Astuces gain de temps

  • Smoothie banane, poires, épinards et lait d'amande #paléo

     

    Smoothie poire-banane épinards.jpg

    Le smoothie est très à la mode: évidemment, il ne faut pas mâcher, et il y a des fruits dedans et d'autres douceurs, PLUS des EPINARDS, ce qui en fait un mets délicieux, qui donne bonne conscience Clin d'œil. Ce que j'en pense ? 

    Lire la suite

  • Les ustensiles de cuisine: lesquels sont indispensables ?

     

    Capture d'écran 2014-10-24 08.28.34.png

     soupe de carottes, panais & rutabagas rôtis

    Il est une étape que j'ai sautée dans ma vie: celle de la liste de mariage !  Pas mariée, mais équipée, car ma mère m'a offert quand j'ai quitté la maison familiale une casserole en fonte et une autre en inox avec une passoire "cuit-vapeur" (que j'ai toujours). J'ai complété avec mes couteaux et mon aiguiseur. Au fil des années, j'ai acquis ce dont j'avais besoin pour ce que j'aimais cuisiner.

     

    Lire la suite

  • Granola, le croustillant qui rend fou

    granola maison au sirop d'érable

    Chaque fois que je me rends compte que j'utilise souvent, à force de la refaire, une astuce "efficacité" en cuisine, je la note mentalement pour pouvoir vous en parler et partager cela avec vous.

    J'ai donc remarqué que je fais beaucoup de petites choses à mettre sur le côté de l'assiette - ce qui la rend unique, puisque ce sont les choses que j'aime et que j'apprécie, comme du pesto d'ail des ours, ou des oignons à l'huile, ou du chutney. Ces condiments amènent quelque chose de plus à mon repas: du goût comme j'aime et la satisfaction d'avoir fait cela moi-même (car bien sûr tout cela ça s'achète déjà préparé).

    Et le gain de temps alors ? Ben, en fait, souvent cela se combine avec gain d'argent ! Le pesto d'ail des ours, ce n'est pas donné, tandis que les feuilles d'ail des ours se ramassent en promenade, idem avec les orties. Un chutney raffiné, à base de rhubarbe du jardin. Ou un granola-avec-ce-que-vous-aimez-uniquement-dedans. Et qui coûte un pont à la boulangerie bio du coin, celle avec une grande table en bois au milieu.

    En plus d'être pas cher, facile et rapide à faire (je ne regarde pas le four pendant qu'il est en train de dorer mon mélange, figurez-vous), le granola est le véritable couteau suisse de la sucrerie addictive:

    1. A manger comme ça en passant.
    2. En mélange avec du lait pour un goûter décadent
    3. Parsemé sur un yaourt ou un fromage blanc
    4. En garniture de la compote pommes/poires patriotique
    5. En supplément croustillant à la crème vanille
    6. ... vous trouverez sûrement dix utilisations supplémentaires de ce délice.

     

    Ingrédients

    220 g de flocons d’avoine fins
    40 g de coco râpée
    50 g de graines de tournesol
    80 g d’amandes (ou noisettes) grossièrement hachées
    125 ml de sirop d’érable
    125 g de graisse de coco ou huile de tournesol
    1 c à c d’extrait de vanille

    Comment faire

    Préchauffer le four à 150°. Réchauffez doucement la coco jusqu’à ce qu’elle soit liquide. Ajoutez y le sirop d’érable et la vanille, réservez. Concassez grossièrement les amandes (ou noisettes), ajoutez y les flocons d’avoine, la coco râpée et les graines de tournesol. Versez le liquide sur le solide, mélangez bien, et étendez le mélange sur une plaque à pâtisserie. Mettre au four 50 à 60’ en remuant régulièrement pour que le mélange soit uniformément cuit et doré. Se conserve en boîte hermétique.

  • 15 points essentiels pour voir la vie en rose dans sa cuisine

    Cuisine.jpg

    Le téléphone est judicieux placé à côté du plan de cuisson. Hélas, pas de robinet pour recharger cuit-vapeur ou lourde casserole. Tout n'est pas toujours possible...

    Dans le top 3 des pièces les plus utilisées chez moi, il y a la chambre, la cuisine et la salle de bain (dans cet ordre). Encore que, certains jours, la cuisine est en première place (j'y écris cet article, par exemple)... Et les jours où j'y mange et j'y travaille (en cuisine ou à l'écriture des recettes ou de mes différents contenus, j'y passe bien plus de temps que dans mon lit :-)

    J'ai eu l'idée de ce post après avoir téléphoné à ma soeur, tout en effeuillant et coupant en même temps trois artichauts pour le repas du lendemain (bientôt une étonnante soupe courgette & artichaut barigoule sur le blog!). 

    Lire la suite

  • Frittata bettes emmental

    FritattaBettes.jpg

    Très intéressante rencontre hier, lors d'un coaching avec D. 

    D. est chef d'entreprise et maman de deux jeunes enfants. Elle adore manger, mais ne trouve aucun plaisir à la "corvée" de la cuisine (même si elle ne tombe pas dans la facilité des plats préparés). Et donc... c'est plus simple lorsque les enfants ne sont pas chez elle (une semaine sur deux), quoiqu'elle trouve que son alimentation à ce moment là soit un peu "n'importe quoi". C'est surtout un casse tête lorsque les enfants sont là. je lui ai donné deux petites astuces, que je vous livre aussi. 1ère astuce: lister les plats que vos loulous adorent, de 7 à 10 plats, si vous pouvez. (Et si ce sont des pâtes, pourquoi pas, vous pourrez toujours cacher plein de légumes dans la sauce). De quoi avoir vos 7 à 10 repas de référence pour les semaines avec enfants. Ensuite, D.m'a confié que c'était dur pour elle question faim (et pour les enfants aussi) d'attendre 19h pour souper. Cela engendre des envies de grignotages et des tensions dans la fratrie. 2ème astuce: prévoir de pouvoir manger à 18h (D. a la chance de rentrer assez tôt). Tout bénéfice: pas de grignotage, moins de fatigue, une soirée plus longue, une meilleure digestion...

    Evidemment, quoi qu'il en soit, cela demande d'avoir anticipé. 2 ou 3 h le dimanche, puis quelques dizaines de minutes chaque jour (pendant la préparation du repas, le rangement de la cuisine), la préparation anticipée de certaines parties du repas (voire du plat) vous permettra de cuisiner "en kit" et rapidement. 

    Une recette rapide et que vous pouvez faire en double est cette frittata. Le soir, elle sera géniale avec une petite crudité. Pour le lunch, le lendemain et autres jours, elle est top: facile à manger et savoureuse, même froide.

    Pour anticiper sur cette préparation ?  Prévoyez la cuisson des bettes la veille ou l'avant-veille. Spécial parents pressés: essayez avec des épinards surgelés nature ou en branche, évidemment décongelés. 

    Ingrédients

    1 botte de bettes
    6 œufs bio
    110 gr d’emmental râpé
    sel
    poivre
    noix de muscade
    huile d'olive pour le plat (ou graisse de palme bio)

    Comment faire

    Faites préchauffer votre four à 180°.

    Lavez la botte de bettes à l'eau froide, détachez les parties abîmées. Essorez (avec vos mains) et hachez grossièrement parties blanches et vertes, en morceaux de 1 à 2 cm. Faites cuire ces morceaux 15' à la vapeur. Pendant ce temps, battez 6 oeufs avec sel, poivre et muscade. Une fois les bettes cuites, essorez les bien en pressant avec un presse purée contre le panier à trous. Mélangez les ingrédients ensemble, rapidement, et ajoutez le fromage râpé. Versez le tout dans un plat graissé ou chemisé. Placez au four chaud 30' et vérifiez la cuisson. Rajoutez 5 ou 10' pour une cuisson ferme, qui vous permettra d'emporter la préparation une fois refroidie.

    Vous aider dans votre organisation pour mieux manger, cela me motive énormément. Une de mes amies et coach perso me disait que c'est une de mes grandes forces, arriver à gérer le temps en cuisine, et pouvoir justement décomposer les étapes d'un plat et éventuellement les anticiper ou les décaler pour se faciliter la vie. Tout mon travail est de me rendre consciente de ces processus très naturels pour moi, de les objectiver et  de les rendre simples pour vous. 

    J'ai conçu dans cet esprit mes deux derniers E-books:

    1. S'organiser en cuisine pour respirer (pour tout le monde, que l'on soit solo, couple ou famille). (lire ici, clic)

    2.S'organiser pour des enfants et des ados sereins (plus spécifiquement destiné aux familles avec enfants entre 6 et 18 ans). (lire ici, clic)

     

     

     

     

     

     

  • Cuisine du placard: Oeufs au curry Korma

    Curry Korma aux oeufs.jpg

    L'autre jour, je vous parlais de ces 5 conserves à toujours avoir dans son placard (ici, clic).

    Dans mon frigo il y a aussi toujours des oeufs. Les oeufs (bio,et si possible, de poules qui courent et picorent dehors) sont une protéine de choix. Il y en a autant d'acides aminés essentiels  dans le blanc que dans le jaune, et ils sont très digestibles. Deux oeufs apportent autant de protéines que 100g de viande ou de poisson (selon un récent rapport de l'INRA). Du coup, quand je reçois une douzaine d'oeufs de poules élevées à la campagne et nourries de grains bio, j'

    Lire la suite

  • Gateau pommes amandes, dessert paléo, sans gluten, astuce gain de temps

    Gâteau Pommes amandes paleo.jpg

    Depuis que j'ai décidé de me passer de céréales (depuis que je mange paléo), j'ai toujours dans mon placard de la poudre d'amandes !

    Comme moi, vous pourrez faire de savoureux gâteaux (comme ce brownie au chocolat) ou des pancakes  (comme ces galettes au céleri rave ) avec ce substitut de farine, ce qui console un peu de ne plus pouvoir manger comme tout le monde (et d'ailleurs, vos invités risquent bien de trouver ça vraiment très bon, jusqu'à vous supplier de donner la recette).

    Dans mon placard, vous trouverez aussi de la vanille ( en petit pot) et du sucre rapadura. Je vous conseille aussi d'avoir de la crème de coco dans l'armoire, cela peut servir pour remplacer la crème fraîche (par ailleurs je triche un peu avec de la crème bio en tétrabrick pour ce genre d'urgences!). Il y a aussi des abricots secs, qui me servent lorsque je n'ai plus de pommes (ou alors, des framboises au congélo).

    C'est une recette très rapide, ce qui en fait un dessert de secours "astuce gain de temps". Pour recevoir même en paléo les copains de passage un dimanche au goûter!

     

    Ingrédients

    2 petites pommes
    2 oeufs
    90g de poudre d'amandes
    60g de sucre rapadura
    20cl de crème liquide
    1càs de zeste d'orange
    1/2 gousse de vanille

    Comment faire

    Pelez les pommes, couper les en quartiers puis en lamelles. Préchauffez le four à 180°. Ensuite, mélangez les oeufs, la poudre d'amandes, le sucre, le zeste d'orange, la crème et l'intérieur de la 1/2 gousse bien grattée. Beurrez un moule (j'utilise un moule à four en faïence rectangle de 20/15) versez la pâte et rangez dessus les lamelles de pommes.. Cuisez 30' à 40'. Absolument divin, tiède ou froid. Si vous avez de la glace à la vanille, foncez. Le mélange sera absolument topissime!

    Paléo, ça vous parle ? Besoin d'un plan alimentaire anti-inflammatoire, anti-douleurs ? Vous êtes curieux, et vous avez envie de vous lancer, mais avez besoin d'être guidé(e), rassuré(e), pris(e) en main, vous aimez faire partie d'un petit groupe qui fait la même chose que vous ? Je commence un nouveau cycle de 3 cours de cuisine paléo , (2 mois de cure, d'abord "intensive" ensuite plus légère) qui permet d'expérimenter ce plan, de tester de délicieuses recettes, d'échanger et de le personnaliser.

    Le prochain cycle commence le mercredi 26 mars, et aura également lieu les mercredi 23 avril et 21 mai (150€ le cycle, soit 9h de formation "cours de cuisine", avec repas, menus, et théorie).

    Pour vous inscrire c'est ICI (clic). Il ne reste que quelques places ! Dépêchez vous si vous voulez profiter de ce cycle paléo , c'est le dernier avant l'été; le prochain n'aura pas lieu avant octobre prochain.