouette de répondre à la demande de Kristian, mon fournisseur de panier de légumes (Les paniers verts) et de lui écrire des recettes exclusives ! Vous les retrouverez déjà sur le folder qui accompagne chaque semaine son panier (Popote et Potager) (voir la photo).

    C'est aussi top pour tous les Jules et Julie (entendez les débutants en cuisine) qui se mettent à manger paléo ! Pas évident au début de manger plus de légumes, et avec des recettes glamourisant des légumes peu sexy, on y arrive facilement… La plus moche des betteraves reçoit ainsi son heure de gloire ;-)

    Popote&potager.JPG

     

    Envie de suivre des cours et de découvrir ces recettes originales, rapides, délicieuses avec moi ? Envie de découvrir paléo avec des recettes super faciles à suivre, pendant 2 mois, et 3 cours ? Découvrez mon offre de cours de cuisine, paléo, anti-fatigue, bases de la cuisine santé nature ICI.

    Envie de faire un coaching santé avec moi pour apprendre les vrais aliments sains qui conviennent à votre profil ? Clic ICI.


     

     

  • Bénéfices d'une alimentation paléo

     

    cours de cuisine paléo, meattza, pancakes potimarron

    Voici quelques photos de notre dernier cours de cuisine paléo, ici dans ma cuisine (merci à Fabienne pour les photos). Car jeudi dernier, la "team paléo" s'est réunie pour le 2ème atelier de notre cycle "paléo pour les Jules" à la fois théorique et pratique. Nous avons continué à explorer les différentes raisons (problème du glucose, de l'insuline, des lectines, etc.) qui nous poussent à expérimenter cette manière de manger et de composer ses menus, et nous avons ensuite cuisiné et mangé quelques délicieuses recettes paléo, accompagné de vin rouge bio.

    Une des parties que j'aime particulièrement, c'est celle où nous nous racontons les dernières semaines écoulées depuis le cours précédent, et où chacun(e) écoute, échange et dialogue sur ce que nous avons observé et ressentis depuis le changement d'alimentation.

    Quels sont ces ressentis  et observations ?

    - "ventre dégonflé"

    - "pas de perte de poids, mais impression d'être mince"

    - "plus de coup de pompe après le repas"

    - "plus de sommeil interrompu pour aller faire pipi pendant la nuit"

    - "meilleure digestion"

    - "meilleur transit"

    - "meilleure énergie"

    - "tiens, je suis rentrée à 5 h du mat, j'ai dormi 3 heures, et j'ai enquillé ma journée normalement, sans coup de fatigue spécial"


    Juste waouw! Tout cela en 4 petites semaines ?! Ce sont vraiment des nouvelles excellentes!


    Et c'est compliqué à mettre en place ?

    - "Après 3 jours, je n'avais plus du tout eu envie de sucre".

    - "Il m'a fallu une semaine pour m'habituer, en plus mon corps était très fatigué, mais après, quelle énergie"

    - "Je trouve qu'on doit cuisiner beaucoup de légumes"

    - "Il faut acheter beaucoup de viande! "

    - "Chouette la recette de pancakes, c'était idéal pour la transition vers un petit déjeuner sans tartine"


    Oui, il y a de nouvelles habitudes à intégrer, et jusqu'à ce que cela devienne une routine, oui, cela vous demandera des efforts (comme cela m'en a demandé au début), mais vous n'êtes pas tout seul!

    C'est pour cela que ce cycle de cours "Paléo pour les Jules" (entendez les débutant(e)s) est parfait pour vous aider : menu, liste de courses, placard idéal, recettes sympa pour débuter et ne pas se lasser, idées économiques et gain de temps, avec des explications sur la manière dont notre corps fonctionne.

    Le prochain cycle commencera le jeudi 9 janvier 2014. 

    Le nombre de places est très limité. Comme cela, je puis suivre chacun des participants et lui accorder toute mon attention.

    Inscrivez-vous dès maintenant!


  • Courge spaghettis, ail, olives et lard croquant

    Courge Spag2.jpg

     

    Pour 4 personnes

    Préparation 15’
    Cuisson 25’

    Ingrédients

    1 courge spaghettis de +/- 700g
    4 càs huile d’olive
    1càs de graines de courge

    1 gousse d’ail
    olives vertes dénoyautées
    80gr de lard fumé
    persil
    sel
    poivre

     

    Comment faire

    Cuisez la courge spaghettis dans l’eau bouillante, entière, 20’.  Cuisez les 4 fines tranches de lard, à feux doux. Epongez, et coupez en petits morceaux. Emincez l’ail en fines tranches, les olives en 4, hachez le persil. Chauffez 4 càs d’huile dans une poêle, ajoutez les lamelles d’ail, pendant 1’. Coupez la courge cuite en 2 (la lame s’enfonce dedans). Enlevez le coeur (avec des pépins, avec une cuillère - attention, c'est chaud- et retirez les filaments à la fourchette. Vous pouvez attendre que cela refroidisse et réchauffer ensuite à la vapeur! Mélanger le tout, garnissez de graines de courges.


    En cliquant sur ce lien, vous pourrez apprendre  d'autres recettes savoureuses, de saison, facile et rapides, et tous les trucs pour s'organiser en cuisine santé!

  • Pourquoi et comment faire une cure détox ?

     

     

    Raisins.jpg

    Pas besoin d'une cure de raisins ascétique pour se drainer: la cure anti-fatigue de Taty est gourmande, mais très efficace pour le grand nettoyage saisonnier.

     

    Dès la fin de ma première cure anti-fatigue,  il y a eu un phénomène intéressant que j’observe chaque fois à la reprise de l’alimentation « normale ».

    Tout d’abord, j’ai moins besoin/envie de sucre (et je retarde le moment d’en reprendre peu à peu). Ensuite,  je remarque que mon corps tout propre est beaucoup plus sensible aux aliments industriels et à ceux qui ne lui conviennent pas, tout simplement…(je sens qu’un aliment me fait mal directement…)

    En effet, y avez-vous déjà pensé ? Nous ingérons  énormément de substances  qui n’ont rien à voir avec les nutriments destinés à bien faire fonctionner notre organisme (certaines études ont calculé une charge annuelle de 1,5 à 4kg par an !) : depuis les pesticides, les insecticides, fongicides, conservateurs, antibiotiques, exhausteurs de goût, phtalates, colorants, stabilisateurs, bisphénol, chlore, mercure jusqu’aux résidus qui s’infiltrent  dans nos nappes phréatiques : oestrogènes, nitrates et j’en passe.

    Bien sûr, ce ne sont que quelques nano ou micro grammes par prise et par aliment !  Mais pour finir, ce cocktail chimique (comme le dénonce Marie-Monique Robin dans « Notre poison quotidien ») nous empoisonne. Evidemment notre foie, nos reins et nos intestins font leur boulot et essayent d’éliminer tout cela, mais ils ne sont pas aidés, les pauvres, car nous mangeons aussi énormément de sucres, de graisses surcuites (acides gras trans), et que notre alimentation est fort appauvrie, parfois en nutriments, simplement parce que nous mangeons peu de légumes frais, de protéines complètes et d’acides gras essentiels de qualité supérieure.

    J’y pensais l’autre jour : et si à chaque fois que nous mangions quelque chose qui ne convient vraiment pas à notre corps, (ou que cela fait un peu trop souvent que nous mangeons cela) comme ce serait clair pour nous si un voyant rouge « ALERTE » s’allumait en clignotant !  Nous saurions alors tout de suite que c’est le mauvais chemin

    Et pourtant ! Nous avons un clignotant ! Nous en avons même plein ! Sinusite rebelle, glaires omniprésentes, douleurs dans la nuque, tensions dans le dos, vêtements trop serrés,  intestins douloureux… Et j’en passe. En fait notre corps passe son temps à crier « ALERTE ».

    Mais nous n’entendons pas ; ou nous pensons aux « microbes », aux « virus »,  au froid qui passe, au boulot chiant. Mais à l’alimentation, vous y pensons-nous ?

    Une cure détox, anti-fatigue,  drainage : C’EST DU NETTOYAGE ! L'occasion rêvée pour éliminer tout ce qui gêne le bon fonctionnement de notre corps… pour aider le foie, les reins et les intestins à éliminer ces poisons!  4 ou 5 jours  pour remettre tout à neuf, qu’en dites-vous ? En tous les cas, c’est comme cela que ça fonctionne pour moi !

     

    Prêt(s) pour cette stratégie là ? Venez rejoindre mon atelier "Cure anti-fatigue". Grille de menus, liste des courses, recettes, compléments alimentaires pour aider au nettoyage et astuces pour accompagner votre cure anti-fatigue!

    Cliquez ici pour voir les détails de cet atelier le 13 novembre 13 à 19h! Il ne reste plus que quelques places. 60€* pour tout apprendre sur cette fabuleuse cure détox mise au point par Taty Lauwers, et que je pratique depuis 8 ans!


    Envie d'un coaching personnalisé ? Pour commencer quand vous le voulez.


    Plus de renseignements sur ce régime anti-fatigue et anti-stress ? cliquez ici.

  • Une meilleure santé grâce au coaching en alimentation: test gratuit !


    Cresson1a.jpg

    Bien choisir ses aliments (dans la bonne humeur!): un pas décisif vers une meilleure santé!

     

    Depuis 2000, cadrette survoltée dans le monde des médias, je cherchais un moyen d'aller mieux, de me sentir moins fatiguée, submergée, moins somnolente après les repas, plus énergique, mieux dans ma peau, moins enrhumée. J'étais pourtant déjà sûre de manger très sainement, puisque mon alimentation était bio, avec des céréales complètes, beaucoup de légumes... Et je pensais aussi continuellement  temps à ma ligne, préférant boire un coca light pour assouvir ma faim et rester mince (ou ne pas regrossir, puisque j'ai connu le célèbre effet yoyo). J'ai carrément détraqué mon pondérostat avec tous mes régimes (de WW au protéiné en sachet, je les ai tous faits).

    Mes lectures et mes rencontres m'ont alors persuadée de me tourner vers des aliments plus bruts, plus ressourçants, plus vivants; en même temps, j'ai appris que tous les aliments, même les plus sains, ne conviennent pas à tous, et que nos profils nutritionnels sont tous différents!

    Ensuite, j'ai appréhendé le concept des "cures". Oui, il est intéressant de se  priver de certains aliments pendant un temps (parfois très court) pour aider au repos des organes, ou relancer des processus chimiques subtils, que notre alimentation pléthorique, trop sucrée, trop industrielle met à mal.

    Qu'est-ce que j'y ai gagné ? Un moral à tout épreuve, un tonus et une vitalité renouvelés, un meilleur sommeil, une mine radieuse. Je ne suis plus obsédée par la minceur, et suis complètement libérée des compulsions sucrées, et je considère qu'énergie et bonne humeur sont plus importants que tout; ensuite, je suis également plus consciente de mes limites, et arrive à accepter les périodes de repos et de calme auquel TOUT organisme a droit pour SE RECONSTRUIRE. Notre société dévalorise tout ce qui permet à notre corps ET notre cerveau de se ressourcer: rêveries, lenteur, sieste, jeux, respirations profondes, réflexion, sommeil !

    Aujourd'hui, je mets toutes  mes compétences à votre service !

    Que vous soyez désireuse/désireux de combattre la fatigue permanente, « pas normale », ou que l’on vous ait diagnostiqué une fatigue chronique, voire une fibromyalgie ou un burn out,  en plus des traitements médicaux prescrits, vous pouvez rétablir votre équilibre à l’aide, notamment, de l’alimentation.

    Que l’on vous ait diagnostiqué le diabète, une candidose, une dysbiose intestinale, la maladie de Crohn ou que vous vouliez combattre une addiction au sucre, régler un problème de flatulences ou de ballonnements, d'allergies, de prise de poids,ou prise de ventre, l’amélioration de votre état de santé passe par  les prescriptions de votre médecin et une alimentation de première qualité, qui est l’un des piliers du retour à la santé.

    Ces piliers sont le repos, (mental, physique, organique), la respiration (yoga, tai chi, respirations profondes), l’exercice (marche, stretching) et l’alimentation.

    Une alimentation vivante, composée de produits ressourçants, d’aliments bruts, à l’ancienne, composées de produits frais, choisis selon votre profil nutritionnel, est la seule à même de redonner à votre corps les acides aminés, acides gras essentiels, les enzymes et vitamines les plus assimilables pour revenir à la vie, véritablement.

    Qu’est-ce je propose alors ?

    Des rendez-vous, où je vous donne les bases d’une alimentation personnalisée, en tenant compte de votre état de santé, de vos habitudes (qui seront parfois un peu bousculées, mais allons-y étape par étape) et de votre organisation familiale. Je vous aide aussi à segmenter le parcours en paliers, à chausser de nouvelles lunettes (éradiquer certaines croyances qui vous bloquent dans le changement) et  à connaître le succès dans votre changement alimentaire.

    Vous voulez en savoir plus ?  Demandez moi le test "8 classes" et envoyez moi ensuite les réponses (Classe 1 = ...  Classe 2 = ... et ainsi de suite)

    Ce test (inspiré de Julia Ross "Libérez-vous des fringales" ) me permet de cibler (puisque je ne suis pas médecin, ni naturopathe) vos faiblesses organiques.

    Je vous renverrai ensuite un mini-audit avec quelques conseils très simples pour déjà, dès maintenant, changer votre alimentation !


    A tout bientôt!

    Catherine
    votre coach santé (alimentation & cuisine)