acides gras trans

  • Gâteau moëlleux noix & cacahuètes

    Gâteau moëlleux noix-cacahuètes

    Les recettes sucrées sont légion sur les blogs culinaires: cela prouve que vous êtes nombreux(ses) à cuisiner vous même vos douceurs. Quelle bonne idée! Réalisées à l'aide de produits vrais dont vous connaissez l'origine, leur consommation (modérée tout de même!) vous évite les additifs (poudre de lait, lécithine de soja et autres cochonneries bien pire), les conservateurs, les colorants, les acides gras trans.

    A ce propos, un article du magazine Science & Vie de juin 2007 insistait sur le danger mortel d'une consommation quotidienne de ces acides produits par les graisses industrielles utilisées abondamment dans l'agro-alimentaire! Chips, croissants, biscottes, biscuits, céréales de petits déjeuner soufflées, plats préparés, vous n'y échappez pas! Certaines marques sont prêtes à payer leur matières grasses plus cher pour pouvoir marquer sur leur boîte "exempt d'acides gras"- surtout aux Usa- et augmenter encore leurs prix! Maladies cardiovasculaires,diabète et obésité guettent le consommateur non averti. Taty soulignait déjà ce point depuis longtemps dans ses conférences, et notamment dans son livre "Cuisine à toute vapeur".

    Grâce à vos pâtisseries, vous passerez aussi outre les sucres dévitalisés (la noire mélasse de betterave subit des lavages à l'acide sulfurique pour devenir cette blancheur cristalline), les farines rances et oxydées, sans plus aucun élément nutritif, les oeufs produits par des poules enfermées, sans bec, soignées aux antibiotiques, les allergènes (les vôtres! lait, gluten etc!) Encore un paquet de gâteaux ? Euuuuh ben non...

    Si vous n'avez pas encore osé vous lancer dans la confection de gâteaux et biscuits maison, si vous ne le faites pas pour vous... faites le au moins pour vos enfants... Et avec du vrai, pas du faux vrai déjà à moitié tout fait, il contient tout ce que je viens d'énumérer plus haut...

    Pour cette recette, je me suis inspirée d'un valeur sûre, "Cookies, muffins & Co" de Pascale Weeks, et  de ce qu'elle appelle un "Blondie". Pour moi Blondie, c'était juste le nom d'un groupe de mon adolescence avec la chanteuse Deborah Harris, mais c'est aussi un gâteau au fondant et à la texture identique à celle du "Brownie" mais... sans le chocolat. Eh bien, c'est absolument délicieux! Même sans chocolat...si, si.

    Ingrédients

    125 g de beurre cru, bio.

    150g de farine d'épeautre bio

    150g de sucre de canne complet

    2 oeufs bio de poules qui courent

    1pincée de sel, 1 cc de bicarbonate de soude (ou de poudre levante)

    60g de noix (ça y est, j'ai terminé la récolte de l'an passé)

    40g de purée de cacahuète (non sucrée)

    Comment faire

    Préchauffe le four à 180° (t7).

    Faire fondre le beurre (pour ma part, je fais ça à la vapeur)

    Ensuite, y ajouter le sucre, bien mélanger.

    Puis ajouter la purée de cachuètes, jusqu'à l'obtention d'une texture bien lisse.

    Ensuite les oeufs, un par un, en mélangeant bien.

    Mettre la farine, le sel, la poudre levante, et les noix, bien mélanger.

    Verser dans un moule beurré et enfourner pour 15' environ. La lame de couteau insérée au centre du gâteau doit ressortir sèche.

    Découper après léger refroidissement en carrés.


     

    ,