coprosain

  • Frigo (épisode 13)

    Frigo21août2007

    Un pe'tit frigo, ça fait longtemps! Dans les tiroirs du bas, dits "bacs à légumes", pâtissons, chou rave, oignons, carottes, potimarrons. Sur la planche supérieure, 4 douzaines d'huitres que m'a rapporté Hughes en direct de Vendée, et des algues (dulce) salées, (et non séchées). Sur la planche au dessus des huitres, des pots de "crème hydratante maison" à base d'huile d'argan, de macérat de lys, de cire d'abeille, d'hydrolat d'hamamélis, d'huile essentielle de bois de rose et d'hélychrise. Les pots sont de la récup (merci Véro) et je les conserve au frigo pour plus de sûreté (bactériologique).La recette de base vient des banlieusardises. A droite des crèmes de beauté, des charcuteries de chez Coprosain; Encore au dessus, des tuppi avec du rôti de porc au spiringue cuit au four doux; des foies de poulet et de canards faits de la même façon. Un pot avec du kéfir, et un autre avec des abricots réhydratés (dont j'ai fait un gâteau délicieux). Plus haut, l'assortiment habituel de graisse de palme, beurre cru, margarine non hydrogénée, curry thaï; oignons, capres, cornichons au vinaigre; Idem dans la porte: moutardes, currys en pâtes, oeufs, huiles, mayonnaise, lait de vache et lait de riz...Y compris un pot de sauce andalouse william (kkbeurk)sans lequel mon homme ne conçoit pas les frites (au four!)...

     

  • Coprosain: juste, bon, propre et local

    Coprosain

    Marché Place St Lambert, Woluwé, samedi

    Dans mon précédent billet, j'écrivais à propos de Slow-Food, association (sans but lucratif) qui affirme que la nourriture doit avoir bon goût; qu'elle doit être produite de façon propre, sans nuire à l'environnement ou à notre santé; que les producteurs doivent être rémunérés à la juste valeur du travail fourni; et... pour limiter les gaz à effet de serre, être le plus possible achetée au plus près de son lieu de production...

    La fermeture annuelle de "Biologic" m'a poussée vers d'autres points d'approvisionnement, et j'ai trouvé au marché du samedi matin de Woluwé Saint-Lambert, une alternative valable, totalement Slow-Food: des légumes biologiques, et d'autres produits, non bio, mais produits localement et le plus sainement possible, dans la région de Ath.

    Grâce à Coprosain, quelques 45 producteurs ont pu maintenir leur emploi dans la région. Cette coopérative soutient également ses producteurs, et leur assure, grâce à ses points de vente fixes et mobiles ( camions sur les marchés) des débouchés de leurs produits.

    Dans le camion présent au marché ce matin, j'ai trouvé des légumes et des fruits bio, du pain, de l'épicerie bio, des fromages, du beurre et du lait cru, des oeufs, de la viande, de la charcuterie...

    Sur le site de Coprosain vous trouverez les lieux de vente à Bruxelles et ailleurs... Par ailleurs, beaucoup de magasins, comme Biologic vendent la viande bio de chez Coprosain, emballée sous vide.