canneles

  • Mini cannelés vanille tonka

    Minicannelés
    Ces cannelés font 4 cm de haut...

    Quand je vous disais que j'allais mettre de la fèvre tonka partout... (depuis que j'en ai acheté à l'Odyssée des Arômes)

    Après un repas résolument basque et landais pris chez Le fils de Jules, et un "cannelé bordelais, crème anglaise aux pistaches", (après des piquillos farçis à la morue) mon obsession a été de refaire ce délicieux gâteau, dont nous ne sommes pas familiers, ici en Belgique...Dans le Sud-Ouest, où je passe régulièrement des vacances, j'avais bien remarqué cette pâtisserie haute et étroite, qui avait l'air (de loin) du bolus étouffe-chrétien de mon enfance (en plus svelte).

    Chez "Le fils de Jules", ce n'était pas bourratif du tout... J'ai donc cherché une recette sur Internet dès mon retour, et acquis (chez Simon, à Paris, sur la recommandation de Papilles et pupilles) les moules mous adéquats (mais pour les modèles mini, que j'affectionne. On n'est pas obligé de manger de grosses quantités pour apprécier...).

    La recette est quasiment la même que chez Marmiton. Je vous laisse donc aller la piocher là-bas... Je n'ai pas mis de rhum (c'est un dessert pour une fête avec autant d'enfants que d'adultes...) mais une fève tonka rapée dans le 1/2 l de lait. Les ingrédients utilisés sont classiques, et de qualité, comme toujours (lait entier bio, farine de froment bio à 72%, sucre de canne complet, vanille en gousse, fève tonka, beurre de lait cru) et en font donc, sans en abuser... un dessert ressourçant. Il est à noter que j'ai diminué d'un quart le poids en sucre, sans dommage pour le goût. C'est quasiment toujours le cas dans les recettes classiques!

    Pour le démoulage, afin de ne pas détruire votre "cannelé", la seule solution que j'ai trouvée est de le saisir avec deux couteaux et de le tirer vers le haut. Comme le moule est en silicone, rien de plus simple...ça glisse tout seul!