oscar

  • Caviar de lentilles au tamarin

    caviar lentilles roses
    Pour un apéritif  original, tout en mangeant votre ration de légumineuses, essayez les lentilles, mélangées à d'autres ingrédients, soit trouvés au fond du frigo, soit achetés pour l'occasion. Ici vous trouverez des aliments peu courants, comme la pâte de tamarin  (qui donne un goût acide) et la prune umeboshi (qui est en réalité un abricot). Vous pouvez vous contenter de hache finement des cornichons, et remplacer les pignons par des cajous...  Ingrédients
    100g lentilles corail, prétrempées une nuit1 oignon piqué d’1 clou de girofle1cc tamarin en pâte1cc d’olives noires1cc de pulpe d’umeboshis (prune japonaise)½ cc ail ½ jus de citronTabasco1cas gingembre rapé30g cornichons30g pignons de pins torréfiés à sec dans la poêleSel, poivre Comment faireCuire environ 10’ les lentilles dans 3 fois leur volume d’eau non salée avec 1 oignon piqué d’un clou de girofle. Quand les lentilles sont cuites, conserver leur eau, mettre tous les ingrédients dans la casserole et broyer au mixer plongeant sans chercher à avoir une texture trop fine. Ajuster l’assaisonnement en sel et poivre éventuellement. Déguster en tartinade, en trempette avec des carottes, ou déposé sur des feuilles de chicon...Pour une texture plus fine, les lentilles peuvent être moulinées à l'Oscar.  

     

    AUTOPROMO!  J'organise d'ailleurs une démo de ce super OSCAR(qui vous sert des délicieux jus de légumes (ou de fruits) frais, bourrés d'enzymes et d'anti inflammatoires, des purées de légumineuses, comme des purées de pistaches ou autres oléagineux, des purées de fruits pour des confitures minutes et peu sucrées... en plus ça se nettoie en 120 secondes) le mercredi 6 février prochain à Perwez (près de Thorembais et Jodoigne) à 18h30. Tous les renseignements ici. Dégustation et démonstration sans obligation d'achat, bien sûr.  

  • croquette de crevettes grises à l'ostendaise

    Croquettes ostendaises

    La croquette de crevettes grises est au belge ce que la madeleine est à Proust: un retour à l'enfance, et aux vacances passées sur "la côte belge" car on ne disait pas encore "De kust". En ce temps là, nous vendions des fleurs en papier crépon dans des présentoirs façonnés dans le sable, contre des couteaux (fort prisés) et des coquillages, nos minuscules filets plongés dans les vagues froides et grises nous rapportaient quelques crevettes transparentes, et nos parents nous trainaient pour des balades "respirez, c'est plein d'iode"  entre mer, dunes et digue, contre la promesse d'une glace ou d'une gaufre, suivant la saison. Les croquettes s'achetaient chez le poissonnier- alignés à la queue leu leu le long de l'Albert Laan- et étaient frites le soir dans un petit appartement aux chambres pleines de lit superposés, dont la cuisine aux carrelages jaunes s'ouvrait sur le salon aux canapés en skaï.

    La croquette de crevettes grises est aussi un test de restaurateur: selon certains critiques gastronomiques,celui qui la prépare lui-même et la réussit vous promet beaucoup d'autres délices...

    Même Taty s'y est mise, car de temps à autres, ce mets ostendais, réalisé avec de tous bons produits de base ne peut vous faire de tort!

    Le meilleur vin qui s'accorde à la croquette de crevette est une bière; Pour moi une blanche de Hoegaarden, car sa saveur d'agrume légère et son caractère rafraichissant vont contrebalancer le salé du fumet, base de l'appareil à croquettes.

    De plus, cette recette peut avantageusement être réalisée par votre enfant dès 12 ans (et demi, me souffle ma grande fille), pour vous dire comme c'est simple. Il suffit juste d'être patient et méticuleux (la photo est de mon homme, comme cela, vous avez vraiment une réalisation familiale!).

    Ingrédients (pour 20 croquettes)

    350 de crevettes grises (épluchéesà

    ou 900 gr de crevettes grises à éplucher

    80g de beurre cru

    200g de farine d'épeautre

    75 d'emmental rapé

    3dl de fumet de poisson

    1,5 dl de crème (fraîche crue ) ou crème d'avoine

    1 blanc d'oeuf

    Chapelure

    Citron

    Sel

    Poivre

    Persil frisé

    Vin pour le fumet

     

    Comment faire

    Eplucher les crevettes. Garder les carcasses et les têtes, pour le fumet. Rajouter à celles-ci un petit verre d'eau et la même quantité de vin blanc- ici un pinot blanc de la maison Stoeffler et sélectionné par Laurent Mélotte dont je ne vous cesse de vous dire qu'il faut y aller chercher votre vin, vos épices, huiles, tisanes, et conseils avisés tout du moins si vous êtes en Belgique). Faire cuire 10', et ensuite, passer les têtes et carcasses au Jazz Max, pour en extraire un jus brun orangé très parfumé à rajouter au liquide déjà obtenu;

    Faire fondre le beurre, rajouter la farine, et incorporer le fumet jusqu'à obtention d'une pâte épaisse, mais fluide. Poivrer abondamment, saler légèrement. Rajouter le fromage, puis l'oeuf. Bien mélanger jusqu'à ce que la pâte n'adhère plus au poêlon.

    Ecarter du feu et mélanger la crème jusqu'à ce qu'elle ne soit plus visible.

    Ajouter déclicatement les crevettes pour ne pas les abîmer.

    Sur une planche étaler la pâte à 2 cm d'épaisseur. Pour ne pas m'embêter, la première fois, j'avais tout versé dans un grand plat à gratin. Erreur: ce fut difficile pour démouler les carrés par la suite. J'utilise une planche avec du film alimentaire en dessous, et suffisamment de longueur restante pour "emballer" le dessus. Mettre la planche au frigo pour un repos d'une nuit.

    Le lendemain, découper les carrés (ou rectangles), tremper dans le blanc d'oeuf légèrement battu avec une fourchette et puis dans la chapelure. Encore un peu de repos (le blanc doit sécher) et puis direction une friture à 180°- chez moi, deux par deux dans le wok avec de l'huile de palme), et puis zou, au four à 80° pour attendre les copines avant de se faire servir- Le persil frisé est frit traditionnellement pour accompagner les croquettes.

    Voyez une autre recette ici (clic) 

    Des cours pour mieux utiliser votre extracteur de jus ? C'est par ici (clic)

     

     

  • Soupe à la vitamine (chou-fleur et cresson)

    soupe à la vitamine

    Comment allier le côté réconfortant de la soupe (chaude) et l'ultra fraîcheur des vitamines C du cresson extraites grâce à Oscar ? En mélangeant les deux pardi!

    Une crème de chou-fleur, rendue crémeuse grâce à l'adjonction de "crème d'avoine" (de la marque "Oatly") est relevée d'un trait de jus de cresson fraîchement pressé... Le piquant du jus de cresson (de la famille des brassicacées, comme le chou-fleur, le saviez-vous ?) relève le côté plus doux du chou-fleur, et cette crème est  absolument délicieuse...

    Vous n'avez pas d'extracteur ? Il ne vous reste plus qu'à faire comme expliqué ci-dessous.

    Ingrédients:

    1 petit chou fleur

    500 ml de bouillon

    200 ml de crème d'avoine (vous n'en n'avez pas sous la main ? Pas grave, votre soupe sera crémeuse aussi avec une bonne crème fraîche crue, ou 30g de flocons d'avoine, mis préalablement à ramollir dans  le bouillon chaud, avant le mixage de la crème de chou fleur)

    100ml de jus de cresson frais, ou 1/2 botte de cresson

    Comment faire ?

    Cuire à la vapeur le chou fleur. Recueillir le jus de cuisson, et mixer le tout ensemble, avec le bouillon. (Pas de bouillon maison sous la main ? Utilisez le délicieux Morga).

    Rajouter la crème d'avoine (ou de vache, ou rien du tout, si vous avez déjà mis les flocons d'avoine).

    Rectifier l'assaisonnement, verser dans les bols ou assiettes et verser ensuite le jus frais pour faire des zébrures comme sur la photo.

    Avec le cresson: rajouter le cresson au dernier moment (sans les tiges), dans la soupe bien chaude, mettre un peu sur le gaz (sans bouillir) maximum 5' et ensuite mixer. La soupe sera bien verte, mais tout aussi délicieuse....


     

  • Verrine aux deux fenouils

    verrine fenouil

     

     

    Mon premier est un lit de fromage de chèvre, verdi d'un peu de jus de tiges de fenouil frais, mon second est une couche de mousse de bulbe de fenouil (cuit à la vapeur) et de purée d'amandes blanches, mon troisième est une couverture de jus de tiges de fenouil gélifié à l'agar-agar, et mon tout une entrée fraîche, douce et anisée (et coule dans le fond de la gorge d'Annie).

     

    C'est donc la réponse au billet précédent. Oui, ce sont bien des tiges de fenouil; passées au Jazz Max, elles vont rendre un jus à la saveur anisée, pas trop amère (du moins je trouve... mais j'ai surtout utilisé les tiges, et non les feuillages... ceux-ci, en jus mélangés à la carotte, la pomme et le céleri feront un cocktail tonique et dépuratif).

     

    Les méthodiques vont me détester; je n'ai pris aucune note durant la fabrication de cette verrine, donc, je n'ai pas les proportions (à part pour l'agar agar) exactes!

     

    Ingrédients (j'ai fait 3 verres...)

     

    2 bulbes de fenouil et ses tiges feuillues

    1 fromage de chèvre frais (100g)

    1 cas de purée d'amandes blanches

    2 g d'agar agar

    Poivre mélangé (j'utilise un mélange de chez Desmecht)

    1 goutte d'he de gingembre

     

     

    Comment faire

     

    Faire le jus avec les tiges. En prélever 2 cas, et réserver au frais, dans un pot sombre et hermétique.

    Mélanger les 2 cas de jus de tiges avec le fromage de chèvre, et poivrer.

    Tasser le fromage au fond des verres (sans salir ceux-ci, j'ai pas trouvé le truc; sinon nettoyer avec un morceau d'essuie-tout)- Réserver au frais-

    Cuire le bulbe à la vapeur.

    Le mouliner et le passer au chinois.

    Rajouter la purée d'amandes et poivrer. 

    Y mettre la proportion suffisante d'agar agar (1g pour 250ml).

    Chauffer doucemement jusqu'à ébullition, 30 secondes.

    Verser la mousse dans les verres.

    Réserver au frais.

    Pendant ce temps-là, chauffer doucement le jus de tiges de fenouil, avec l'agar agar.

    Faire frémir 30 secondes. Couper le feu, rajouter 1 goutte d'he de gingembre.

    Laisser refroidir un tantinet (juste le temps d'ouvrir la télé pour apercevoir que oui, c'est bien Julien "Jean d'Ormesson disco suicide" Doré qui gagne la Nouvelle Star) et verser sur la mousse, déjà solide.

    Bon, là, maintenant, vous pouvez laisser au frigo toute la nuit;

    Et déguster le lendemain...

     

     

     

     

     

     

     

  • Trio de tapenades bien tapées

    Triotapenade
     
    A les regarder, ces tapenades semblent toutes les mêmes, non ?
     

     

    Voici donc un test, (en hommage à Caroline et ses culino-tests ) non pas de différentes tapenades suivant différentes recettes, ni de différentes tapenades du commerce, mais bien un test d’une même tapenade faite avec plusieurs robots… 

     

    Qu'est ce que ça donne au niveau du goût, et au niveau de la texture ? Aiguisez vos papilles !

     

    La recette est ici (NB : j’ai oublié le thym frais ! du coup je n’en n’ai mis dans aucune des trois préparations)

     

    Ingrédients tapenade

     

    Les ingrédients sur la piste de départ !

     

     

     

     

    Les robots:

     

    Un mixeur (le mien est de la marque Bamix, mais n'importe lequel fera l'affaire).

    Un mini-hachoir comme celui-ci (il s'adapte sur le mixeur).

    Un Oscar .

     

    Le résultat:

     

    Tout de suite après la préparation, 

    • très nettement, au niveau de la texture, l’Oscar est gagnant, le tout est lisse, véritablement  et intimement mélangé. Au niveau du goût, aucune saveur n’étouffe l’autre… Cela paraît un peu salé, peut-être ? non, finalement!
    • Avec le mini-hachoir, la texture est nettement moins fine, mais au niveau du goût, ça se discute, évidemment : de temps en temps un mini morceau de câpre, ou d’anchois vient corser l’affaire, mais faut vraiment bien « déguster » pour que cela se goûte.

     

    48h après, je sors les 2 pots du frigo 2 heures avant la dégustation.

     

    • Je passe au mixeur la moitié de la tapenade obtenue au mini-hachoir (celle avec des vrais morceaux d’olives dedans). Maintenant, j’obtiens une purée très noire, très lisse (mais pas plus qu’à l’Oscar).

    Sur un morceau de baguette, nous dégustons les 3 (mais pas à l’aveugle…le premier cobaye qui passe y goûtera avec un bandeau sur les yeux, il en reste dans le frigo !).

     

    Gagnant : la tapenade à l'Oscar, plus aromatique! Presque aussi bien : le mini-hachoir, un goût délicieux, mais une texture moins « smooth ».

    Bon dernier : le mélange que je viens de faire au mixeur, trop salé, presque métallique de goût… Mais évidemment, c'est une question de goût, donc personnelle!

     

    Prix :

    Tous ces ingrédients sont chers, encore plus en bio, ou du moins en qualité artisanale et « de pays ». Je me réjouis de pouvoir refaire cette tapenade avec des olives de Provence, du thon blanc germon de la Belle-Iloise, des câpres de  Sicile (Jean-Louis, quand y repars-tu ?), des anchois buena Tierra; cependant, on disait que je n’avais pas encore gagné au loto et donc, que j’étais allée au supermarché du coin qui commence par un D (comme dans LION).

     

    Pour 600g de tapenade  comptez 10€20 au prix du supermarché.

     

    Alors, si vous avez un méga apéro, n’hésitez pas. Jouez du mini-hachoir (ou de l’Oscar) et préparez votre tapenade, 48h à l’avance (elle sera meilleure) et épatez vos invités avec une baguette et un verre de vin… et un pot de tapenade home made.

     

    Et si vous en avez marre de manger de la tapenade sur un morceau de baguette avec un verre de vin, vous pouvez en faire un cake marbré tapenade-tomate présenté ici par Anaïk !

     

  • Fruits et légumes (encore!)

    Jus Oscar 4

     

     

    Betterave rouge, carotte, pomme, gingembre

     

     

     

    Suite à mon "coup de g..." envers Mister K et ses "liquides colorés" (le marketeur a poussé l'audace jusqu'à accoler le mot "VIE" à sa marque...), Taty* m'envoie un mail dont je reproduis quelques extraits ci-dessous :

     

    "il faut évaluer que le producteur ne doit pas indiquer sur l'emballage les conservateurs et autres additifs peu ragoûtants car
     
    1/ ceux que le producteur brésilien ou sudafricain du jus "concentré"  a ajouté n'entrent pas en compte; seuls comptent les additifs que mr K. ajoute lui-même;
     
    2/ on peut, mais on ne doit pas ajouter les additifs qui sont considérés comme inoffensifs... or des personnes fragiles réagissent même à l'acide citrique quand il est sous forme de poudre.
     
    3/ je ne suis pas sûre que le producteur doit noter sur l'étiquette les vitamines de synthèse ajoutées, mais il a dû obligatoirement en utiliser car les traitements industriels ont dénaturé une grande partie (pas toute) des nutriments.
     
    4/ je ne crois pas qu'il y ait d'études sérieuses sur la viabilité des phytostérols, des flavonoïdes, etc des fruits et légumes après traitement "concentré"... mais au goût et à l'effet sur ma propre jubilation cellulaire, je peux imaginer qu'ils n'en sortent pas grandis. J'ai goûté ces jus, je n'en ai retenu que le goût sucré.
     
    Rien n'indique non plus le pourcentage de résidus de pesticides et engrais + autres molécules de synthèse, qui viendraient perturber la joie cellulaire de ton collègue...
     
    Il suffit d'ailleurs de faire la dégustation comparative: le jus au Jazz Max ou autre extracteur est non seulement infiniment meilleur mais il te fait te tenir vertical. Même les enfants lors de mes démos dans les magasins bio s'exclament! ça me fait toujours grand plaisir..."
     
     
    * C'est vrai que Taty distribue le Jazz Max. Vous pourriez penser qu'il s'agit d'un argument publicitaire contre un autre...
    Mais comme elle le témoigne abondamment, chez elle, l'alimentation saine n'est pas un gadget; Taty lui doit d'être toujours en vie. Laisserez-vous Mister K. vous empoisonner ? D'ailleurs, tout jus frais produit avec n'importe quel extracteur doux vous ravira le palais et fera chanter vos cellules...
     
    Santé ! (le mélange ci-dessus est un délice!)
  • Fruits et légumes (la suite)

    L'autre jour, un collègue m'a fait part, tout guilleret, de sa nouvelle martingale infaillible pour gagner à tous les coups contre les maladies de l'hiver: le jus de fruits et légumes! Intéressée, je le regardai sortir de sa poche une petite bouteille plastique contenant un liquide rouge foncé: K... de nouveau!

    Une fois de plus, je ne mets pas de lien, mais vous avez peut-être déjà vu des publicités ou des petites bouteilles au rayon "frais" de votre supermarché. Les gros pontes marketing de chez K. ont surfé sur la vague "Bar à jus" du moment, et proposent donc d'augmenter votre ration de fruits et légumes chaque jour, car comme pour les petites bouteilles contenant une substance à base de lait (et de sucre) sensée augmenter votre immunité - on rigole doucement quand même- il est bon d'en boire une bouteille chaque jour.

    Chaque bouteille fait 100 ml et se vend par pack de 3, au prix (au Delhaize du coin) de 2, 29 euros.

    Plus de 70 cent la bouteille donc. Pas cher le médoc anti-grippe ?

    Ben voyons. Non, 0,70 € par jour, ce n'est pas très cher. beaucoup de personnes me disent pouvoir donner cela, intéressées qu'elles sont par ces nouveaux "aliments" bon pour la santé. Par contre des mêmes personnes sont très choquées par le prix de l'Oscar (375 € pour le modèle en blanc). Pourtant, le calcul est vite fait:

    Pour une famille de 4 personnes, comptez 2,99 € par jour en p'tites bouteilles de K.

    Ce qui nous amène à un budget de 1091,35 € par AN et une MONTAGNE de DECHETS...(pour 400 ml de jus / jour!).

     

    Pour le même prix, vous aurez 1 Jazz Max (garanti 3 ans, super solide, et capable de vous faire des litres de jus SANS ARRETER ! , d'un nettoyage ENFANTIN- 1'30" maxi) et 716,35 € de légumes et fruits BIO !

     

    Vous aurez un jus FRAIS, au goût INCOMPARABLE, plein d'ENZYMES, jus dont  la structure moléculaire sera respectée par la vitesse réduite du moulin. Vous contrôlerez intégralement ce que vous rajoutez dans votre jus: huile vppf, cannelle, gingembre, acérola ou non...

    Pour info voici la compo de l'un des jus K.

    "29% jus d’orange concentré, 29% pulpe de banane, 23%, jus de carotte concentré, 13% jus de potiron concentré, 4% pulpe d’orange, 1,5% jus d’acerola concentré, jus de citron concentré, fibres (pectine de pomme)."

    Tous ces jus "CONCENTRES" ça ne vous file pas le bourdon ? Et ces fibres rajoutées ? Si vous voulez des fibres, croquez des carottes ! Et en plus, sur la bouteille, il est marqué PASTEURISE ! Donc, pour ce qui est des vitamines, vous pouvez vous BROSSER.

     

    Tandis que dans un jus, extrait grâce à l'oscar, vous bénéficiez de toutes les VITAMINES et NUTRIMENTS des jus fraîchement pressés.

     

    Petite expérience: j'ai pressé 400g de fruits et légumes

     

    Fruits&légumes

     

    Mandarines, fenouil, carottes, céleri rave.

     

    Et obtenu 250ml de jus:

     

    Jus Oscar bis

     

     

    La preuve par 4 que ce n'est pas cher de prendre soin de sa santé en bio et en frais!