paléo - Page 3

  • Panna cotta à la crème de marron, dessert paléo

    Pannacotta marrons.jpg

     

    Quand je reçois, pour le moment, mes idées de desserts sont très influencées par mon plan alimentaire paléo actuel. Et franchement, quand je craque pour un farineux, je préfère une bonne tartine de pain complet au levain à un gâteau de Savoie ou autre au chocolat. Donc, pour les desserts, je reste  à l'affût des bonnes idées compatibles avec le plan paléo !

     

    Ce qui me permet de me régaler avec mes invités, hop, ni vu ni connu (il suffit de ne pas manger la kletskoppen qui garnit cette délicieuse panna cotta- une fois le dessert en bouche, franchement, on l'oublie).

     

    De la crème fraîche crue, des châtaignes moulinées au jazz max (j'en ai fait une réserve cette automne au surgélateur, sinon, Danival fait une purée délicieuse en bio) et un peu de sucre, c'est une vraie tuerie !

     

    Pour ceux/celles qui s'étonnent de l'ajout de crème fraîche dans un plan paléo, c'est permis ! Mark Sisson est un des apôtres de ce que l'on appelle " le plan paléo primal". Cela autorise (dans les limites de votre tolérance personnelle ) l'ajout de produits laitiers crus, provenant de bêtes nourries au pré, bio et locaux si possible. Saviez vous que la vitamine K2 est indispensable à l'absorption du calcium et se trouve notamment dans le yaourt et le kéfir ?

     

    Panna Cotta marrons

     

    Pour 6 petits pots +/- 120ml

     

    Préparation : 10 minutes.

     

    Cuisson : 10 minutes.

     

     

     

    Ingrédients 

     

     

    50cl de crème liquide

     

    250g de crème de marrons vanillée bio Danival

     

    4gr d’agar agar

     

     

     

    Comment faire

     

     

     

    Dans une casserole, versez la crème liquide avec l’agar agar. Dès qu'elle arrive à ébullition, comptez 30” et  retirez-la du feu. Incorporez au fouet la crème de marrons.

     

     

     

    Versez la crème dans les petits pots. Laissez refroidir à température ambiante puis réfrigérez quelques heures voire une nuit entière avec de déguster.

     

     

    Vous avez, vous aussi, envie de vous reconnecter profondément à vos cellules, et de savoir, vous-même,  ce qu'il est bon pour vous de manger ? Je vous prends par la main pendant 3 ou 4 mois, étape par étape, petit pas par petit pas, pour vous amener vers le mieux être par l'alimentation. Profitez de mon offre de janvier pour vous donner cette chance, afin d'ancrer vos nouvelles habitudes alimentaires définitivement ! voir ici (clic). Vous pouvez aussi directement me demander les documents à remplir pour notre entretien (clic).

     

     

  • Idée petit déjeuner paléo: "porridge" sans céréales

     

    idée paléo, paleo,petit-déjeuner paléo, porridge paléo

    Depuis presque dix ans, j'ai découvert qu'il est indispensable de manger sage et salé le matin.

    En effet, manger du sucre dès le matin (et en grande quantité) met le pancréas au travail (il doit libérer de l'insuline pour absorber le sucre ingéré) et amorce le cycle infernal de la glycémie instable. Les coups de pompe et les compulsions sucrées se succèdent. Même si on arrive à ne pas céder aux bonbons et biscuits en journée (en s'aidant de café, de thé ou de c*Light...) , bien souvent la fin de l'après-midi signe la reddition au sucre ! Et on craque pour une crasse sucrée sur le chemin du retour, ou à la maison...en s'en voulant, en plus!

    La recette ci dessous est spécialement dédiée à Sophie, qui connait bien ce cercle vicieux,  persévère chaque jour pour le quitter et  pour retrouver le calme d'un cerveau détaché des compulsions sucrées. Je lui ai conseillé de manger salé le matin, et de suivre les principes d'un plan alimentaire paléo.

    Pour ma part, j'ai remplacé mes tartines de confiture  (même maison et avec très peu de sucre par des tartines au fromage ou au jambon. Progressivement, au fil de mes expérimentations, je suis passée à d'autres types de petits déjeuners: les crêpes, la crème budwig, la soupe, le bouillon de poulet, les restes du souper d'hier soir, les oeufs au plat.... Mes hypoglycémies habituelles sont devenues un lointain souvenir...Depuis que je suis passée au plan alimentaire "paléo", je décline tout sans céréales, simplement... Simple pour moi, mais pas pour tout le monde. Avec la version du porridge que je vous propose ci-dessous, il y  a un double avantage: très peu de sucre,  et pas de céréales !

    Cette recette ravira donc particulièrement  ceux et celles qui doivent faire la transition en douceur d'une alimentation matinale très sucrée à la version salée paléo !

    Porridge paléo au potimarron et au tahin

    Ingrédients (pour 1 personne avec un très grand appétit)

    240 gr de potimarron ou butternut, cuit.
    10gr de coco râpée
    40gr de tahin (pâte de sésame) blanc ou complet
    1/2 càc de cannelle
    120ml d'eau chaude
    1càc d'extrait de vanille

    (facultatif: 1 càc rase de miel ou de sirop d'érable)

    Pour  terminer : 15 gr de beurre cru salé, quelques raisins secs et des graines de sésame.

    Comment faire

    Mixer le potimarron, le tahin, la coco, la cannelle, la vanille, le miel et l'eau chaude ensemble. Réchauffer le tout à température désirée, en remuant souvent. Servir, rajouter un morceau de beurre et les raisins secs, ainsi que les graines de sésame.

    Vous pouvez parfaitement préparer ce plat à l'avance, et le réchauffer au dernier moment. Ou comment gagner du temps le matin ;-)

     

    Besoin de nouvelles recettes pour vous stimuler à prendre soin de votre santé tout en mangeant savoureusement ? Venez à mon prochain cours de cuisine "les bases du fait maison" (le 20 février 2014) ou "l'organisation de ma semaine santé" (le 26 février 2014). Retrouvez toutes les infos ici (clic).

    Besoin que je vous prenne par la main pour une aide personnalisée, au niveau des aliments qui vont vous faire du bien, au niveau de votre organisation cuisine ou menu ? Vous êtes très motivé(e) à changer, mais vous ne savez pas comment atteindre votre objectif ? Voyez mon offre de coaching individuel (clic).

     

  • Idée petit déjeuner paléo: "porridge" sans céréales

     

    idée paléo, paleo,petit-déjeuner paléo, porridge paléo

    Depuis presque dix ans, j'ai découvert qu'il est indispensable de manger sage et salé le matin.

    En effet, manger du sucre dès le matin (et en grande quantité) met le pancréas au travail (il doit libérer de l'insuline pour absorber le sucre ingéré) et amorce le cycle infernal de la glycémie instable. Les coups de pompe et les compulsions sucrées se succèdent. Même si on arrive à ne pas céder aux bonbons et biscuits en journée (en s'aidant de café, de thé ou de c*Light...) , bien souvent la fin de l'après-midi signe la reddition au sucre ! Et on craque pour une crasse sucrée sur le chemin du retour, ou à la maison...en s'en voulant, en plus!

    La recette ci dessous est spécialement dédiée à Sophie, qui connait bien ce cercle vicieux,  persévère chaque jour pour le quitter et  pour retrouver le calme d'un cerveau détaché des compulsions sucrées. Je lui ai conseillé de manger salé le matin, et de suivre les principes d'un plan alimentaire paléo.

    Pour ma part, j'ai remplacé mes tartines de confiture  (même maison et avec très peu de sucre par des tartines au fromage ou au jambon. Progressivement, au fil de mes expérimentations, je suis passée à d'autres types de petits déjeuners: les crêpes, la crème budwig, la soupe, le bouillon de poulet, les restes du souper d'hier soir, les oeufs au plat.... Mes hypoglycémies habituelles sont devenues un lointain souvenir...Depuis que je suis passée au plan alimentaire "paléo", je décline tout sans céréales, simplement... Simple pour moi, mais pas pour tout le monde. Avec la version du porridge que je vous propose ci-dessous, il y  a un double avantage: très peu de sucre,  et pas de céréales !

    Cette recette ravira donc particulièrement  ceux et celles qui doivent faire la transition en douceur d'une alimentation matinale très sucrée à la version salée paléo !

    Porridge paléo au potimarron et au tahin

    Ingrédients (pour 1 personne avec un très grand appétit)

    240 gr de potimarron ou butternut, cuit.
    10gr de coco râpée
    40gr de tahin (pâte de sésame) blanc ou complet
    1/2 càc de cannelle
    120ml d'eau chaude
    1càc d'extrait de vanille

    (facultatif: 1 càc rase de miel ou de sirop d'érable)

    Pour  terminer : 15 gr de beurre cru salé, quelques raisins secs et des graines de sésame.

    Comment faire

    Mixer le potimarron, le tahin, la coco, la cannelle, la vanille, le miel et l'eau chaude ensemble. Réchauffer le tout à température désirée, en remuant souvent. Servir, rajouter un morceau de beurre et les raisins secs, ainsi que les graines de sésame.

    Vous pouvez parfaitement préparer ce plat à l'avance, et le réchauffer au dernier moment. Ou comment gagner du temps le matin ;-)

     

    Besoin de nouvelles recettes pour vous stimuler à prendre soin de votre santé tout en mangeant savoureusement ? Venez à mon prochain cours de cuisine "les bases du fait maison" (le 20 février 2014) ou "l'organisation de ma semaine santé" (le 26 février 2014). Retrouvez toutes les infos ici (clic).

    Besoin que je vous prenne par la main pour une aide personnalisée, au niveau des aliments qui vont vous faire du bien, au niveau de votre organisation cuisine ou menu ? Vous êtes très motivé(e) à changer, mais vous ne savez pas comment atteindre votre objectif ? Voyez mon offre de coaching individuel (clic).

     

  • Mille feuille de betterave rouge au chèvre et au pas de bleu, paléo

     

    betterve rouge, mille feuille betterave, chèvre, bleu belge, pas de bleu, paléo, paleo

     

    Je vous ai déjà raconté le long chemin qu'il m'a fallu pour commencer à aimer la betterave rouge, (sans doute vers 37 ans). Il y a donc de l'espoir, on peut changer à tout âge et se mettre à apprécier de nouvelles choses bien après son entrée dans l'âge adulte...

    Cela veut dire que vous aussi, en recherche d'une alimentation plus saine, prêt (e)s à essayer de nouveaux légumes, de nouvelles saveurs... vous allez faire de savoureuses découvertes! 


    Dans mes coaching santé, je rencontre beaucoup de personnes dont l'univers culinaire est particulièrement rétréci. Que ce soit à cause d'une liste d'aliments qu'elles ne digèrent plus (parfois longue comme le bras) ou simplement, n'aiment pas... Dans nos entretiens, pour le coaching proprement dit, je pars toujours des aliments connus pour glisser vers les mêmes, en version ressourçante (s'ils existent...le coca n'existe pas dans cette version là)


    Ensuite, je donne des conseils pour l'organisation, tant au niveau général (courses, menu) qu'au niveau proprement dit de la réalisation en cuisine. Et beaucoup, beaucoup de recettes. Car je sais que le goût pour un légume (ou un autre produit) peut se révéler au détour d'une préparation inhabituelle.  Dans un coaching santé, nous envisageons tout: la relation à la nourriture, le fait de manger pour se remplir, le fait de ne jamais savoir quoi cuisiner, d'avoir peur de changer ou de ne pas tenir "la cure". Ce n'est pas un régime que je vous propose, mais un mode de vie ! S'offrir un coaching santé, ce n'est pas une lubie; c'est un investissement pour votre santé, votre énergie, votre bien-être ! C'est une évolution dans votre vie...

     

     

    Mille feuille de betterave rouge, chèvre et Pas de Bleu

     

    Ingrédients   (2 personnes)

     

    1 betterave rouge cuite (1h de cuisson dans de l'eau, non pelée)

     

    1 crottin de chèvre mi sec (type Le Larry ou Volle Maan, bio)

     

    1 cs de crème fraîche
    100gr de "Pas de bleu" fromage de vache au lait cru de la ferme Hinkelspel

     

    huile d’olive

    Pourpier
    Graines de courges

    Fleur de sel


    Éplucher la betterave rouge et la couper en fines lamelles. Ecraser le fromage de chèvre avec le pas de bleu et la crème fraîche. Alterner 1 càc de mousse de chèvre et bleu et les lamelles de betterave rouge. Appuyer un peu à chaque fois pour bien étaler et recommencer. Garnir avec un peu de pourpier, de graines de courge, d'huile d'olive et un peu de fleur de sel.

     

     

     

    Sauce  betterave rouge

     

    Ingrédients 

     

    1 morceau de betterave rouge cuite
    1 pincée de cumin,

    Sel

    1 giclée de jus de citron

     

     

    Comment faire

     

    Mixer tous les ingrédients et en garnir l'assiette en faisant trainer la cuillère pleine de sauce sur l'assiette pour en déverser  le contenu.

    Dans mes cours de cuisine, je veille aussi à donner des trucs et astuces pour se faciliter la vie. Nous abordons à chaque fois un thème différent. Dans le prochain cours, consacré aux protéines animales (œufs, fromages) et végétales (algues, légumineuses, graines) j'explique comment composer son assiette végé intelligemment, sans viande ni poisson, mais aussi sans carences. Ce cours aura lieu le jeudi 23 janvier 2014 à 19h à Schaerbeek.(Clic pour m'envoyer un mail)

    Menu du cours:
    Keftas de graines de tournesol germés et sauce libanaise
    Raita de carottes, curry maison,
    Crème d'azukis au tamari
    Tartare d'algues aux zestes de citron
    Soupe miso aux algues et aux champignons

    Pour un mini bilan santé gratuit, envoyez moi un mail (Clic)  en me demandant le "test 8 classes".



  • Mille feuille de betterave rouge au chèvre et au pas de bleu, paléo

     

    betterve rouge, mille feuille betterave, chèvre, bleu belge, pas de bleu, paléo, paleo

     

    Je vous ai déjà raconté le long chemin qu'il m'a fallu pour commencer à aimer la betterave rouge, (sans doute vers 37 ans). Il y a donc de l'espoir, on peut changer à tout âge et se mettre à apprécier de nouvelles choses bien après son entrée dans l'âge adulte...

    Cela veut dire que vous aussi, en recherche d'une alimentation plus saine, prêt (e)s à essayer de nouveaux légumes, de nouvelles saveurs... vous allez faire de savoureuses découvertes! 


    Dans mes coaching santé, je rencontre beaucoup de personnes dont l'univers culinaire est particulièrement rétréci. Que ce soit à cause d'une liste d'aliments qu'elles ne digèrent plus (parfois longue comme le bras) ou simplement, n'aiment pas... Dans nos entretiens, pour le coaching proprement dit, je pars toujours des aliments connus pour glisser vers les mêmes, en version ressourçante (s'ils existent...le coca n'existe pas dans cette version là)


    Ensuite, je donne des conseils pour l'organisation, tant au niveau général (courses, menu) qu'au niveau proprement dit de la réalisation en cuisine. Et beaucoup, beaucoup de recettes. Car je sais que le goût pour un légume (ou un autre produit) peut se révéler au détour d'une préparation inhabituelle.  Dans un coaching santé, nous envisageons tout: la relation à la nourriture, le fait de manger pour se remplir, le fait de ne jamais savoir quoi cuisiner, d'avoir peur de changer ou de ne pas tenir "la cure". Ce n'est pas un régime que je vous propose, mais un mode de vie ! S'offrir un coaching santé, ce n'est pas une lubie; c'est un investissement pour votre santé, votre énergie, votre bien-être ! C'est une évolution dans votre vie...

     

     

    Mille feuille de betterave rouge, chèvre et Pas de Bleu

     

    Ingrédients   (2 personnes)

     

    1 betterave rouge cuite (1h de cuisson dans de l'eau, non pelée)

     

    1 crottin de chèvre mi sec (type Le Larry ou Volle Maan, bio)

     

    1 cs de crème fraîche
    100gr de "Pas de bleu" fromage de vache au lait cru de la ferme Hinkelspel

     

    huile d’olive

    Pourpier
    Graines de courges

    Fleur de sel


    Éplucher la betterave rouge et la couper en fines lamelles. Ecraser le fromage de chèvre avec le pas de bleu et la crème fraîche. Alterner 1 càc de mousse de chèvre et bleu et les lamelles de betterave rouge. Appuyer un peu à chaque fois pour bien étaler et recommencer. Garnir avec un peu de pourpier, de graines de courge, d'huile d'olive et un peu de fleur de sel.

     

     

     

    Sauce  betterave rouge

     

    Ingrédients 

     

    1 morceau de betterave rouge cuite
    1 pincée de cumin,

    Sel

    1 giclée de jus de citron

     

     

    Comment faire

     

    Mixer tous les ingrédients et en garnir l'assiette en faisant trainer la cuillère pleine de sauce sur l'assiette pour en déverser  le contenu.

    Dans mes cours de cuisine, je veille aussi à donner des trucs et astuces pour se faciliter la vie. Nous abordons à chaque fois un thème différent. Dans le prochain cours, consacré aux protéines animales (œufs, fromages) et végétales (algues, légumineuses, graines) j'explique comment composer son assiette végé intelligemment, sans viande ni poisson, mais aussi sans carences. Ce cours aura lieu le jeudi 23 janvier 2014 à 19h à Schaerbeek.(Clic pour m'envoyer un mail)

    Menu du cours:
    Keftas de graines de tournesol germés et sauce libanaise
    Raita de carottes, curry maison,
    Crème d'azukis au tamari
    Tartare d'algues aux zestes de citron
    Soupe miso aux algues et aux champignons

    Pour un mini bilan santé gratuit, envoyez moi un mail (Clic)  en me demandant le "test 8 classes".



  • Racines d'hiver rôties au four, astuce gain de temps (4), recette paléo

     

    gratin racines, paléo, patates douces, topinambour,

    Depuis quelques mois, mon sens de l'organisation a été mis à rude épreuve. Mon activité professionnelle s'est fractionnée, je travaille selon de nouveaux schémas. Je suis réellement maîtresse de mon agenda, mais cela implique une bonne discipline, et des délais aussi impératifs que lorsqu'on travaille avec un patron ;-)

    Et depuis juillet, j'ai décidé de manger à 100% paléo, afin d'en éprouver les bénéfices sur moi-même et de mieux vous en présenter les principes (j'envoie quotidiennement des photos de mes plats sur mon compte instagram "cathpiette", si vous voulez avoir des idées).

    Du coup, j'ai aussi du changer presque toutes mes habitudes (manger sans pain, pas évident, et abandonner toute son éducation sur les céréales non plus!)... Cela implique d'en créer et d'en intégrer de nouvelles.

    Donc, plus que jamais, entre mes cours de cuisine, les achats pour ceux-ci, la confection, rédaction des recettes et des cours, des articles, la réalisation des photos (promis, Marcelline, on fera un atelier photo ensemble), les coaching santé, mes interventions pour Slow Food, mes rendez-vous , j'ai besoin d'astuces "gain de temps".

    Quand j'en ai une qui fait vraiment la différence, je la partage avec vous! (et avec Baptiste, qui ne sait jamais quoi faire avec ses légumes racines)

    Qu'est-ce qui est pratique et rapide dans ce plat ?

    1. Toutes les racines que vous recevez dans votre panier bio (moi je suis abonnée chez les "Paniers Verts" et j'adore leurs légumes) vont trouver place dans votre plat à four: carottes, persil racine, panais, betterave jaune, rouge, chioggia, radis vert, rouge, noir, daikon, navet, rutabaga, céleri rave, carottes jaune, violette, orange, topinambour, patate douce...

    2. Une fois que vos légumes sont lavés, pelés et coupés en morceaux, vous pouvez en cuire deux plats à la fois... Après tout, l'énergie dépensée dans le four sera presque pareille. ET celle que vous avez dépensée à la préparation, à peine plus grande.Remuez une fois ou deux pendant la cuisson, et c'est tout.

    3. C'est une réserve de légumes cuits pour plusieurs jours, (vous pouvez même en congeler une partie, si vous avez fait 2 plats) à utiliser 1.  réchauffés à la vapeur ou à la poêle 2. en caviar, mixé avec votre épice favorite pour un dip savoureux 3. mixés avec du bouillon pour une soupe express 4. Écrasés au presse purée pour un parmentier au four,  avec plein de beurre cru pour une purée réconfortante.

    Donc, vous prenez ce qu'il vous faut dans votre réserve de légumes cuits au frigo, et vous n'avez plus qu'à réchauffer et customiser (herbes, graines concassées ou germées) pour présenter un légume cuisiné en 10'! Qui est le chef ?

    Racines d'hiver rôties au four

    Ingrédients (pour le plat présenté ci-dessus, mais faites avec ce que vous avez)


    +/- 400gr de persil tubéreux
    +/- 300gr navets jaunes
    1 navet « Red Meat »
    1 radis vert
    1 grosse patate douce +/- 300gr
    1 topinambour, +/- 100gr
    2 gousses d’ail
    4 càs d'huile d'olive
    1 càs de sirop d'érable (n'est pas indispensable à la réussite de ce plat)
    Sel marin
    Poivre du moulin

     

    Comment faire

     

    Peler, couper en morceaux  de 3/3cm maxi (si les carottes ont une belle peau, vous pouvez juste les laver et non les peler). Poser dans un plat à four (idéalement en 1 SEULE COUCHE). Ajoutez l'ail grossièrement haché, le sel et poivre, 'huile d'olive, et le sirop d'érable pour une touche sucrée/salée, si vous aimez.  Bien enduire tous les légumes d'huile d'olive. Placer le plat au four à 170° pour 45'. Remuez deux fois avec votre cuillère en bois, vérifier la cuisson en piquant l"un ou l'autre morceau. Remettre à cuire 10' si nécessaire.


    Dans le cadre de vos bonnes résolutions santé, d'ailleurs, réservez déjà les cours de cuisine de l'année prochaine, dont le programme se trouve sur cette page, car les cours se remplissent très vite!
    Si c'est pour se faire aider de manière individuelle, c'est aussi très efficace. Voyez mes offres de coaching santé sur cette page ici, et envoyez moi un mail pour me demander le mini bilan gratuit! Ce sera un pas décisif pour reprendre en main votre santé!

     



  • Racines d'hiver rôties au four, astuce gain de temps (4), recette paléo

     

    gratin racines, paléo, patates douces, topinambour,

    Depuis quelques mois, mon sens de l'organisation a été mis à rude épreuve. Mon activité professionnelle s'est fractionnée, je travaille selon de nouveaux schémas. Je suis réellement maîtresse de mon agenda, mais cela implique une bonne discipline, et des délais aussi impératifs que lorsqu'on travaille avec un patron ;-)

    Et depuis juillet, j'ai décidé de manger à 100% paléo, afin d'en éprouver les bénéfices sur moi-même et de mieux vous en présenter les principes (j'envoie quotidiennement des photos de mes plats sur mon compte instagram "cathpiette", si vous voulez avoir des idées).

    Du coup, j'ai aussi du changer presque toutes mes habitudes (manger sans pain, pas évident, et abandonner toute son éducation sur les céréales non plus!)... Cela implique d'en créer et d'en intégrer de nouvelles.

    Donc, plus que jamais, entre mes cours de cuisine, les achats pour ceux-ci, la confection, rédaction des recettes et des cours, des articles, la réalisation des photos (promis, Marcelline, on fera un atelier photo ensemble), les coaching santé, mes interventions pour Slow Food, mes rendez-vous , j'ai besoin d'astuces "gain de temps".

    Quand j'en ai une qui fait vraiment la différence, je la partage avec vous! (et avec Baptiste, qui ne sait jamais quoi faire avec ses légumes racines)

    Qu'est-ce qui est pratique et rapide dans ce plat ?

    1. Toutes les racines que vous recevez dans votre panier bio (moi je suis abonnée chez les "Paniers Verts" et j'adore leurs légumes) vont trouver place dans votre plat à four: carottes, persil racine, panais, betterave jaune, rouge, chioggia, radis vert, rouge, noir, daikon, navet, rutabaga, céleri rave, carottes jaune, violette, orange, topinambour, patate douce...

    2. Une fois que vos légumes sont lavés, pelés et coupés en morceaux, vous pouvez en cuire deux plats à la fois... Après tout, l'énergie dépensée dans le four sera presque pareille. ET celle que vous avez dépensée à la préparation, à peine plus grande.Remuez une fois ou deux pendant la cuisson, et c'est tout.

    3. C'est une réserve de légumes cuits pour plusieurs jours, (vous pouvez même en congeler une partie, si vous avez fait 2 plats) à utiliser 1.  réchauffés à la vapeur ou à la poêle 2. en caviar, mixé avec votre épice favorite pour un dip savoureux 3. mixés avec du bouillon pour une soupe express 4. Écrasés au presse purée pour un parmentier au four,  avec plein de beurre cru pour une purée réconfortante.

    Donc, vous prenez ce qu'il vous faut dans votre réserve de légumes cuits au frigo, et vous n'avez plus qu'à réchauffer et customiser (herbes, graines concassées ou germées) pour présenter un légume cuisiné en 10'! Qui est le chef ?

    Racines d'hiver rôties au four

    Ingrédients (pour le plat présenté ci-dessus, mais faites avec ce que vous avez)


    +/- 400gr de persil tubéreux
    +/- 300gr navets jaunes
    1 navet « Red Meat »
    1 radis vert
    1 grosse patate douce +/- 300gr
    1 topinambour, +/- 100gr
    2 gousses d’ail
    4 càs d'huile d'olive
    1 càs de sirop d'érable (n'est pas indispensable à la réussite de ce plat)
    Sel marin
    Poivre du moulin

     

    Comment faire

     

    Peler, couper en morceaux  de 3/3cm maxi (si les carottes ont une belle peau, vous pouvez juste les laver et non les peler). Poser dans un plat à four (idéalement en 1 SEULE COUCHE). Ajoutez l'ail grossièrement haché, le sel et poivre, 'huile d'olive, et le sirop d'érable pour une touche sucrée/salée, si vous aimez.  Bien enduire tous les légumes d'huile d'olive. Placer le plat au four à 170° pour 45'. Remuez deux fois avec votre cuillère en bois, vérifier la cuisson en piquant l"un ou l'autre morceau. Remettre à cuire 10' si nécessaire.


    Dans le cadre de vos bonnes résolutions santé, d'ailleurs, réservez déjà les cours de cuisine de l'année prochaine, dont le programme se trouve sur cette page, car les cours se remplissent très vite!
    Si c'est pour se faire aider de manière individuelle, c'est aussi très efficace. Voyez mes offres de coaching santé sur cette page ici, et envoyez moi un mail pour me demander le mini bilan gratuit! Ce sera un pas décisif pour reprendre en main votre santé!