pain aux graines germees

  • Galettes aux graines germées

    Galettes esséniennes

    Galettes* dans ma vieille boîte de la section anversoise des patrons pâtissiers de Belgique...

     

    Avec Oscar  (oui, je sais je vous en rebats les oreilles, mais je l'utilise tous les jours, c'est difficile de ne pas parler de lui régulièrement...) il y a aussi moyen de broyer finement des graines germées- en fait, dans ce cas, trempées au moins une nuit, ce qui débarasse les céréales de l'acide phytique, un composé organique présent dans les fibres des céréales, et qui "vole" vos minéraux, et qui lance le processus de germination- (épeautre, sarrasin) jusqu'à l'obtention d'une pâte, qui , mélangée à du shoyu, de l'huile, du sel et des herbes, des graines de sésame, vous permettra d'obtenir ces galettes, absolument délicieuses.

     

    Pas d'Oscar ? Passez  chez Mercotte, qui propose le même genre de recette à faire avec un moulin à café. Vous pouvez aussi essayer avec votre robot, cela donnera une autre texture plus grossière, mais avec un effet croquant à la sortie du four qui vous ravira (presque) pareil!

     

    Ingrédients (pour beaucoup de galettes! mais ma petite famille en raffole):

    600g d'épeautre complet bio

    400g de graines de sarrasin

    6 c.a.s d'huile de tournesol

    Shoyu, ou du sel.

    Graines de sésame

     

    Comment faire:

    Faire tremper, séparément, durant une nuit, l'épeautre et le sarrasin, séparément. Les égoutter ensuite, et les rincer, puis le faire germer, au minimum une demi-journée. Les re-rincer avant de les moudre, à l'Oscar ou un autre moulin.

    Mélanger à la pâte l'huile, le shoyu (goûter, rectifier, si nécessaire: le shoyu remplace le sel...).

    Vous obtenez une pâte collante, dont vous prenez un pâton, à placer entre deux feuilles de silicones afin de l'aplatir le plus finement possible.

    Pour ma part, je cuis ces galettes à 180°, 20' .

    Mais si vous avez un four qui démarre à 65° (et du temps) vous pouvez les y sécher durant 3 ou 4h. L'ennui, c'est que j'aime en faire beaucoup, et que mon four n'est pas assez grand pour tout faire à ces basses températures.

    Je n'arrive pas non plus à leur donner une forme très sage ou carrée, elle sont toujours biscornues...

     

    A déguster avec hoummous, tartinades de lentilles, pamesan ou tout ce que vous voudrez!

     

    * C'est Taty qui m'a fait découvrir cette recette, qu'elle appelle "Biscotte essénienne" dans son livre "Germes de gourmands" 8,50€ dans toutes les bonnes maisons!