sans gluten - Page 2

  • Panna cotta à la crème de marron, dessert paléo

    Pannacotta marrons.jpg

     

    Quand je reçois, pour le moment, mes idées de desserts sont très influencées par mon plan alimentaire paléo actuel. Et franchement, quand je craque pour un farineux, je préfère une bonne tartine de pain complet au levain à un gâteau de Savoie ou autre au chocolat. Donc, pour les desserts, je reste  à l'affût des bonnes idées compatibles avec le plan paléo !

     

    Ce qui me permet de me régaler avec mes invités, hop, ni vu ni connu (il suffit de ne pas manger la kletskoppen qui garnit cette délicieuse panna cotta- une fois le dessert en bouche, franchement, on l'oublie).

     

    De la crème fraîche crue, des châtaignes moulinées au jazz max (j'en ai fait une réserve cette automne au surgélateur, sinon, Danival fait une purée délicieuse en bio) et un peu de sucre, c'est une vraie tuerie !

     

    Pour ceux/celles qui s'étonnent de l'ajout de crème fraîche dans un plan paléo, c'est permis ! Mark Sisson est un des apôtres de ce que l'on appelle " le plan paléo primal". Cela autorise (dans les limites de votre tolérance personnelle ) l'ajout de produits laitiers crus, provenant de bêtes nourries au pré, bio et locaux si possible. Saviez vous que la vitamine K2 est indispensable à l'absorption du calcium et se trouve notamment dans le yaourt et le kéfir ?

     

    Panna Cotta marrons

     

    Pour 6 petits pots +/- 120ml

     

    Préparation : 10 minutes.

     

    Cuisson : 10 minutes.

     

     

     

    Ingrédients 

     

     

    50cl de crème liquide

     

    250g de crème de marrons vanillée bio Danival

     

    4gr d’agar agar

     

     

     

    Comment faire

     

     

     

    Dans une casserole, versez la crème liquide avec l’agar agar. Dès qu'elle arrive à ébullition, comptez 30” et  retirez-la du feu. Incorporez au fouet la crème de marrons.

     

     

     

    Versez la crème dans les petits pots. Laissez refroidir à température ambiante puis réfrigérez quelques heures voire une nuit entière avec de déguster.

     

     

    Vous avez, vous aussi, envie de vous reconnecter profondément à vos cellules, et de savoir, vous-même,  ce qu'il est bon pour vous de manger ? Je vous prends par la main pendant 3 ou 4 mois, étape par étape, petit pas par petit pas, pour vous amener vers le mieux être par l'alimentation. Profitez de mon offre de janvier pour vous donner cette chance, afin d'ancrer vos nouvelles habitudes alimentaires définitivement ! voir ici (clic). Vous pouvez aussi directement me demander les documents à remplir pour notre entretien (clic).

     

     

  • Idée petit déjeuner paléo: "porridge" sans céréales

     

    idée paléo, paleo,petit-déjeuner paléo, porridge paléo

    Depuis presque dix ans, j'ai découvert qu'il est indispensable de manger sage et salé le matin.

    En effet, manger du sucre dès le matin (et en grande quantité) met le pancréas au travail (il doit libérer de l'insuline pour absorber le sucre ingéré) et amorce le cycle infernal de la glycémie instable. Les coups de pompe et les compulsions sucrées se succèdent. Même si on arrive à ne pas céder aux bonbons et biscuits en journée (en s'aidant de café, de thé ou de c*Light...) , bien souvent la fin de l'après-midi signe la reddition au sucre ! Et on craque pour une crasse sucrée sur le chemin du retour, ou à la maison...en s'en voulant, en plus!

    La recette ci dessous est spécialement dédiée à Sophie, qui connait bien ce cercle vicieux,  persévère chaque jour pour le quitter et  pour retrouver le calme d'un cerveau détaché des compulsions sucrées. Je lui ai conseillé de manger salé le matin, et de suivre les principes d'un plan alimentaire paléo.

    Pour ma part, j'ai remplacé mes tartines de confiture  (même maison et avec très peu de sucre par des tartines au fromage ou au jambon. Progressivement, au fil de mes expérimentations, je suis passée à d'autres types de petits déjeuners: les crêpes, la crème budwig, la soupe, le bouillon de poulet, les restes du souper d'hier soir, les oeufs au plat.... Mes hypoglycémies habituelles sont devenues un lointain souvenir...Depuis que je suis passée au plan alimentaire "paléo", je décline tout sans céréales, simplement... Simple pour moi, mais pas pour tout le monde. Avec la version du porridge que je vous propose ci-dessous, il y  a un double avantage: très peu de sucre,  et pas de céréales !

    Cette recette ravira donc particulièrement  ceux et celles qui doivent faire la transition en douceur d'une alimentation matinale très sucrée à la version salée paléo !

    Porridge paléo au potimarron et au tahin

    Ingrédients (pour 1 personne avec un très grand appétit)

    240 gr de potimarron ou butternut, cuit.
    10gr de coco râpée
    40gr de tahin (pâte de sésame) blanc ou complet
    1/2 càc de cannelle
    120ml d'eau chaude
    1càc d'extrait de vanille

    (facultatif: 1 càc rase de miel ou de sirop d'érable)

    Pour  terminer : 15 gr de beurre cru salé, quelques raisins secs et des graines de sésame.

    Comment faire

    Mixer le potimarron, le tahin, la coco, la cannelle, la vanille, le miel et l'eau chaude ensemble. Réchauffer le tout à température désirée, en remuant souvent. Servir, rajouter un morceau de beurre et les raisins secs, ainsi que les graines de sésame.

    Vous pouvez parfaitement préparer ce plat à l'avance, et le réchauffer au dernier moment. Ou comment gagner du temps le matin ;-)

     

    Besoin de nouvelles recettes pour vous stimuler à prendre soin de votre santé tout en mangeant savoureusement ? Venez à mon prochain cours de cuisine "les bases du fait maison" (le 20 février 2014) ou "l'organisation de ma semaine santé" (le 26 février 2014). Retrouvez toutes les infos ici (clic).

    Besoin que je vous prenne par la main pour une aide personnalisée, au niveau des aliments qui vont vous faire du bien, au niveau de votre organisation cuisine ou menu ? Vous êtes très motivé(e) à changer, mais vous ne savez pas comment atteindre votre objectif ? Voyez mon offre de coaching individuel (clic).

     

  • Financiers au rapadura (dessert paléo)

    Financiers paléo, sans gluten, rapadura

    Une gourmandise permise en paléo ? Question qui revient souvent lors de mes coaching santé, car nous sommes tellement accro aux sucreries!

    Hum. Quand j'ai commencé mon plan paléo, je  me permettais une cuillère à café de miel avec un peu de purée d'amandes en dessert mais pas plus... Le but était tout de même de diminuer la production d'insuline, et de permettre à terme à tout les gras stocké dans mes adipocytes de se faire la malle, par le phénomène de la néoglucogénèse. C'est tout à fait atteignable avec le régime paléo, puisque aucun autre glucide que celui des légumes et des fruits est ingéré.

    Au niveau des sucres, outre celui des fruits, ce qui est permis en paléo, ce sont le miel et le sucre rapadura (ou sucanat), ou jus de canne à sucre déshydraté et réduit en poudre.

    Voici une recette de petits biscuits tout à fait compatibles avec le plan paléo. A réserver pour les soirées festives (ou pour épater vos amis: waouw c'est bon, ça ! Et c'est paléo ? incroyable). Car si vous voulez perdre du gras, mollo sur les sucres!


    Financiers au rapadura

    Temps de préparation : 10 minutes
    Temps de cuisson : 20 minutes

     

    Ingrédients (pour 40 pièces - moule à mini financiers) :

     

     

    Ingrédients

    40 g de poudre d'amandes
    60 g de farine de tapioca
    100 g de sucre rapadura
    75 g de beurre
    4 blancs d'œufs

     

     Comment faire

     


    Préchauffer le four à 200°C.
    Mélanger dans un récipient la poudre d'amandes, le sucre, la farine de tapioca.

    Monter les blancs en neige ferme et ajoute-le au mélange précédent. Faire fondre le beurre dans une casserole et ajoute-le à la pâte.
    Verser dans le moule et mettre au four 12 à 15'

     

     

     

  • Biscuits chocolat coco

    Biscuits chocolat coco.jpg

    Appelons le comme on veut :  ce régime paléo, régime  pour maigrir, plan paléo, ce que j’ai commencé il y a trois mois  me change petit à petit.


    Certains gènes s’allument, d’autres s’éteignent, mais ça, je ne le sens pas vraiment au jour le jour. A part que ma sensibilité aux aliments est vraiment devenue plus aiguë  comme de sentir dès l’ingestion que quelque chose ne va pas (le vin, même bio et naturel… bof), ou de réagir à de la charcuterie de qualité, mais non bio (hum).  Mon corps s’affine, mincit, mais de manière millimétrique (un peu comme quand on grossit, non ?). Mon énergie reste stable, mais quand je me sens moins up, il me semble que je gère mieux. Je me mets en mode plus doux,  en me couchant 15’ pour lire ou rêvasser, et en faisant les choses plus lentement.

    Le mode doux, c’est aussi prendre le temps de se préparer et de croquer quelques petites friandises permises dans ce régime paléo. Noix de coco, chocolat noir, œuf.

    J’ai trouvé la recette originale sur ce site américain très sympa. Résultat ? Très bon, et les participantes à mon atelier « Adieu au sucre »  ont trouvé délicieuses ces petites barres même pas junk food (et sans sucre !)

     

    Biscuits chocolat coco sans gluten, sans sucre, sans lactose

    Ingrédients

    200gr de noix de coco râpée
    2 œufs
    75gr de callets de chocolat noir (j’utilise la marque Callebaut, non bio, que l’on trouve au Colruyt)

    Comment faire.

    Préchauffez le four à 180°. Battez les 2 œufs, ajoutez y la coco râpée et les callets de chocolat. J’ai utilisé des moules à mini financiers comme ici, mais vous pouvez utiliser un plat à four bien huilé ou recouvert d’un papier sulfurisé. Vous couperez le gâteau ainsi obtenu en carrés ou rectangles, à votre choix ! 

    Faites cuire entre 15' et 20' selon votre four. Dans de petits moules, la préparation cuit plus vite!


    Envie de m'accompagner dans ce plan Paléo ? tout en bénéficiant de conseils personnalisés, que ce soit en groupe avec des recettes et des repas, ou seul ? 

     

    Cliquez ici pour un accompagnement "groupe"

    (Nouveau cycle d'ateliers à partir du 9 janvier 2014) 

    Cliquez ici pour un accompagnement "individuel"


    (quand vous le décidez) 

     

  • Gaufre de pommes de terre à la bruxelloise

    Gaufre salée aux radis.jpg

    Un défi: faire tout un cours de cuisine autour de la pomme de terre!

    Un ressource: Pascale Weeks et ses recettes hebdomadaires dédiées à ce tubercule. Vive la pomme de terre! Vivent les patates! Riche en fibres, minéraux, protéines, et bien sûr, glucides, la pomme de terre, aliment basique s'il en est, est également dépourvue de gluten, ce qui en fait un aliment intéressant pour tous ceux qui y sont intolérants ou recherchent une alimentation plus pauvre en gluten.

    J'ai donc choisi, parmi les trouvailles de Pascale, cette recette, qui mixe plusieurs spécialités bruxelloises, la gaufre et la tartine fromage blanc radis. Allei, une fois.

     

     

    Ingrédients pour 4 grosses gaufres

     

    500 g de pommes de terre
    15 cl de crème liquide entière
    2 œufs + 1 jaune
    1 cuil. à soupe rase de moutarde
    4 cuil. à soupe rase de farine (de blé, ou de sarrasin, ou de pois chiches)
    1 cuil. à café rase de sel fin
    Noix de muscade
    Huile pour graisser le gaufrier
    250 gr de fromage blanc
    1 botte de radis
    Sel
    Poivre

    Comment faire

    Pelez puis lavez les pommes de terre.
    Râpez-les à l’aide d’une râpe à gros trous.
    Mettez les pommes de terre râpées dans un torchon propre et pressez au-dessus d’un bol, afin de retirer le maximum de liquide.
    Mettez les pommes de terre râpées et essorées dans un bol.
    Ajoutez la crème et mélangez à l’aide d’une fourchette.
    Ajoutez les œufs, le jaune, la moutarde et mélangez, toujours à la fourchette.
    Ajoutez la farine, le sel, la noix de muscade et mélangez.
    Graissez votre gaufrier puis faites-le chauffer.
    Versez la pâte puis faites cuire les gaufres environ 4 minutes.

     

    Pendant le temps de cuisson, lavez les radis. Séparez les feuilles des racines. Prenez 5 feuilles, hachez les très finement. Mettez les dans le fromage blanc, avec le sel et le poivre. Couper les radis lavés en fines tranches.
    Servez les gaufres chaudes à déguster avec une cuillerée de fromage blanc décoré de tranches de radis
    .

     

    Astuce : vous pouvez les préparer à l’avance puis les laisser refroidir sur une grille. Mettez-les ensuite sur une assiette recouverte d’un torchon. Juste avant de passer à table, mettez-les dans votre four, sur une plaque de cuisson puis démarrez votre four sur 200°C. Quand la température est atteinte, sortez les gaufres et servez.

    Pour réussir cette recette, choisissez des pommes de terre à la chair farineuse, par exemple  de la variété Bintje.

     

     

    La recette originale est ici.

    Une autre trouvaille, testée et approuvée: la confiture de pomme de terre.

  • Délice coco verde, dessert vegan sans lactose ni gluten!

    Délice coco verde2.jpg

    L'échange de recettes est un classique entre passionné(e)s de cuisine... Et quand Catherine-la-québéquoise a poussé la porte de Trop Bon pour goûter à notre cuisine, cela lui a fait penser à un restaurant qu'elle adore fréquenter à Montréal (Crudessence). Et de nous donner une recette fétiche de "Crudessence", cette crème d'avocat sucrée au sirop d'érable ! Quel cadeau: c'est original, rapide, frais, et plein de bons acides gras essentiels, et de graisses saturées végétales.


    Ingrédients (pour 8 personnes)

    2 à 3 avocats (selon la taille) bien mûrs. Pour cette recette la meilleure variété est le Haas, c'est-à-dire la variété à brune et grumeleuse. La chair a un goût plus prononcé que les autres à peau verte et fine.
    400ml de crème de coco (bio, de préférence)
    Du sirop d'érable (bio)
    Du jus de citron

    Comment faire (à l'avance d'au moins 3 heures! Mise au frais indispensable)

    Coupez les avocats en 4, la peau s'enlève très facilement, sinon, retirer la chair à l'aide d'une cuillère. Mettez la chair dans un bol haut, ajoutez le jus d'un demi citron, 2 càs de sirop d'érable, le contenu de la boîte de crème de coco. Mixez longuement (c'est important pour une crème très homogène et bien mousseuse). Rectifiez l'acidité et la douceur (cela dépend des avocats et de votre palais...)

    Pour conserver au mieux cette crème, je la place dans une poche jetable que je ferme avec un clip fraîcheur. Car si vous le mettez en verrine et puis au frais, il y aura une couche légèrement oxydée sur le dessus, même avec le jus de citron. Le mieux est de donc mettre la poche au frais, et de couper le bout de la poche et de remplir les verrines au dernier moment.

    Je  sers ce dessert avec des mini-meringues. Celles-ci sont bio et réalisées par Freja Food. Mais rien ne vous empêche de les faire vous-même!



     

  • Glace vanille cardamome sans sorbetière

    Glace vanille cardamome.jpg

     

    Juliette Nothomb, auteure de recettes de cuisine (notamment dans "Le Vif") a attiré mon attention sur une recette simplissime de glace (aussi ici sur BBC Food) réalisable sans sorbetière.

     

    Je ne suis pas une folle de glaces- mais pas contre un petit dessert glacé par forte chaleur est toujours le bienvenu - et je ne souhaite pas investir dans une nouvelle machine, gourmande  de place et d'électricité. Comme je possède un batteur à oeuf et un congélateur, je suis donc la candidate idéale pour tester cette recette!

    Par ailleurs, mes vacances en Normandie ont placé sur ma route des produits du terroir juste comme je les aime: de la crème produite à la ferme et vendue à la louche sur le marché de Veules Les Roses, ou bien sur le marché à la ferme de Saint Vaast  et des oeufs de poules qui courent et qui picorent... Vanille, sucre de canne et cristaux de cardamome (ou autre épice chouchou du moment) font partie des incoutournables que j'emporte toujours dans les gîtes que je loue...

    En plus d'une recette simple, elle est très vite réalisée.

     

    Ingrédients (pour 6 personnes)

    4 oeufs bio de poules qui courent dehors (ce n'est pas toujours le cas, même en bio)

    115gr de sucre de canne blond bio

    30 cl de crème crue bio

    1 càc de vanille liquide (j'utilise celle de la marque Cook)

    4 "jets" de cristaux de cardamome (Florisens)

    Comment faire

    Battre les blancs en neige et ajouter le sucre progressivement, tout en battant toujours. Ensuite (avec les mêmes fouets, ou le même fouet) battre la crème (consistance: chantilly) et ajouter ensuite les oeufs, la vanille et les cristaux de cardamome. (le mélange devient plus liquide, avec les oeufs). Ajouter ensuite délicatement les blancs en neige et homogénéiser le tout. Verser dans une boîte plastique, et zou! Au congélo jusqu'au lendemain.

    A servir: avec une brunoise de nectarines. Avec une sauce chocolat. Avec des pétales de roses. Avec un caramel au beurre salé (oui, j'ai osé). Avec tout ce que vous aimez, ou comme ça, nature.

    A Bruxelles, vous trouverez de la crème crue et des bons oeufs chez Jacques Defrenne, au marché Flagey à Ixelles le samedi et le dimanche MATIN, au marché des chasseurs ardennais à Schaerbeek le vendredi APRES-MIDI, également chez Coprosain (marchés et lieux sur le site)