graisses

  • Bases de la cuisine santé II

    Huile d'Olive

    Huile d'olive italienne bio

     

    S’il y a bien un sujet « santé » en cuisine, c’est celui des graisses ! Les discours publicitaires nous bassinent  avec leurs conseils en tout genre – qu’est-ce que ça doit rapporter, de faire de l’huile, de la margarine ou du beurre allégé! - et  les différentes chapelles des nutritionnistes nous font tourner la tête : mono, poly, insaturées, saturées, oméga 3, 6, 9 , cholestérol...

    Les croyances sont nombreuses, et difficiles à extirper. En même temps, à quel « sain » se vouer ?

    Comme en toute chose, il est important de garder la mesure, et surtout, surtout de s’écouter. Ne prenez jamais rien (même cette phrase) comme parole d’évangile, et testez les choses sur vous-mêmes. A une seule condition : testez sur vous-mêmes des produits sains,( de préférence bio ou dont vous connaissez le producteur et le soin apporté à ses produits,) des produits extraits à froid, et donc crus ! voyez les effets sur vous-mêmes... Retenez aussi ceci à propos des graisses saturées : c’est à cause d’une erreur d’interprétation des statistiques que l’on a attribué à ces dernières leur mauvaise réputation dans l’augmentation des maladies coronariennes. Ce sont les graisses artificiellement saturées (comme la margarine) qui causeraient, selon les dernières révisions par les autorités américaines, des problèmes aux artères. (source « Cuisine à toute vapeur » Taty, Ed.Aladdin) 

    Maintenant, ceci, comme le reste, vous pouvez le prendre avec des pincettes. Mais il est certain que moins vos graisses seront « chipotées » et « chimiquées », mieux vos cellules seront nourries. Et si vous veillez à l’équilibre des graisses (pour les définitions cliquez ici) animales cachées, saturées, végétales, vous serez à peu près sûrs de tenir le bon bout…

     

    Pour ma part je travaille dans ma cuisine avec:

    •  De la graisse de palme non hydrogénée : la plus stable à la cuisson, ses propriétés lui permettent une digestibilité très grande.
    • De l’huile d’olive vppf , également stable à la cuisson mais moins que la graisse de palme. Je l’utilise beaucoup en cru, évidemment…
    • De l’huile de sésame, de pépins de courge, de colza, de noix, d’argan, de nigelle, bio, en alternance ou suivant le goût, l'envie et les plats.
    • Du beurre cru sur l'assiette ou le pain, du beurre clarifié (ghee en cuisine indienne) pour la cuisson.
    • Du saindoux ou de la graisse de canard (excellent pour les pommes de terre rissolées !)
    • Des purées d’oléagineux (noisettes, amandes, cacahuètes, sésame) pour les vinaigrettes, les sauces crues, les caviars de tournesol...
    • De la crème de coco

     

    En veillant à l'équilibre, dans la joie

    et la bonne humeur  ! Et vous? Qu'utilisez-vous comme graisses dans votre cuisine ?