gouter bruxelles

  • Après un été pourri....

    Qui fut particulièrement chargé et peu bloguesque en ce qui me concerne... voici un début d'automne très gourmand :

    arton153.jpg

    Cette 4ème édition s'annonce très riche en évènements de tous genre, et surtout, à portée de toutes les bourses, entre les 71 restaurants proposant des menus SLOW FOOD (dont Trop Bon, comme d'habitude, mais avec une mise en valeur particulière des plats de nos grand'mères) et des promenades gourmandes pour tous les goûts!

    Epinglons particulièrement "le petit déjeuner 100% belge" à déguster chez les Pea's (rue de Linthout à Etterbeek) en prélude à une discussion avec Amélie et Thibault qui expérimentent leur année "belge 100% terroir"... LE SAMEDI 24 SEPTEMBRE DE 10 à 12H. Les filles de Trop Bon seront là avec leur Jazz Max pour vous faire déguster un jus 100% de saison et local.

     

     

  • Goûter Bruxelles: Slow Food !

    GTBXLteaserHD-FR_Page_2.jpgEh oui, je suis une des têtes d'affiches de "Gouter Bruxelles" , évènement qui promeut Slow Food à Bruxelles durant une semaine fin septembre depuis 3 ans ! Trop Bon (qui se veut slow food et local depuis ses débuts) y participe depuis la première édition ! Il y a une charte très contrôlée, et Karikol met le paquet pour organiser cette semaine !

    Alors pour marquer le coup (car nous, à Trop Bon, nous ne sommes pas Slow Food seulement une semaine par an ;-)) Trop Bon sera ouvert le samedi 25 septembre de 12h à 14h30, pour tous ceux qui ne peuvent pas venir en semaine le midi ! Réservation conseillée ;-))

     

    Vous trouverez notre menu (avec plein d'explications sur les produits) ici.

     

    Mais Bruxelles ne se goûte pas qu'au restau. Il y a plein de visites et d'activités à faire seul, entre amis ou en famille, pour les gourmands et les curieux... Allez découvrir le chocolatier Laurent Gerbaud (je suis folle de ses mendiants, sucré-salés comme nulle part ailleurs, et de ses fruits au chocolat), humer le parfum des glaces de Marc Lindekens, écouter Sandrine Mossiat chanter les louanges du bio pour les enfants (petits et grands), faire son choco maison au musée du moulin et de l'alimentation, suivre des cours de jardinage bio avec Anne et José des Jardins de Pomone !

    Manger est un acte politique, proclame Carlo Petrini. Yess!

     

  • Gâteau au fromage blanc & miel de Bruxelles

    Gâteau fromage blanc

    Pour cet événement spécial "Goûter Bruxelles", qui était de fait "les premières rencontres Slow Food de Bruxelles" avec plein de choses à goûter et à voir à Bruxelles, j'avais envie de mettre à l'honneur un produit typiquement bruxellois (difficile de trouver un produit alimentaire "brut" typique dans une ville, non ?).

    Depuis que je connais Marc Wollast, je sais que des apiculteurs se cachent dans les coins verts de cette ville, et produisent un miel de qualité, moins pollué qu'à la campagne! Du coup, je me suis procuré quelques pots de sa récolte (hélas, ne comptez pas sur moi pour vous en revendre, j'en ai très peu... Vous en trouverez chez "Biologic" avenue de Roodebeek à Schaerbeek et "Au pays de l'épautre" rue prés des agneaux à Auderghem, notamment, mais la récolte n'a pas été très abondante, en cet été pluvieux).

    Le fromage blanc étant une autre spécialité "historique" du Bruxelles d'antan (celui-ci provient cependant de chez Coprosain, qui est une coopérative de producteurs fermiers) j'ai marié les deux dans un gâteau très simple à réaliser, sans pâte (je trouve que la pâte au spéculoos des cheese cake habituels est trop sucrée et finalement inutile). Avec quelques noisettes pour le croquant,  du rapadura, du miel, de bons oeufs et ce fromage au lait cru, on obtient finalement une douceur saine et ressourçante!

    Nous avons servi ce dessert chez TROP BON (qui participait donc à l'aventure) , avec en plus une poêlée de poires caramélisées au miel.... (et des noix à la place des noisettes)

    Si vous désirez le refaire, tout miel liquide naturellement (ou rendu liquide par un réchauffage à la vapeur) conviendra évidemment !

    Ingrédients

    450g de fromage blanc gras

    5 jaunes d'œufs

    5 blancs d'oeufs

    120g de sucre complet

    40 g de miel liquide

    50g de farine tamisée

    10g de beurre pour le moule

    1 petite pincée de sel fin

    Quelques gouttes d'extrait naturel de vanille

    Noix concassées (pour la présentation)


    Comment faire

    Préchauffer le four à 180°

    Ensuite, travailler énergiquement les 5 jaunes d'oeufs avec le  sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse. Incorporer successivement le miel et la vanille), 50g de farine tamisée, 1 petite pincée de sel fin et les 450 g de fromage blanc, jusqu'à obtention d'un mélange homogène et onctueux.

    Monter les blancs en neige et les incorporer délicatement à l'appareil à cheesecake.

    Beurrer un moule (le mien est rectangulaire en pirex, 30/20/4 cm

    Glisser le moule sur la grille du four et compter 40 mn de cuisson à 180°. La cuisson terminée, laisser le cheesecake tiédir à température ambiante 10 à 15 mn avant de le démouler et le laisser refroidir au réfrigérateur. Il est possible de le faire la veille pour le lendemain.

    D'autres blogueurs ont participé à ces rencontres slow food: à propos de fromage de Bruxelles, suivez Mark et sa croisade pour sauver l'Ettekeis,  et José et Anne, pour défendre la biodiversité dans leur potager enchanté quoiqu'urbain.

    A tout bientôt


    Catherine