rapide

  • Astuces gain de temps pour repas rapides et sains (2)

    Rationaliser les gestes en cuisine (et dans toute activité, d’ailleurs) est une excellente voie pour gagner du temps. J’ai du coup traqué les habitudes que je pouvais regrouper, sans dommage pour les aliments, et aussi pour en finir avec des bouts d’oignons tout secs dans la porte du frigo, puisque mon chéri ou moi-même chaque jour, entamions un nouvel oignon (en oubliant l’autre déjà rangé…) pour agrémenter nos crudités.

     

    Oignons sous huile.jpg

     

     Aujourd’hui : une réserve d’oignons hachés pour les préparations.

     

    Dorénavant, lorsque je coupe en petits morceaux un oignon (ou une échalote) pour assaisonner une salade, j’en débite un deuxième que je garde dans une boîte plastique, sous huile (un mélange d’huile d’olive, colza et tournesol. L’huile d’olive fige au froid, du coup, je suis ne suis pas obligée, à la sortie du frigo pour utiliser mes oignons).

    Du coup, j’ai toujours des oignons émincés prêts pour ma vinaigrette, car j’ai rarement besoin d’un oignon entier à chaque repas. Au lieu de couper/émincer des oignons chaque jour, je le fais seulement deux fois par semaine ! Autant pleurer le moins de temps possible ! Dès que je veux me faire une salade verte, ou assaisonner des carottes râpées, avec de l’huile et des oignons, ça me prend 30".

     Cette astuce fait tilt chez vous ? Vous avez envie de vous approprier d’autres astuces, des recettes « deux-en-une/trois-en une », des tuyaux d’organisation pour les courses, le frigo, le placard ? Manger bon et sain, tout en gagnant du temps et de l’argent ? Mon cycle d’ateliers « Bases de la cuisine nature » est fait pour vous !

     

    POUR DÉCOUVRIR
    Les PROCHAINS ATELIERS CULINAIRES de "BASES de la CUISINE Santé Nature "

    Et tous les ATELIERS CULINAIRES que je VOUS propose,
    cliquez sur cette bannière !


    Autre astuce gain de temps

    Et vous, quelle est votre meilleure astuce "gain de temps" ? Que pensez-vous de celle-ci ?

     

  • Crêpe à la farine de châtaigne et au lait de riz

    DSCF1064.JPGNous faisons des crêpes à toute occasion à la maison, et ce n'est pas l'approche de la Chandeleur qui va nous ralentir.

    (à propos de la chandeleur, je vois que comme d'habitude cette fête catholique est placée à proximité d'une fête celte pour célébrer la fertilité à la fin de l'hiver. ça me va bien)

    Une provision de farine de châtaigne à finir avant qu'elle ne rancisse m'a poussée à remplacer  la farine de froment par celle-ci. Ah quel délice... Encore meilleur quand on utilise du lait de coco. Je n'en n'avais pas sous la main cette après-midi, donc, j'ai utilisé le lait de riz Lima que nous avons toujours au frigo.

    En réfléchissant à cette recette simplissime (peut-être, mais quand j'avais 15 ans et que j'étais dans ma famille d'accueil en Hollande je voulais leur faire des crêpes. Si la famille a été contente d'enfin en manger, ça lui a coûté un appel international à mes parents) je me disais que c'est vraiment un truc international. Manale m'a offert un plat éthiopien vendredi avec de moelleuses et énormes crêpes de teff,  il y a aussi les chapatis indiens, les bouquètes, les crêpes au sarrasin, les poffertjes... Suivant la richesse du frigo (oeufs, lait) c'est vraiment le plat minimaliste et nourrissant qui relie les gastronnomies du monde entier, tout comme le bouillon et la soupe.

     

    Comment faire

    Mélanger 1 oeuf pour 5 cuillères de farine, plus ce qu'il faut de lait (végétal ou animal).

    Bien mélanger, laisser reposer 1h au minimum.
    Cuire dans une poele, avec du ghee ou de la graisse de palme non hydrogénée.


    A déguster avec la garniture sucrée que vous préférez, ici avec un sirop de dattes comme j'en mangeais gamine.