lowcarb

  • Butternut


    Butternut O1

    Je viens de découvrir que cette variété de courge, appellée Butternut s'appelle en français "courge musquée".

    C'est la première fois que j'en achète. Comme pour l'instant je me nourris "LowCarb High Fat", j'évite la plupart des glucides. Bien sûr, il en faut un minimum pour se sentir de bonne humeur (les glucides sont indispendables pour faire fonctionner le cerveau, si vous n'en mangez pas du tout, le corps en fabriquera avec la graisse disponible, c'est un phénomène qui s'appelle cétose).

    Pas de pain, très peu de riz, d'avoine, plus de pâtes, plus de pommes de terre, plus de biscuits, gâteaux, confitures, chocolats.

    Très étonnamment, cela me manque peu. Des cubes de potimarron cuits à la vapeur me paraissent dorénavant un délice sucré-fondant... Je me suis donc tournée vers ce que j'imaginais avoir un goût un peu semblable. Je n'ai pas été déçue.

    L'exemplaire dont vous voyez ici la photo faisait 2k500, à 2,50 € le kilo, cela peut paraître cher, mais ce légume contient peu de déchets ! Une très fine pelure, que l'on peut facilement faire avec un éplucheur,... Et plusieurs manières de couper et faire cuire ce légume, au goût léger de chataigne, et bien sûr, très doux.

    Butternut02

     

     Une des façons de présenter cette courge
     
    Butternut Spag

    Avec un éplucheur dentelé, j'obtiens facilement cette julienne, ce qui peut faire illusion avec une petite sauce au parmesan, non ? La couleur est très jolie!

    Au four, avec un peu de sel, de graisse de palme, de muscade et de sel, 30' à 180°. Original et savoureux.

  • LOW-CARB

     

    LowCarb

     

    Quoi de plus naturel que de se nourrir ?

    Entre le frigo nourricier et le culte du slow-food, l'explosion des blogs de cuisine, la glorification du produit le plus terroir-naturel-sain-riche en nutriments-complet-novateur (barrer les mentions qui ne vous conviennent pas), la montagne de livres qui sortent chaque saison sur la cuisine - j'ai eu un vertige à la Fnac Forum, l'autre jour à Paris- , les régimes - à la mode-de printemps-ww-montignac-atkins- du Elle, du Flair-(idem précédent) il devient épineux de se faire confiance en matière d'ingestion d'aliments... En effet, les stress, pollutions diverses et aliments frelatés nous ont bien encombré les cellules de tas de produits chimiques, que nous avons du mal à éliminer... La chimie de notre cerveau dénutri nous amène à des comportements irrépressibles... Et en plus, chacun est différent, suivant sa propre histoire, depuis sa première gorgée de lait... (et à mon avis depuis la rencontre de la cellule femelle et de la cellule mâle...)... Donc comment imaginer que ce qui me convient conviendra à ma voisine, mon jules, ma fille?

    Je quitte donc les autoroutes des comportements alimentaires autorisés pour me lancer dans le défrichage de mon propre chemin. Oh bien sûr, j'ai déjà suivi beaucoup de petits sentiers, ou bien simplement cheminé dans l'herbe à côte de l'autoroute rassurante car elle est large et semble mener tout droit...

    Dans ma recherche perpétuelle (comme toute recherche personnelle...) je vais m'inspirer pour le moment de la religion "low carb" cad pauvre en hydrates de carbone. Pour éviter le gluten à mes intestins fragiles- pour le moment- je ne mangerai plus de pain, même s'il est permis d'en manger dans le "low carb" (on n'a pas dit NO carb...). En même temps, je vais piocher dans une liste d'aliments correspondant à mon pofil ayurvédique... (dans un prochain post). Tout cela en me centrant sur ma propre énergie, car c'est bien moi qui sait ce qui me convient le mieux. Mais la petite voix est souvent étouffée par les sirènes extérieures;

     

    Pour vous donner la machette qui va vous aider dans cette jungle, je vous recommande chaudement Taty Lauwers et ses Entretiens culinaires et coaching en nutrition .

    Pas de gourouisme, ni rien de "isme" d'ailleurs dans la démarche de cette passionnée de recherches en nutrition.

    Je vous tiens au courant pour la suite de mon nouveau "plan alimentaire".