agar agar

  • Crème d'amandes blanches à l'agar agar

    Reve d'orient


    On appelle traditionnellement ce dessert "
    Blanc Manger",  et c'est une vieille recette en cuisine française. Personnellement, je n'en n'ai jamais mangé en Belgique. En tout cas, cela ne faisait pas partie des desserts habituellement servis dans ma famille, car il est vrai que les traditions culinaires sont régionales, nationales mais aussi, plus simplement, familiales.

    Ce délicieux "entremets" (comme l'on dit aussi) est un flan très simple, réalisé d'après la recette de Cléa. Il est rapidement fait et pris. Ne vous laissez pas impressionner par la quantité assez réduite des ingrédients: la purée d'amandes blanches est très nourrissante. 20g par personne sont donc suffisants, surtout après un repas. J'ai utilisé du sirop d'agave pour ses propriétés glycémiques (index faible, fort pouvoir sucrant); Je trouve que les 2g pour 200ml de lait végétal sont un peu "juste" pour obtenir de la gelée. Perso, je monte jusque 3 grammes, afin d'avoir une gelée rapide et très ferme. Je le fais aussi avec du lait de riz plutôt qu'avec du lait de soja. La petite touche d'originalité de Cléa (avez-vous déjà visité sont nouveau site ?)  c'est l'adjonction à la fin d'un sirop parfumé à l'eau de fleur d'oranger.

    Ingrédients – pour 4 personnes 80g de purée d’amandes blanches5 càs de sirop d’agave200ml de lait de riz3 grammes d’agar agar1,5 cas d’eau de fleur d’oranger Comment faire Dans un bol, mélanger la purée d’ amandes et 3 cas de sirop d’agave. Dans une casserole, mélanger le lait de riz et l’agar agar ; porter à ébulltion et laissser frémir 30’’.Ajouter progressivement à purée d’amandes et bien délayer. Verser dans 4 ramequins. Laisser refroidir et mettre au frigo pendant 1h.Au moment de servir, mélanger 2 cas de sirop d’agave à l’eau de fleur d’oranger. Servir les pots de crème avec ce coulis parfumé.

  • Gelée ananas-rhubarbe

    Rhubarbe-banane

     

     

    Sur le modèle de la "gelée de verveine au miel" tirée du délicieux "Agar agar" de Cléa, j'ai bricolé ce week-end (avec mon Oscar chéri) une petite gelée vite faite, vite cuite, un minimum de sucre, un maximum de goût et de vitamines (Ouh là, je devrais devenir rédactrice de pub, ou alors, c'est parce que j'en lis trop ?), mais jugez plutôt:

     

    Ingrédients (pour 3 petits pots):

    7 à 8 tiges de jeune rhubarbe

    1/2 petit ananas

    50g de sucre de canne

    2g d'agar agar en poudre

     

    Comment faire:

    Extrayez le jus des rhubarbes et de l'ananas (+/- 400ml)

    Laissez reposer (5') et passez le jus à travers un chinois /et ou une étamine (le but est de ne pas garder l'espèce de pulpe verte et d'avoir un jus le plus translucide possible).

    Chauffez doucement dans un poêlon où vous aurez délayé la poudre d'agar agar, et le sucre.

    Laissez frémir 2 minutes (pas de bouillon!).

    Mettez en pots, laissez refroidir et gardez au frigo.

     

    A manger sur une tartine, ou à la cuillère. Acidulé-sucré à souhait!

     

     

     

     

     

  • Flan de carottes à l'agar agar

    Flan de carottes

     

     

     

    Lors de ce dernier week-end "Bien-Etre" , j'ai pu mettre au menu une des recettes de "Agar agar" de Clea car elle ne comporte que du jus de carottes, des carottes cuites, (un peu de purée d'amande- mon grain de sel- et d'une sauce miso et noix).

     

    En effet, les menus de ce week-end sont basés sur la"cure anti-fatigue" de Taty, et reprennent les principes d'une détoxination générale de l'organisme, par une alimentation basée sur des légumes, la dissociation- pas de protéines et d'hydrates de carbones ensemble-, l'absence de sucre, de gluten, de graisses cuites...

    Le tout pour un résultat détonnant suivant les métabolismes et les surcharges, suivi d'une écoute nouvelle des sensations du corps... même après 2 jours, encore plus fort après 5 ou 10 jours...

     

     

    Cette recette était donc parfaite pour s'intégrer au menu: que des légumes, un peu d'oléagineux, du soja fermenté (miso)...

     

    J'ai accompagné ce délicieux flan de lentilles vertes et courgettes cuites à la vapeur, ainsi que de salade fraîche du jardin, assaisonnée d'une vinaigrette huilre d'olive/citron/échalote des plus classiques.

     

    Ingrédients (pour 8 personnes-ici 2 petits flans pp)

    6 carottes

    500 ml de jus de carottes (le mien est fraîchement pressé grâce au Jazz Max évidemment)

    300ml d'eau

    2 cas de purée d'amandes blanche

    2X2 g d'agar (j'utilise celui de la marque Lima)

    16 noix

     

     

    Comment faire:

    Cuire les carottes émincées à la vapeur

    Réaliser 500ml de jus de carottes

    En prélever 250ml,

    Y délayer 4g d'agar agar

    Chauffer doucement ces 250ml de jus, surveiller, et compter 30' de frémissement

    Dans le blender, mélanger

    Les carottes

    Le jus froid

    Le jus chaud

    L'eau

    La purée d'amandes.

    Verser dans les moules choisis

    Les mettre au frigo pour min. 1h

    Ouvir les noix, garder 16 cerneaux pour garnir les flans.

    Concasser les autres noix, mélanger 1 cc miso, 2 cc d'huile de noix.

    Démoulez les flans, y verser la sauce miso, et garnir chaque flan d'un cerneau.

     

     

     

    Voici tout le menu du we de ces 4-5 et 6 mai

     

    Vendredi soir

     

    Soupe  Laitue & fenouil

    Taboulé de quinoa aux parfums asiatiques

    (recette de Pol Grégoire)

    Guacamole& Caviar d’algues*

     

    Samedi matin

    Pamplemousse

    Crème Budwig (démonstration et… dégustation)

     

    Samedi midi

    Jus vert soleil : pommes, carottes, fenouil, citron, gingembre

    Flan de carottes  (recette de Cléa)

    sur lit de lentilles et courgettes

    Salade de printemps,

    Légumaise corail

     

    Samedi soir

    Soupe aux orties

    Epigramme de jeunes poireaux, rave et potimarron

    Riz et crème de rave aux amandes

    (recette de Pol Grégoire) 

    Dimanche matin

    Smoothie « Vis Ta Vie »

    Crème Budwig

    ou crème chaude d’avoine aux amandes

    ou compote de fruits vapeur aux amandes

     

    Dimanche midi

    Soupe de carottes aux graines germées

    Petits flans aux cèpes

    (recette de Taty)

    Vapeur minute de chou fleur

    Crème d’échalote à l’ail et au persil

    (recette de Pol Grégoire)

     

    Collations

    Hydromel (eau chaude/citron/miel)

    Fruits secs

     

     

  • Dés de betteraves au curry vert

    Betteraves rouges au curry thaî03

     

    La fréquentation opiniâtre de blogs aussi relevés que ceux de Stéphane et Mercotte, ainsi que les « modes » présentes à travers toute cette blogosphère culinaire- notamment celle du  thé Matcha, -, ou la cuisine « en couleur » - les essais infructueux et frustrants pour trouver en Belgique « l’Agar Agar » de Clea, (un voyage à Paris s’impose décidément !) m’ont décidée à faire une nouvelle expérience, et à tenter une forme inédite pour mon assaisonnement favori avec les dés de betteraves froids : le curry vert thaï (roulement de tambour, svp).

    D’habitude, je fouette du curry vert frais dans du yaourt, ou du fromage de chèvre frais, et on va dire que c’est prêt. C’est frais, c’est bon, c’est goûteux, ça se marie extrêmement bien avec la saveur douce et acidulée à la fois de la betterave, n’en jetez pas, je mange tout le plat (ça tombe bien, dans cette famille, il n’y a que moi qui en mange, je ne manque pas de potassium, merci).

    Mais bon, cette fois, j’ai voulu - la mode, la mode - faire mon intéressante. Et nous voilà avec ces dés de betteraves et de sauce curry thaï vert-matcha solidifiée à l’agar-agar. Ça permet de bien vous amuser en préparant (pas si long, un peu plus que le fouetté précédent cependant), et d’épater vos invités.

     

    Ingrédients (pour 4 personnes)

     

    3 grosses betteraves

    Curry vert 2cc

    Lait de coco solidifié 50g

    Thé vert (matcha) 1cc

    Agar Agar  2g

    Lait de riz 250ml

    Sel

     

     

    Comment faire :

     

    Cuisez vos betteraves à l’eau frémissante durant 45 à 60’ (la pointe du couteau doit s’y enfoncer facilement)

    Les laisser refroidir

    Durant ce temps, chauffer le lait de coco, le lait de riz, le curry vert et le thé matcha.

    Rajouter l’agar agar, une pincée de sel et  laissez frémir 5’.

    Le côté sucré du lait de riz est idéal, car dans les curry thaï, on rajoute toujours du sucre de palme, ce qui donne un goût très suave à ces plats, à la fois piquants et sucrés.

    Verser dans un plat carré (c’est plus facile pour obtenir des cubes)

    Laisser refroidir et durcir (d’abord en dehors, 20’ puis au frigo 1h)

    Faites votre assemblage dans l’assiette car les cubes de curry vert se teinteraient de rouge si vous les mélangez avec la betterave dans un saladier.

    C'est absolument détonnant. Mais si vous voulez un peu masquer le goût de la betterave, je conseille l'enrobage au yaourt!